FR | NL | LU
Peoplesphere

Overdose de changements dans nos organisations: deux collaborateurs sur trois déclarent ne plus se sentir engagés sur leur lieu de travail.

La période covid a apporté des changements radicaux. Pensez, par exemple, au travail à domicile qui est désormais (en partie) la norme dans de nombreuses organisations. Toutefois, une récente enquête européenne menée par le cabinet international de recrutement Robert Walters a révélé que près de deux tiers des employés ne se sentent plus impliqués dans leur lieu de travail pour cette raison. Evi Melkenbeke, responsable RH et payroll chez Robert Walters, explique.

Autrefois, le travail à domicile était rare, mais depuis la pandémie, il est devenu indispensable pour la plupart des employés. « En outre, il y a eu beaucoup de changements dans de nombreuses organisations », explique Evi. « Ces deux dernières années, les professionnels ont eu le temps de réfléchir à leurs choix de carrière et peut-être même de chercher un nouveau défi. Il y a donc eu beaucoup de mouvements sur le marché du travail, ce qui a eu un certain nombre de conséquences pour ceux qui sont restés. »

Conséquences du départ

Une enquête européenne réalisée par Robert Walters montre que, depuis la pandémie de corona, jusqu’à 63 % des employés ne se sentent plus impliqués dans leur travail. Presque la moitié disent qu’ils ne reconnaissent même plus leur lieu de travail depuis l’année dernière. « La principale raison de cette situation est la rotation du personnel (54%) au cours des dernières années. La moitié (49%) des employés qui ne reconnaissent plus leur organisation disent que c’est parce que de moins en moins de personnes viennent au bureau. La réduction des activités sociales en dehors des heures de bureau (43%) est aussi une raison importante pour laquelle les gens ne reconnaissent plus leur lieu de travail.

« Ces chiffres sont quelque peu surprenants. Après tout, de nombreux employeurs ont investi dans la culture du travail ces dernières années. Pensez à l’amélioration visuelle et ergonomique de l’environnement de bureau, ou au réaménagement du lieu de travail pour donner aux employés un sentiment accueillant, dans l’espoir de les garder heureux », explique Evi Melkenbeke.

Avec la possibilité de travailler flexible, les tactiques traditionnelles visant à créer une culture d’entreprise plus dynamique ne semblent plus fonctionner. « Le monde du travail hybride et la diminution de la présence au bureau qui en résulte n’ont pas un bon impact sur l’engagement des employés. Il faut donc agir rapidement pour maintenir l’engagement des employés et aussi pour attirer de nouveaux professionnels. Des environnements de travail agréables et des bureaux modernes ne sont certainement pas une mauvaise idée, mais il faut faire plus », déclare Evi.

Comment accroître l’engagement des employés ?

Comment les organisations s’assurent-elles que les employés restent à bord le plus longtemps ? La rotation du personnel étant très élevée en ce moment, de nombreux employeurs sont inquiets. « Offrir une augmentation de salaire peut fonctionner dans certains cas, mais ce n’est pas une solution à long terme pour garantir l’engagement des employés. Une meilleure solution consiste à communiquer constamment de manière transparente, à montrer de l’appréciation et de la reconnaissance, et à faire comprendre que l’organisation tient à soutenir leur croissance et leur développement. En tant qu’employeur, il est donc essentiel d’accorder une attention suffisante au personnel et de faire en sorte qu’il se sente important. De cette manière, leur rôle deviendra également plus clair pour eux et ils s’impliqueront automatiquement davantage dans l’organisation. En outre, il est également conseillé d’écouter activement les informations qu’ils fournissent. Plus ils auront d’audience, plus ils s’engageront. »

Engagement & rétention

« Avant tout, les employeurs doivent se rappeler que l’engagement des employés est un facteur clé de la motivation et de la productivité au travail, et qu’il a donc une incidence sur le succès de l’organisation. Si vous voulez que le salarié soit plus engagé, l’organisation elle-même doit également être plus engagée envers le salarié. De cette manière, la loyauté augmentera, moins de personnes partiront, et celles qui resteront resteront motivées » conclut Evi.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.