FR | NL | LU
Peoplesphere

Perspectives de recrutement : la confiance au plus haut avant d’entamer 2017.

Les demandeurs d’emploi doivent attendre le début de l’année 2017 avec impatience… Selon le Baromètre ManpowerGroup publié ce jour, les employeurs belges font preuve d’un regain d’optimisme dans leurs intentions de recrutement. Près d’un employeur sur dix (9%) prévoit de renforcer ses effectifs d’ici la fin du mois de mars 2017, tandis que 3% d’entre eux envisagent de les réduire. 88% des employeurs prévoient de maintenir leur masse salariale au même niveau. Il s’agit de la prévision la plus optimiste depuis le 3e trimestre 2011.

“Malgré les incertitudes liées au contexte international – le vote en faveur du Brexit, l’élection d’un nouveau président aux États-Unis (l’enquête a été menée du 19 octobre au 1er novembre) ou les prochaines échéances électorales en France et en Allemagne – , les employeurs belges semblent regarder l’avenir en 2017 avec une confiance renforcée” commente Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup Belux. “Au cours de ces derniers mois, plusieurs indicateurs sont passés dans le vert en Belgique. L’intérim a enregistré une progression constante, en hausse de près de 7% fin octobre par rapport à l’an dernier, retrouvant presque son niveau d’avant la crise de 2008. Il n’est dès lors pas étonnant de trouver davantage d’employeurs prêts à créer de nouveaux emplois au cours des prochains mois, même s’ils comptent garder un oeil vigilant sur l’évolution du marché et intégrer davantage de flexibilité dans leur mode de gestion des ressources humaines”.

Une tendance vraiment nationale.

La Prévision Nette d’Emploi est positive dans les trois régions du pays : +6 à Bruxelles et en Flandre, +3 en Wallonie. A Bruxelles (+6), les employeurs n’ont plus montré un tel niveau d’optimisme depuis presque deux ans. L’indice ManpowerGroup gagne 7 points en comparaison trimestrielle et 5 points en comparaison annuelle. L’activité de recrutement devrait également s’intensifier en Flandre (+6), en hausse de 3 points par rapport au 4e trimestre 2016 et de 6 points par rapport au 1er trimestre 2016. Les employeurs se montrent plus prudents en Wallonie (+3), même si la Prévision Nette d’Emploi gagne 2 points d’un trimestre et d’une année sur l’autre.

Optimisme dans la plupart des secteurs, sauf dans l’Horeca.

Les employeurs de neuf des dix secteurs sondés prévoient de renforcer leurs effectifs au cours du 1er trimestre 2017. Dans le secteur de la Finance, de l’assurance, de l’immobilier et des services aux entreprises (+12), la Prévision Nette d’Emploi atteint son niveau le plus élevé depuis le 2e trimestre 2012. “Ce n’est sans doute pas dans le secteur des banques et de l’assurance qu’il faut trouver l’explication de cette prévision optimiste – au vu de l’actualité sociale récente et des transformations et défis que doit relever ce secteur – mais plutôt dans le secteur des services aux entreprises, notamment celles liées au numérique ou aux nouvelles technologies qui recrutent en permanence de nouveaux profils”.

Les intentions de recrutement sont également très favorables dans les secteurs de l’Electricité gaz et eau (+9), des Services publics, l’éducation, la santé et les services collectifs (+8, la prévision la plus optimiste depuis presque 6 ans) ou de l’Agriculture et de la pêche (+7, au plus haut depuis 10 ans) . La Prévision Nette d’Emploi affiche la valeur prudente de +3 dans trois secteurs : la Construction, le Commerce de gros et de détail et l’Industrie manufacturière. Enfin, l’emploi devrait peu évoluer dans les secteurs des Industries Extractives, ainsi que du secteur du Transport et de la logistique (tous deux à +1), tandis qu’il devrait régresser légèrement dans le secteur de l’Horeca (-2, prévision la plus faible depuis le 2e trimestre 2014).

Une confiance renforcée chez les employeurs de toute taille.

Les employeurs de tous les quatre segments d’entreprise étudiés selon la taille de leurs effectifs anticipent une activité de recrutement positive au cours du prochain trimestre. Pour le 1er trimestre 2017, ce sont les employeurs des grandes entreprises (≥ 250 travailleurs) et des moyennes entreprises (50-249 travailleurs) qui rapportent les Prévisions Nettes d’Emploi les plus favorables, +19 (hausse de 7 points en comparaison trimestrielle) et +18 (hausse de 11 points en comparaison trimestrielle) respectivement. Les intentions de recrutement sont également en progression dans les petites entreprises (10-49 travailleurs) : +11, hausse de 10 points en comparaison trimestrielle. En revanche, les employeurs des micro-entreprises (< 10 travailleurs) se montrent plus prudents (+3).

A l’échelle mondiale, les intentions de recrutement sont positives dans 40 des 43 pays et territoires sondés. Seuls les employeurs brésiliens (-9) et suisses (-2) s’attendent à une baisse de leurs effectifs au cours du 1er trimestre 2017. Par rapport au trimestre précédent trimestre et au premier trimestre 2016, les perspectives sont hétérogènes. Les intentions d’embauche progressent dans 19 des 43 pays et territoires en comparaison trimestrielle mais fléchissent dans 17 autres et restent inchangées dans les sept derniers. Dans 23 des 25 pays de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), les employeurs prévoient d’accroître leurs effectifs à des degrés divers au cours des trois mois à venir.

Source ; ManpowerGroup

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.