FR | NL | LU
Peoplesphere

Pour une reprise rapide des activités sportives: l’impact sur la santé mentale et les kilos corona pèsent lourd sur la motivation.

6 Belges sur 10 pensent que la population serait plus heureuse si les centres de fitness rouvraient leurs portes Selon la chaîne de salles de sports Basic-Fit, qui plaide pour une réouverture rapide des centres de fitness, le fitness est extrêmement important pour la santé mentale, surtout durant la pandémie de Coronavirus. Outre l’impact sur le bien-être mental, 38% des répondants souffrent également de ce que l’on appelle les « kilos corona ». 60% des personnes interrogées espèrent donc que les centres de fitness rouvriront au plus vite et 61 % sont même convaincus que les Belges seraient plus heureux s’ils pouvaient refaire de l’exercice.

Basic-Fit demande à mettre la réouverture des salles de sport à l’agenda lors du comité de concertation du 11 mai. « Nous faisons partie de la solution pour sortir de cette pandémie », affirme la chaine de sport. Fin octobre, tous les centres de fitness de notre pays ont fermé leurs portes. Aujourd’hui, plus de six mois plus tard, c’est toujours le cas. L’enquête menée par la chaîne de salles de sports Basic-Fit, en collaboration avec le bureau de recherches Dedicated, auprès de 1.000 répondants révèle que de nombreux amateurs de fitness souffrent de cette fermeture. Ils considèrent que le manque d’exercices physiques a surtout un impact sur leur santé mentale. En effet, le fitness les aide à se vider la tête et à se détendre (45%). 33% déclarent même qu’elles commenceront à faire plus d’exercices dès la réouverture des salles de sports. Les besoins sont importants.

L’impact sur le moral des Belges n’est pas la seule découverte de cette étude. Les « kilos corona » pèsent aujourd’hui plus lourds, au sens propre comme au figuré, semble-t-il. 33% des personnes interrogées ont pris entre 5 et 6 kilos depuis le début de la crise sanitaire. 52% indiquent également faire moins d’exercices depuis le début de la pandémie, un chiffre qui monte même à 71% chez les plus de 55 ans.

En plus de la communauté fitness, la population Belge a également été interrogée. Là aussi, l’étude démontre que la réouverture des centres de fitness est largement soutenue par la population. 60% des personnes interrogées espèrent que les salles rouvriront dès que possible. Près de 80% pensent que le fitness peut jouer un rôle positif pour la santé mentale, et ce pourcentage monte à 81% pour la santé physique. 61% sont même convaincus que les Belges seront plus heureux dès que les centres de fitness ouvriront à nouveau leurs portes.

Le fitness fait partie de la solution

Les scientifiques ont déjà démontré que les personnes qui font moins de dix minutes d’exercice par semaine ont deux fois plus de risques d’être hospitalisées pour le virus Covid-19. En outre, ce groupe a 70 % de risques supplémentaires de se retrouver en soins intensifs et 2,5 fois plus de risques de ne pas survivre au virus. En outre, Sciensano et le Centre national de crise ont récemment démontré que les patients admis à l’hôpital pour une infection au Coronavirus sont, dans l’ensemble, souvent en surpoids2. Le fitness peut donc être utilisé dans la lutte contre la corona, c’est pourquoi Basic-Fit est convaincu que le sport est l’une des solutions pour faire face à cette pandémie.

Le fitness peut également être un exutoire pour de nombreuses personnes quand on sait que les autres activités sociales ont été interrompues pendant plus d’un an. Nous pensons aussi aux jeunes. Ils traversent une période particulièrement difficile pendant cette crise et éprouvent souvent énormément de frustrations.

Risque de 0,001%

Après une brève réouverture des salles de fitness en juin de l’année dernière, toute une série de protocoles à suivre avaient déjà été mis en place. Ces protocoles devaient être respectés afin de permettre de faire du sport en toute sécurité. Les séances de sport se faisaient uniquement sur réservation, une distance suffisante devait être respectée et des séances de désinfection supplémentaires étaient prévues. Les salles de sport ont prouvé que le fitness pouvait être pratiqué en toute sécurité. Une étude récente démontre d’ailleurs que le risque de contamination au coronavirus dans une salle de sport n’est que de 0,001 %1 et que le Covid-19 ne se transmet pas par la transpiration2. Tom Van Eetvelde, Directeur des Opérations chez Basic Fit: « Nous demandons donc au comité de concertation d’écouter l’appel à l’aide lancé par le secteur du fitness le 11 mai et nous osons dire que la réouverture des centres de fitness est une nécessité pour vaincre cette pandémie. »

 

Source: étude réalisée par le bureau d’études Dedicated à la demande de Basic Fit auprès de 1000 répondants qui ont, ont eu ou envisagent de prendre un abonnement de fitness. Marge d’erreur = 3.08%

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.