FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘environnement de travail’

Les coûts de l’énergie vont-ils ramener les employés au bureau?

Une enquête d’IWG montre que 50 % des travailleurs belges prévoient d’aller plus souvent au bureau en raison des prix élevés de l’énergie. 54 % des Belges attendent de leur employeur qu’il contribue à leurs frais énergétiques importants. 62 % des travailleurs belges âgés de 25 à 35 ans envisagent de venir travailler au bureau en hiver, mais préfèrent travailler plus souvent à domicile en été. 44 % des employés de bureau belges déclarent qu’un bureau proche de leur domicile les aiderait à prévenir le stress au travail. Lire plus

Editorial – Nwow, v5.23 : d’où vient l’obsession de vouloir changer régulièrement nos modes de travail?

Digital, hybride et hyper collaboratif, le nouveau Nwow est en marche. Une fois de plus… Mais à quelle version en sommes-nous en fait? Derrière cette ironie légère, nous voulons partager avec vous la réflexion suivante: pourquoi sommes-nous à ce point focalisés sur la transformation régulière et radicale de nos habitudes de travail et de la façon dont nous organisons la vie collective au boulot? Réinventer l’espace de travail et à travers ce dernier, la manière dont les équipes et les individus coopèrent est devenu un process continu au sein du département RH voire du comité de direction. Pourquoi? Comment? Il est question de performance, d’inspiration et d’identité, entre autres… Lire plus

L’espace de travail est-il devenu un facteur déterminant au moment de choisir un nouvel emploi?

L’entreprise gestionnaire d’actifs immobiliers, PATRIZIA AG, vient de publier les résultats d’une vaste enquête menée en Belgique. L’étude porte sur les attitudes de travail au bureau par rapport aux nouvelles formes de travail hybride. Alors que la disparition des bureaux était prédite par certains analystes durant la pandémie, l’enquête démontre que celui-ci n’est en fait pas du tout passé de mode. Mieux encore: en Belgique, les employés appartenant à la génération Z estiment que la qualité de l’espace de travail est un facteur décisif en vue d’un éventuel changement de carrière. Lire plus

Nos entreprises ont un temps de retard lorsqu’il s’agit d’adapter l’espace de travail aux nouvelles tendances d’organisation.

Près de huit entreprises belges sur dix n’ont pas encore adapté leurs espaces de travail aux nouvelles tendances qui font hésiter les salariés entre télétravail et navette domicile-bureau. C’est ce qu’il ressort d’un sondage effectué par le cabinet de conseil BDO auprès de 150 entreprises pour déterminer la « maturité » des entreprises en termes de travail hybride. La collaboration entre les départements semble également s’instaurer péniblement. Ainsi, la moitié de nos entreprises n’ont pas encore trouvé de solution pour faciliter le déroulement des réunions hybrides, et, dans sept entreprises sur dix, il n’existe aucune mesure claire visant à maintenir le contact entre les travailleurs et leurs supérieurs. Ce sont les petites entreprises et les multinationales qui ont trouvé le plus facilement leurs nouvelles habitudes de travail. Lire plus

Deux tiers des employés sont plus réticents que jamais à l’idée de retourner au bureau après la pandémie…

Une enquête réalisée par Unispace révèle que deux tiers des employés à travers l’Europe sont réticents à l’idée de retourner au bureau après la pandémie Covid-19. Les entreprises doivent comprendre les nouvelles motivations de leurs salariés autour de l’environnement de travail afin d’attirer, retenir et recruter des talents hautement qualifiés. L’instauration d’un modèle de travail hybride ainsi que la prise en charge des frais de transport pourraient inciter les employés à retourner au bureau. Lire plus

Quelle stratégie pour l’entreprise informatique Cisco afin de devenir le meilleur environnement de travail hybride au monde?

Identifiée par le magazine Fortune comme l’employeur proposant le meilleur environnement de travail au monde, l’entreprise informatique Cisco vient de décider que ses collaborateurs ne retourneraient pas encore au bureau afin de garantir leur bien-être. Avec des investissements prévus à hauteur de 6 milliards de dollars, l’entreprise prévoit d’aménager les modalités de connexion, la sécurité, le cloud et la collaboration avec pour but d’impliquer tous les travailleurs et de leur offrir des chances équitables. Pour y parvenir, Cisco vient d’entamer l’initiative ‘The great hybrid experiment’, un projet dont l’objectif central consiste à développer le meilleur environnement de travail hybride à travers le monde. Francine Katsoudas, Chief People, Policy & Purpose Officer, développe les contours de ce projet. Lire plus

La technologie, catalyseur des changements nécessaires sur le lieu de travail afin de faciliter le retour au bureau après la pandémie?

Les employés en Europe sont ouverts à un retour partiel au bureau après la pandémie, mais veulent des changements sur leur lieu de travail. Les employeurs doivent se concentrer davantage sur le rôle que la technologie peut jouer au sein de leur organisation et ils doivent varier l’aménagement des bureaux. Un rapport de Sharp, accompagné d’analyses de Viola Kraus, spécialiste du Future of Work, explore l’impact de la pandémie sur les opinions et les attentes des employés quant au lieu et à la manière dont ils souhaitent travailler. Lire plus

Le travail, ce n’est pas la santé! La Mutualité Chrétienne analyse les incapacités de longue durée et insiste sur la responsabilité des employeurs.

Selon une enquête menée par la Mutualité chrétienne et relayée ce matin par la RTBF, le travail est le principal facteur de causalité de l’explosion des incapacités de longue durée. En quinze ans, le nombre de personnes en arrêt de travail depuis plus d’un an a plus que doublé. Si l’on tient aussi compte des personnes en incapacité de travail depuis moins d’un an, les dépenses liées aux indemnités de travail ont doublé en neuf ans et atteignaient 8,6 milliards d’euros en 2019. Lire plus

Enquête : les travailleurs en ont-ils vraiment assez du télétravail?

Les Belges sont loin d’être las du télétravail. 84 % des Belges souhaiteraient continuer à travailler de chez eux deux jours par semaine ou plus après la crise. C’est 19 % de plus qu’au début de la crise du coronavirus. Les contacts sociaux et le travail d’équipe semblent être les seuls atouts du bureau pour attirer les collaborateurs. Selon le cabinet de conseil BDO, la prévalence croissante du télétravail aura également des conséquences sur l’organisation des entreprises. Les entreprises auront ainsi besoin d’un tiers de bureaux en moins, mais elles devront mieux coordonner les espaces disponibles en utilisant entre autres des applications de planification et en établissant de bons accords entre les différentes équipes. Lire plus

Travail hybride: 13% seulement des entreprises cotées en bourse tablent sur un retour des équipes à la semaine de cinq jours au bureau d’ici la fin 2021.

Le modèle de travail flexible et hybride s’impose naturellement. International Workplace Group (IWG), fournisseur mondial d’espaces de travail flexibles, a réalisé un sondage auprès de 250 sociétés cotées en Bourse du Royaume-Uni. Celui-ci révèle que 75% d’entre elles étudient, dans la foulée de la crise sanitaire, la mise en place d’un modèle de travail hybride offrant davantage aux collaborateurs la possibilité de panacher télétravail et présentiel. Les 25% restants n’ont pas l’intention de modifier leur gestion opérationnelle. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.