FR | NL | LU
Peoplesphere

Les processus d’onboarding et d’intégration conservent une sérieuse marge d’amélioration dans les entreprises européennes.

Selon une nouvelle étude réalisée par Vlerick Business School et Talmundo, la plupart des entreprises n’ont pas de parcours d’intégration RH en place. Résultat: 40 % des employés ne bénéficient pas du soutien nécessaire lorsqu’ils commencent un nouvel emploi. Par ailleurs, l’étude a confirmé que, bien qu’il existe des processus d’intégration dans certaines organisations, ces derniers semblent être le résultat de suppositions des RH qui ne correspondent pas toujours à l’expérience réelle des employés.

L’onboarding ou l’intégration d’un nouvel employé au sein d’une organisation a dépassé le stade de la tendance et s’est fermement ancrée dans le vocabulaire des professionnels des RH. Bien que l’onboarding soit une étape cruciale avec de nombreux avantages concurrentiels pour les entreprises, la plupart ne mettent pas suffisamment l’accent sur leur processus d’intégration.

Le Prof Dr Dirk Buyens, Professeur en Ressources Humaines et Partenaire de la Vlerick Business School et son équipe ont donc souhaité examiner davantage cette question. Ils ont mené, en collaboration avec Talmundo une recherche indépendante concernant les attentes versus la réalité de l’intégration RH à l’échelle européenne. Cette étude vise à découvrir ce dont les nouveaux employés ont le plus besoin lorsqu’ils débutent un nouvel emploi, afin d’informer les professionnels des RH.

« Nous avons découvert que le processus d’intégration est encore loin d’être parfait », explique le Professeur Buyens. « Tous les professionnels des RH qui ont participé à l’étude considéraient que l’intégration était extrêmement importante, pourtant 34 % des employés n’ont pas du tout suivi de programme de ce type dans leur organisation ».

Les résultats les plus surprenants révèlent que 40 % des employés n’ont pas bénéficié du soutien nécessaire requis pour démarrer un nouvel emploi, et qu’il a fallu plus d’une semaine à 43 % des employés pour que leurs outils et postes de travail soient mis en place. Sachant que la réussite des nouvelles recrues commence avant leur premier jour et continue bien au-delà de leur première semaine de travail, il est essentiel que les RH mettent leur processus d’intégration et de pre-intégration à jour.

De plus, l’étude signale que la phase d’onboarding est souvent précipitée. En effet, 52 % des employés ont indiqué que leur période d’intégration était terminée après le premier mois à leur poste, alors que 48 % des RH comprennent l’importance d’une intégration prolongée durant au moins les trois premiers mois dans une nouvelle entreprise.

Se rendre compte des divergences entre ce que pensent les RH et les nouvelles recrues n’est que la première étape pour un bon parcours d’onboarding. « Les entreprises doivent être à l’écoute des besoins des nouveaux employés, mettre en place des solutions utiles, créer des opportunités pour le feedback et continuer sans-cesse d’améliorer leur parcours d’intégration », explique Stijn De Groef, PDG de Talmundo.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.