FR | NL | LU
Peoplesphere

La maîtrise de la langue anglaise comme facteur de croissance économique: les Pays-Bas restent les meilleurs.

Le classement des meilleurs anglophones non natifs du monde a été publié aujourd’hui par EF Education First. L’Indice de Compétence en Anglais EF (EF EPI) révèle que les Pays-Bas se classent toujours au premier rang de cette étude réalisée dans 80 pays.

L’anglais est un atout majeur dans notre société globale actuelle. L’EF EPI 2017 établit un classement de 80 pays et territoires en se basant sur des données provenant de plus d’un million d’adultes qui ont pris part au « EF Standard English Test » (EF SET), un test d’anglais standardisé gratuit.

Les éléments importants de l’EF EPI 2017 à retenir, sont :
• Les Pays-Bas ainsi que les pays Scandinaves conservent la tête du classement ;
• La Belgique améliore légèrement son score (61.58 en 2017 vs 60.0 en 2016) mais perd une place dans le classement et passe ainsi à la 12ème position ;
• Nos voisins luxembourgeois et allemands conservent leur 7ème et 9ème place respective. La France, quant à elle, perd 3 places et arrive à la 32ème position ;
• La maîtrise de l’anglais en Europe reste la meilleure au monde (avec huit pays européens parmi les 10 premiers) alors que les pays du Moyen-Orient occupent les échelons les plus bas ;
• L’Asie est en deuxième place, mais possède l’écart le plus important entre les scores individuels de chaque pays ;

• Pour la première fois, l’Afrique est incluse dans l’EF EPI comme une région distincte avec neuf pays africains représentés. Les résultats montrent que l’Afrique a le plus grand écart entre les sexes, les femmes africaines surpassant les hommes et dépassant la moyenne mondiale ;
• Globalement, les femmes obtiennent un score plus élevé que les hommes, bien que l’écart soit plus faible dans certaines régions du monde comparé aux éditions précédentes de l’EF EPI ;
• La maîtrise de l’anglais est un indicateur révélateur de la compétitivité économique, du développement social et de l’innovation. Des meilleures compétences en anglais engendrent des revenus plus élevés, une meilleure qualité de vie et des investissements plus importants dans la recherche et le développement.

Zoom sur la Belgique
Selon cette dernière édition de l’Indice de Compétence en Anglais d’Education First, la Belgique se classe en douzième position. L’Afrique du Sud ayant fait son entrée dans le classement cette année à la huitième position, le pays perd une place par rapport à l’année dernière.
Parmi les principales conclusions de l’Indice pour la Belgique, notons que :
• Les néerlandophones gardent une longueur d’avance sur les francophones lorsqu’il s’agit de maîtriser la langue de Shakespeare, mais l’écart se réduit dans cette nouvelle édition. Selon l’EF EPI, les francophones obtiennent un résultat de 57.05 contre 65.45 pour les néerlandophones (versus 53.08 pour les francophones et 68.57 pour les néerlandophones l’année dernière).
• Les villes belges se situant en tête de classement sont dans l’ordre Gand, Anvers, Bruxelles et Liège.
• Comme dans la majorité des pays pris en compte par l’EF EPI, les femmes en Belgique maîtrisent davantage la langue anglaise que les hommes.
• Suivant la tendance mondiale, les catégories d’âges obtenant les scores les plus élevés sont les 18-20 ans et les 21-25 ans, suivis par les 26-30 ans et 31-40 ans.
La Belgique francophone accuse toujours un retard important par rapport à la Belgique néerlandophone, malgré une réduction de l’écart cette année. Il reste donc un travail à accomplir dans l’apprentissage et la maîtrise de l’anglais pour les francophones.

Note – L’étude EPI d’EF menée sur plus d’un million d’adultes met en avant les tendances mondiales en matière de compétences en anglais.

 

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.