FR | NL | LU
Peoplesphere

Les salaires des fonctions Support sous la loupe.

Depuis 2010, Secretary Plus organise tous les deux ans une vaste enquête des salaires auprès du personnel de support. Début 2016, plus de 3.900 collaborateurs de support ont complété ce questionnaire. L’étude met cette fois pleinement l’accent sur les salaires. Combien gagne l’assistant moyen ? Quel est l’impact de l’expérience professionnelle, du lieu de travail ou du niveau de fonction sur l’enveloppe salariale ? Quels sont les secteurs les plus rémunérateurs ?

Quelles sont les conclusions principales de cette étude. A présent que l’économie se redresse peu à peu et que des sociétés lancent de nouveaux projets et des initiatives, les entreprises recherchent à nouveau plus de collaborateurs susceptibles de les y aider via les fonctions dites de support (de la réception à l’executive assistant).

L’enquête constate que les salaires restent stables. Nous observons une très légère hausse du salaire mensuel brut moyen, de moins de 1%. 4 assistants sur 5 ont bien reçu une augmentation de salaire mais pour la toute grande majorité, celle-ci s’élevait au maximum à 3%.

Moins mobile…

Un autre constat frappant est que la majorité des assistants consacre moins d’une heure aux trajets de et vers le travail. Fait également confirmé par de nombreuses autres études. Une explication éventuelle est que les personnes veulent aujourd’hui travailler plus près de leur domicile, même si elles pourraient gagner davantage en allant travailler plus loin. Les demandeurs d’emploi privilégient donc la qualité de vie par rapport au salaire.

Un package salarial plus diversifié

Cela fait déjà un moment que le package salarial ne se limite plus au salaire brut. Conclusion déjà relevée en 2014 et confirmée cette année. Les avantages extralégaux font partie du package salarial standard dans la plupart des entreprises. Par conséquent, ils ne voient pas leur salaire net augmenter mais chaque avantage extralégal a néanmoins une certaine valeur. Tandis que les avantages complémentaires étaient autrefois trop peu considérés comme partie intégrante du package salarial, leur valeur ajoutée est désormais perçue comme telle par les salariés.

Ce que l’on appelle le ‘plan cafétéria ou à choix multiple’, qui intègre une plus grande liberté individuelle dans l’ensemble des conditions de travail, connait une lente ascension en Belgique. Dans la pratique, la plupart des plans cafétéria suivent les sentiers battus. Ils restent limités aux possibilités de choix dans le domaine de la mobilité (le choix entre une voiture de société, une carte carburant ou un abonnement gratuit aux transports en commun) ou l’assurance groupe (choix entre la couverture décès et la pension complémentaire ou la proportion idéale entre les deux).
Les entreprises qui souhaitent attirer les meilleurs assistants doivent donc miser sur une rémunération flexible. Le législateur prévoit quantité d’autres possibilités qui en outre, ne pèsent pas plus sur le coût salarial. Pensons par exemple à la prime salariale, à davantage de jours de congé en échange d’une plus petite voiture de société, à une assurance hospitalisation complémentaire mais plus au remboursement des frais de GSM… Il existe une multitude d’options différentes qui peuvent être proposées à l’assistant et parmi lesquelles il peut lui-même choisir, selon ses priorités.

Pour prendre connaissance du rapport complet, contactez-nous via redaction@peoplesphere.be

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.