FR | NL | LU
Peoplesphere

L’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi continue: les jeunes de moins de 25 ans sont les principales victimes de la crise.

L’année 2021 débute sur une nouvelle hausse des effectifs de demandeurs d’emploi inoccupés : + 4,4% par rapport à janvier 2020. Cette hausse reste toutefois en-deçà des pics constatés d’avril à juin 2020. L’augmentation concerne particulièrement les jeunes de moins de 25 ans (+ 7,2%).

Fin janvier 2021, la Wallonie compte 138.060 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations (dont 1.586 en Communauté germanophone) et 32.287 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 179 en Communauté germanophone). Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.) en Wallonie comprend également 30.299 demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement et 11.134 demandeurs d’emploi inscrits librement, soit un total de 211.780 D.E.I. à fin janvier 2021.

Le taux de la demande d’emploi s’élève à 13,3% de la population active wallonne. Ce taux de demande d’emploi était de 12,7% à fin janvier de l’année passée, et revient au taux de janvier 2018 (13,1% et 13,3% à fin janvier 2019 et 2018 respectivement).

Parmi ces 211.780 D.E.I. wallons :
– 53% sont des hommes ;
– 19% sont âgés de moins de 25 ans, 26% ont 50 ans et plus ;
– 44% sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2e degré ;
– 26% sont inoccupés depuis moins de six mois et 40% depuis deux ans et plus.

2.314 demandeurs d’emploi de plus par rapport à décembre 2020

Par rapport à la fin 2020, le volume de la demande d’emploi a augmenté de 1,1%, soit une hausse nette de 2.314 personnes.

Par rapport à janvier 2020, le nombre DEI enregistre une hausse de 4,4%, ce qui représente 8.979 personnes supplémentaires dans la demande d’emploi wallonne en un an. Cela fait maintenant onze mois que la demande d’emploi est orientée à la hausse à un an d’écart.

L’accroissement de la demande d’emploi entre les mois de janvier 2020 et 2021 concerne toutes les classes d’âge. La hausse la plus marquée s’observe chez les jeunes de moins de 25 ans (+ 7,2%). Relevons également la hausse de 5,3 % à un an d’écart dans le groupe des personnes âgées de 30 à moins de 40 ans. La hausse la plus réduite concerne les personnes âgées de 50 ans et plus (+ 2,5%).

La demande d’emploi wallonne compte 53% d’hommes. Son évolution à un an d’écart est plus prononcée parmi ceux-ci (+ 4,9%) que parmi les femmes (+ 3,9%).

La durée d’inoccupation est la variable qui fait apparaître les plus forts contrastes entre les personnes présentes dans la demande d’emploi. À un an d’écart, le nombre de personnes inoccupées depuis un an à moins de deux ans progresse de 31,3%, ce qui équivaut à 10.501 personnes de plus en un an. En outre, 11,4% de personnes de plus comptent deux ans à moins de cinq ans d’inoccupation. A l’inverse, le volume de personnes entrées le plus récemment dans la demande d’emploi (moins de six mois) s’oriente toujours à la baisse : – 11,4%.

Le nombre d’offres d’emploi diffusées en recul

En janvier 2021, le Forem a diffusé 28.727 offres d’emploi (celles émanant d’autres SPE non comprises), soit 17 % de moins qu’en janvier 2020.

Les secteurs d’activités qui accusent les reculs les plus importants (en pourcentage) sont: les hôtels et restaurants (-74%), l’administration publique (-41%), la métallurgie et le travail des métaux (-40%), l’industrie chimique (-40%), l’Education (-39%), l’immobilier, la location et les services aux entreprises (-32%).

A ce chiffre s’ajoutent la diffusion de 9.811 offres reçues d’un autre Service public de l’emploi (Actiris et VDAB) via le site du Forem durant le premier mois de l’année.

Source: Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.