FR | NL | LU
Peoplesphere

L’industrie alimentaire en quête d’attractivité pour recruter les ‘Food heroes’ de demain.

Comment attirer les food heroes de demain ? Cette question, qui préoccupe les chefs d’entreprise de l’industrie alimentaire, est au coeur de la roadmap de développement durable du secteur. A l’occasion d’une table ronde, ce dernier a relevé dix pistes de réflexion pertinentes sur la manière d’attirer de nouveaux talents dans un secteur savoureux et passionnant.

Oeuvrer à des carrières durables est l’un des piliers de la roadmap de développement durable de l’industrie alimentaire belge. Une raison suffisante pour engager un dialogue sur cette thématique avec plus de quarante experts, parmi lesquels des entreprises alimentaires, des responsables politiques, des centres de compétence, des fonds de carrière, des établissements d’enseignement, des universitaires et des étudiants. Ils se sont réunis le 19 octobre lors d’une Table Ronde organisée à la Raffinerie Tirlemontoise. Voici un résumé de leurs conclusions…

1. Impliquer l’entourage – Les jeunes ne choisissent pas seuls une filière d’études. Il est donc essentiel d’informer également leur entourage et de le sensibiliser aux opportunités de carrière dans le secteur alimentaire.

2. Susciter rapidement des vocations – Les jeunes choisissent une orientation avant même d’avoir terminé leurs études secondaires. Tout au long de la scolarité des élèves, nous devons favoriser suffisamment tôt un contact répété et positif avec l’industrie alimentaire grâce à différentes initiatives.

3. Formation en alternance et enseignement – La formation en alternance qui permet à un élève d’acquérir en alternance des connaissances et des compétences dans un établissement d’enseignement et sur le lieu de travail, peut encore être améliorée. Les réseaux locaux jouent ici un rôle crucial.

4. Des groupes cibles différents nécessitent une approche différente – Des groupes cibles divers ont des motivations différentes pour travailler. Il convient donc de souligner, chez les uns, l’importance de l’alimentation dans la société et, chez les autres, l’accessibilité du travail ou des formations proposés par nos entreprises.

5. La parole aux jeunes travailleurs – Les jeunes food heroes sont les plus à même de convaincre les jeunes. Leur donner la possibilité de témoigner montre aux jeunes diplômés comment ils doivent évaluer le secteur alimentaire en tant qu’employeur.

6. Regrouper les initiatives pour davantage d’impact – Un grand nombre d’initiatives sont mises en place pour susciter l’enthousiasme des jeunes pour une carrière dans l’industrie alimentaire. En regroupant mieux ces initiatives, par exemple sur une plateforme digitale, nous pouvons en améliorer l’impact.

7. Train the trainer – Les enseignants sont un maillon essentiel entre l’enseignement et le marché de l’emploi. Les informer et susciter leur enthousiasme pour l’industrie alimentaire jouent dès lors un rôle important dans le choix d’études des jeunes.

8. Le savoir-faire à grande échelle – La perception de l’industrie alimentaire ne correspond souvent pas à la réalité. Nous devons montrer aux jeunes que la production alimentaire nécessite toujours un savoir-faire, mais à plus grande échelle, de manière automatisée et plus hygiénique.

9. Miser sur l’innovation et la technologie – Des visites d’entreprises peuvent notamment permettre à notre secteur de montrer ce qu’il a à offrir. Nous devons continuer à souligner le rôle sociétal de nos entreprises et également mettre en avant leurs innovations et technologies.

10. Parler différemment du secteur ? – Le terme « industrie alimentaire » ne revêt pas une connotation positive pour tout le monde et mérite d’être mieux défini. En utilisant des termes tels que « technologie alimentaire », les entreprises peuvent davantage mettre valeur leur capacité à innover.

 

Source: FEVIA

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.