FR | NL | LU
Peoplesphere

Les futurs diplômés formulent leurs préférences quant à leurs employeurs de choix. Et les gagnants sont…

Quelles sont les entreprises que les étudiants belges veulent rejoindre ? 7525 étudiants d’écoles de commerce, d’ingénieurs et d’universités qui prennent le temps de répondre à un ensemble de questions sur leur profil, leur expérience, leurs objectifs de carrière et leur attentes professionnelles. Il leur est par ailleurs demandé de choisir leurs employeurs préférés, qu’ils évaluent et dont le classement a été dévoilé aujourd’hui.

Qu’ils soient commerciaux ou ingénieurs, les étudiants belges rêvent de rejoindre Google après l’obtention de leur diplôme.
Pour la troisième année, l’entreprise qui ressort le plus de l’enquête Universum est Google. Sa performance est d’autant plus remarquable que l’employeur parvient à séduire davantage le public féminin des écoles de commerce. Le classement Universum (filière commerce) des employeurs les plus plébiscités par les étudiantes révèlent en effet la progression de Google du rang 3 au rang 2, juste après L’Oréal Group. « La confirmation de la première place de Google dans cette nouvelle étude de Universum illustre d’une part l’impact positif des nouvelles technologies sur le quotidien de beaucoup de belges. D’autre part, l’aspect innovant et dynamique de Google semble particulièrement plaire aux jeunes profils. Par ailleurs, nous nous réjouissons de l’intérêt accru que les jeunes femmes prêtent à Google car nous investissons beaucoup de temps et d’énergie afin d’améliorer la diversité dans nos rangs» explique François Gilson, Country Marketing Manager chez Google.

En ce qui concerne les écoles de commerce/management, l’étude montre plusieurs changements en tête du classement des employeurs favoris des futurs diplômés belges: L’Oréal Group (2ème) gagne une place et remplace Coca-Cola Enterprises (3ème). Les deux entreprises belges Brussels Airlines et AB InBev rejoignent le top 5, tandis que BMW (7ème), European Commission (8ème) et Unilever (10ème) sont relayées plus bas dans le top 10. BNP Paribas Fortis est la banque préférée des étudiants et Deloitte le cabinet d’audit le plus convoité. Dans les écoles d’ingénieurs, le top 3 chez les étudiants Tech reste identique à 2015: Google (1er), Microsoft (2ème), Jan De Nul Group (3ème). Nouveauté en 2016, ESA (European Space Agency), entreprise citée spontanément par les répondants comme un employeur de choix, intègre le classement pour la première fois et se retrouve directement dans le top 10 au 7ème rang. Nous soulignons aussi l’attractivité de plus en plus marquée de AB InBev (+8 places), également du côté des ingénieurs.

Objectifs de carrière étudiants : les tendances en 2016
L’enquête demande aux étudiants de choisir leurs objectifs de carrière les plus importants parmi une liste de 9 énoncés proposés. En trois ans, « Être entrepreneur ou avoir l’esprit créatif/novateur » s’impose comme un objectif professionnel essentiel. L’importance de la dimension entrepreneuriale passe du rang 4 au rang 2 dans les écoles de commerce et du rang 3 au 1er rang dans les écoles d’ingénieurs. Pour la première fois, les jeunes nous confient privilégier la dimension entrepreneuriale et créative à l’équilibre de vie professionnelle/vie privée. « Les jeunes diplômés, prêts à rentrer dans la vie active sont largement influencés par leurs ainés de la génération Y. Ils cherchent avant tout un job challengeant, des responsabilités rapides et un environnement de travail agréable et
convivial. Ces jeunes souhaitent avoir un vrai rôle à jouer dans les entreprises et demandent une certaine flexibilité dans leur travail ; propre à l’univers des start-ups »

Effectivement, les répondants indiquent leurs attentes envers les futurs employeurs :
1- De bonnes références professionnelles pour ma future carrière
2- Travail ambitieux/challengeant
3- Un environnement de travail créatif et dynamique
4- Une ambiance de travail agréable
5- L’opportunité de diriger une équipe

Des ambitions managériales de plus en plus grandes chez les ingénieurs
Lorsque nous interrogeons les ingénieurs, nous observons que l’objectif de carrière : « Être un leader ou diriger une équipe » est sélectionné par de plus en plus d’étudiants depuis 3 ans si bien que cette volonté de leadership devient en 2016 l’objectif de carrière numéro 4 des ingénieurs. L’effet de cette ascension nuit à d’autres aspects qui perdent en popularité et notamment : « Avoir la sécurité de l’emploi ou une stabilité professionnelle. Les ingénieurs ont de plus en plus d’ambitions managériales. Les écoles forment et poussent leurs étudiants à porter une double casquette ingénieur/manager, compétence extrêmement recherchée par les recruteurs. », ajoute Aurélie Robertet, Directrice Universum France & Benelux.
Dans la filière ingénierie, les étudiants développent des compétences techniques mais également des soft-skills, au même titre que dans les écoles de commerce. Parmi les caractéristiques qu’ils exigent retrouver chez leur futur employeur, nous retrouvons : un environnement créatif, des conditions de travail agréables, un respect des salariés, des managers qui pourront les soutenir dans leur
développement. Ils sont plus attachés à l’humain et à la culture qu’à la rémunération.
Cette double casquette ingénieur-manager leur confère un grand avantage et les met en compétition directe avec les étudiants en commerce.

Les secteurs d’activités plus ou moins en vogue dans le milieu étudiant
À la question « Quel est votre secteur d’activité préféré ? », les étudiants se positionnent et partagent leurs préférences. Ils ont le droit de sélectionner 3 secteurs.  En écoles de commerce, le conseil en management et stratégie séduit encore plus que l’an dernier et reste le secteur préféré des étudiants d’écoles de commerce. Le secteur « Communication et Média » gagne également en attractivité alors que le secteur public et le tourisme séduisent moins d’étudiants depuis 2014. Les entreprises du secteur «Distribution, grande distribution » connaissent une belle progression : Carrefour (+21 places), Décathlon (+10), Delhaize Group (+9), Colruyt Group (+7), Albert Heijn (+7). Les jeunes diplômés semblent se rapprocher de la réalité du marché de l’emploi et convoiter des entreprises qui recrutent et le font savoir.
Le secteur des FMCG (Fast Moving Consumer Goods) a tendance à attirer bien plus de femmes que d’hommes. Les classements par genre relèvent ainsi que les employeurs ci-dessous sont systématiquement mieux classés chez les étudiantes que chez les étudiants : Coca-Cola Enterprises, Unilever, BAT, Henkel, Ferrero, Mondelēz International, L’Oréal Group, Danone, Mars, P&G, Nestlé). Les seuls de ce secteur à marquer davantage l’esprit des jeunes hommes sont les marques de bières : Calsberg, Heineken et AB InBev.

Du côté des écoles d’ingénieurs, les deux grandes tendances du côté des étudiants Tech sont la croissance marquée de l’attractivité du secteur de la construction et la baisse du secteur « Logiciels, services informatiques et IT ».

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.