FR | NL | LU
Peoplesphere

Les hauts salaires ont augmenté en 2015 par le biais de la rémunération variable.

La comparaison des hauts salaires au niveau de nos comités de direction européens pour l’année 2015 semble nous indiquer que la modération salariale est désormais la règle de base. Malgré tout, les rémunérations de nos directeurs ont augmenté au cours de l’année écoulée. Et ce, essentiellement par le biais de la part variable des packages salariaux.

L’étude européenne de Korn Ferry Hay Group « Top Executive Compensation en Europe » porte sur 1 813 fonctions de direction dans 365 entreprises européennes faisant partie du Top 500 du Financial Times et comptant plus de 5 000 travailleurs. Elle s’est penchée sur les niveaux de rémunération des membres des comités de direction.

Quels en sont les premiers enseignements concernant nos directeurs en Belgique? « En 2015, le salaire de base des membres des directions belges atteignait pratiquement la moyenne européenne. Ces dernières années, ce montant a à peine augmenté et cette tendance à la consolidation devrait se poursuivre. En 2015, les CEO fraîchement nommés gagnaient 12 % de moins que leurs prédécesseurs. »

Un salaire fixe conforme à la moyenne européenne

En Belgique, les membres des directions perçoivent 96 % du salaire moyen européen de 540 000 euros. Les experts en charge de l’étude ne prévoient pas d’augmentation notable de ce montant au cours des prochaines années. « Les comités de rémunération des entreprises sont de plus en plus conscients des risques pour leur réputation en cas de rémunération élevée sans explication plausible. »

En France, aux Pays-Bas et en Finlande, les directions perçoivent le salaire fixe le plus bas, tandis que la Suisse mène la liste. Ainsi, un membre de direction suisse gagne 22 % de plus que la moyenne européenne. La rémunération varie aussi considérablement en fonction du secteur : les entreprises de médias reçoivent la rémunération la plus élevée, suivies par les banques.

Une rémunération variable inférieure au reste de l’Europe

La croissance limitée du salaire fixe est en partie compensée par la rémunération variable, si bien que le revenu total en espèces (salaire fixe + salaire variable) a augmenté d’environ 5 % en 2015. La légère reprise économique de 2015 a contribué à l’amélioration des résultats d’exploitation. « Les objectifs financiers restent le principal paramètre déterminant le salaire variable », explique Walter Janssens de Korn Ferry Hay Group.

Les packages salariaux belges sont moins variables que dans le reste de l’Europe. Un membre de direction belge peut compter sur 50 % de salaire variable s’il atteint les objectifs fixés, alors que la moyenne pour l’Europe est de 75 % à 80 %. Un membre de direction britannique peut compter sur un salaire double s’il atteint les objectifs fixés. Par conséquent, le Royaume-Uni rejoint la Suisse au titre de pays offrant une rémunération élevée.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.