FR | NL | LU
Peoplesphere

Mutation des espaces de travail: les bureaux vont-ils nous manquer s’ils venaient à disparaître?

Les designers se penchent eux aussi sur les enjeux des entreprises en termes d’aménagement des espaces de travail. Ils soulignent la volonté, et la capacité nouvelle, des employés à travailler depuis des lieux divers et dans diverses postures. Un nomadisme qui, lorsqu’il est possible, permet au travailleur de rassembler ses ressources ‘ailleurs’ pour un temps déterminé. Ainsi, le projet devient un prétexte central, ses objectifs propres définissant les outils, les collaborateurs et les supports qui s’associeront au gré des besoins. Voici un premier inventaire des questions posées quant à l’avenir de nos espaces de travail…

Dans son récit de 2 années de travail ‘depuis n’importe où’, Jonathan Olivares, designer industriel, raconte comment, en fermant la porte de son bureau physique en 2016, il a expérimenté de nouveaux espaces de travail. De Londres à Chicago, de cafés en chambres d’hotel, de bibliothèques en centres de conférence, depuis les bureaux de ses clients ou de ses amis, au grand air sur une table de pique-nique, ou dans la chaleur des thermes… Il a tiré profit des atouts de chaque environnement pour répondre aux exigences des étapes successives d’un travail. Dans ce périple, configurations et ambiances se sont faites tour à tour propices à la concentration, à l’inspiration, à la négociation, ou même à l’évasion et au repos… sans culpabiliser !

Wallonie design partage ce ‘carnet de voyage’, explorant une voie nouvelle de nos vies professionnelles : passer du design d’un LIEU de travail qui nous est propre au design d’un MODE de travail qui nous appartient.

Nos bureaux nous manqueront-ils s’ils venaient à disparaître?

Ce précédent article nous amène à nous interroger sur l’existence même du bureau en tant que lieu de travail. Est-il amené à disparaître ? Vers quelles nouvelles dynamiques va-t-il évoluer ?
Comme le bureau classique semble être devenu trop dangereux et trop cher à l’époque du Covid, de plus en plus d’alternatives apparaissent.
La création de nouveaux concepts et produits de bureau assurera-t-elle son existence? Et cela aura-t-il un impact sur nos relations au travail? Si oui, où (et comment) travaillerons-nous à l’avenir ? En supposant que la collaboration et l’échange soient toujours des valeurs essentielles, comment le futur bureau peut-il s’adapter pour survivre?

“The more we become free to work wherever we want, the more we need an office.”,

Dans ce second article, l’architecte d’intérieur britannique Sevil Peach souligne l’importance du bureau en tant qu’incarnation physique de la culture d’une organisation, qui remplit le rôle essentiel de hub collaboratif et social. Selon elle, le bureau restera, mais dans un format différent, adapté aux nouveaux modes de travail.

2020 a prouvé les avantages des espaces de travail qui ont intégré la flexibilité dans leur conception. Un aménagement de bureau très agile et modulaire peut s’adapter aux exigences des mesures de santé, des équipes et des modes de travail en constante évolution. Cependant, le fait de disposer de toutes les options à tout moment confère à un espace un sentiment de fugacité et de présence ‘inachevée’. L’espace de travail est le siège de l’entreprise et dans de nombreux cas, la seule représentation physique de son identité. Comment le bureau d’aujourd’hui et de demain peut-il offrir la flexibilité requise pour s’adapter aux changements perpétuels tout en procurant un sentiment de permanence et d’appartenance, permettant à ses protagonistes de se sentir en sécurité et « chez eux » lorsqu’ils retournent au travail ?

Au cours des deux dernières décennies, alors que les communications longue distance de haute qualité sont devenues bon marché et omniprésentes, le statut du bureau comme lieu de travail par défaut a été de plus en plus remis en question. Il est alors devenu carrément dangereux. Alors que la pandémie s’éternise, nombreux sont ceux qui se demandent si le coup porté par le COVID-19 à l’idée de travailler ensemble dans la proximité sera fatal au bureau conventionnel, et beaucoup se sont empressés de saluer l’arrivée d’une nouvelle ère de travail à distance dans laquelle nous n’aurons plus à choisir entre le travail, les amis et la famille. Pourtant, l’essor du travail à domicile, ou depuis d’autres emplacements, présente des inconvénients : plus il deviendra courant, plus le risque est grand d’être obligé de rester en permanence en mode travail. De plus, les humains sont des créatures sociales qui aiment travailler ensemble. Qu’avons-nous à gagner et à perdre, si tant est que nous ayons quelque chose à perdre, de la mort du bureau et de « l’âge d’or » à venir du travail à distance ?

 

Source : Wallonie design – extraits article rédigé par Emilie Parthoens et Julie Toby avec le soutien du Fonds européen de développement régional. – © Photo by Jansje Kalazinga

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.