FR | NL | LU
Peoplesphere

Rémunérations: le secteur Tech doit booster ses packages de rémunération alors que la tendance est à la modération salariale.

Le salaire de base des employés belges travaillant dans le secteur technologique a augmenté en moyenne de 0,9% cette année (hors indice), selon l’étude salariale Tech 2021 menée par Hudson. L’année dernière, les organisations de ce secteur n’ont accordé qu’une augmentation de 0,5% en moyenne. Grâce aux nombreux besoins de numérisation, la crise du corona a eu un impact positif sur l’enveloppe salariale des employés du secteur technologique. La rémunération flexible et les éléments salariaux fiscalement avantageux gagnent également en popularité cette année.

Les organisations sont manifestement plus disposées cette année à accorder des augmentations salariales en plus de l’indice. D’une part, on constate que davantage de travailleurs ont bénéficié d’une augmentation salariale: 76% cette année, par rapport à 59% l’année dernière. D’autre part, le nombre de travailleurs ayant bénéficié d’une augmentation significative de plus de 4 % (hors indice) est également plus élevé. En dehors du marché des technologies, nous constatons exactement le contraire, avec près de 6 travailleurs sur 10 qui ne reçoivent aucune augmentation salariale ou seulement une augmentation inférieure à 1%.

L’impact de la numérisation sur le paquet salarial

La forte demande de numérisation et le potentiel de réduction des coûts ont conduit à l’attribution d’une rémunération variable plus importante que l’année dernière dans le secteur technologique. La rémunération variable reste une partie importante du paquet salarial, et là aussi, la croissance (+2,5%) est substantielle cette année. En ce qui concerne les bonus individuels, les cadres supérieurs ont connu une amélioration significative, tant en ce qui concerne le nombre de bénéficiaires que le montant médian des bonus versés. Le bonus CCT 90 continue également à prendre de l’importance. Sur le marché Tech, le nombre de bénéficiaires ainsi que le montant versé ont augmenté pour presque tous les niveaux de fonction.

L’indemnité de télétravail

En raison du grand nombre de télétravail pendant la pandémie, les organisations ont également adapté leurs indemnités. Près d’un travailleur sur cinq reçoit désormais une indemnité pour le travail à la maison, le montant médian étant de 60 euros. C’est le plus fréquent chez les employés, mais avec un montant assez faible (20 euros). Pour les cadres et les dirigeants, l’indemnité pour le travail à la maison est un peu moins souvent octroyée, mais le montant est immédiatement beaucoup plus élevé (> 100 €). Un certain nombre de sociétés ont également indiqué que l’indemnité pour le travail à la maison était déjà incluse dans l’indemnité de frais forfaitaire nette.

Plan de rémunération flexible

Nous constatons que les plans de rémunération flexible gagnent en importance dans le secteur des technologies : 1 sur 5 propose un plan flexible, ce qui représente une augmentation de 13% par rapport à l’année dernière. Dans le plan flexible, l’abandon (partiel) de la voiture de société est la source la plus courante, suivie par l’échange d’une partie de la prime de fin d’année et du salaire de base. Les avantages offerts par les entreprises sont très variés, allant du leasing de vélos aux voitures de société, en passant par les plans de retraite individuels, les multimédias et même les warrants et les jours de congé supplémentaires.

Les droits d’auteur en tant qu’avantage fiscal

Enfin, l’usage des droits d’auteur gagne en popularité vu le caractère fiscalement favorable. Les organisations du secteur technologique sont toujours à la recherche de moyens pour optimiser l’enveloppe salariale. Parmi les entreprises sondées, 1 sur 5 utilise les droits d’auteur à cette fin, ce qui représente une augmentation de 8% par rapport à l’année dernière. Dans ce cas, une partie du salaire est versée pour le transfert des droits d’auteur sur le travail livré. Les droits d’auteur sont présents aussi bien dans les petites que dans les grandes entreprises technologiques. Les droits d’auteur représentent une part importante du paquet total, avec un montant médian de 528 euros par mois. Les 5 fonctions où les droits d’auteur sont les plus utilisés sont les suivantes : Test Manager, Test Engineer, Developer, Software Engineer et Analyste fonctionnel/consultant.
Il faut toutefois noter que le ministre van Peteghem souhaite s’attaquer aux abus de rémunération fondés sur les droits d’auteur. Le cabinet du ministre van Peteghem a mentionné plus tôt cette année qu’il a été décidé d’évaluer en profondeur la situation et que le champ d’application sera plus clairement défini. Il n’est pas encore clair si cela aura des conséquences pour le secteur technologique.

 

Source: les résultats présentés ci-dessus proviennent de l’Étude Salariale Tech réalisée chaque année par la société de consultance RH Hudson. Organisée pour la 22e fois cette année, cette étude a permis de récolter 34.057 données issues de 95 organisations en Belgique. Hudson dispose d’une base de données très représentatives et fiables sur les pratiques de rémunération dans le secteur technologique.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.