FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘acerta’

92% des travailleurs indépendants ont repris une activité ‘normale’ en juin et renoncent au droit passerelle.

En juin, seuls 8 % des indépendants en activité principale ont demandé le droit passerelle afin de surmonter la crise du coronavirus. Il s’agit d’une forte baisse en comparaison avec les trois mois précédents, lorsqu’en moyenne six fois plus d’indépendants par mois sollicitaient le droit passerelle. Le net recul résulte d’un assouplissement des mesures liées au coronavirus en mai, de sorte que bon nombre d’indépendants ont pu redémarrer leurs activités. Cependant, cet assouplissement n’impliquait pas que chaque indépendant pouvait reprendre du service. C’est pourquoi le droit passerelle lié au coronavirus reste pertinent pour la période à venir, selon Acerta. Lire plus

Le nombre de personnes bénéficiant d’indemnités de télétravail ne suit pas le rythme de l’augmentation du nombre de télétravailleurs effectifs.

Le nombre d’employés recevant une indemnité de télétravail a augmenté de près de 13 % depuis le début de cette année. Cette augmentation n’est pas proportionnelle à l’augmentation du travail à domicile proprement dit, affirme Acerta. Aux entreprises qui maintiennent le travail à domicile structurel pendant la relance, le groupe de services rh conseille de mettre en place une politique de télétravail structurelle. Lire plus

Baisser les salaires pour faire face à la crise du coronavirus? Cela restera un phénomène marginal.

La crise du coronavirus n’a pas encore entraîné de nombreuses réductions de salaire à ce jour. Durant les 5 premiers mois de l’année 2020, seuls 5 employés sur 1 000 ont restitué une partie de leur salaire, d’après une analyse du prestataire de services RH Acerta. Le secrétariat social s’attend à ce que les baisses de salaire restent un phénomène marginal les prochains mois également, puisque les travailleurs doivent consentir à gagner moins. Et cela n’aura pas lieu immédiatement après la crise actuelle non plus. Lire plus

Jusqu’à présent, la prolongation du chômage temporaire a permis d’éviter les licenciements.

En plein lockdown, il y a eu, sur notre marché du travail belge, 15% de licenciements en moins qu’avant le déclenchement du corona. De plus l’initiative du départ venait plus souvent du travailleur que de l’employeur. La diminution des fins de contrats est surtout due à l’introduction du système de chômage temporaire, qui offre un peu de répit aux entreprises en difficulté. Le week-end dernier, le superkern a décidé de prolonger ce système jusqu’au 31 août 2020. Une bonne chose, d’après l’analyse d’Acerta. Lire plus

Le confinement a provoqué une diminution de 22% des heures de travail prestées au mois d’avril.

Près de six heures de travail sur dix (61,3%) ont été effectivement prestées en avril 2020, soit au beau milieu du confinement imposé par le coronavirus. C’est 22 % de moins qu’en avril 2019. Cette diminution s’explique principalement par l’utilisation massive du système de chômage temporaire. Par ailleurs, le nombre de jours de vacances pris a lui aussi chuté. Ceux-ci seront donc reportés à plus tard dans l’année, ce qui signifie de facto que le taux moyen de prestation d’heures de travail (73%) ne sera certainement pas atteint à la fin de l’année. Lire plus

Licenciés pour cause de pandémie et pas rancuniers… 27% des travailleurs qui ont perdu leur job se disent prêts à retrouver leurs ex-employeurs.

Plus d’un quart des travailleurs licenciés (27 %) est prêt à retourner travailler chez son ancien employeur. Pour ceux qui entretenaient de bons rapports avec leur ancien employeur, ce pourcentage s’élève même à plus de la moitié (54,6 %). Ces chiffres montrent à quel point il est important de mettre en place un bon offboarding, surtout maintenant que de nombreuses entreprises auront probablement du mal à éviter un certain nombre de « licenciements liés au coronavirus » dans les mois à venir. Lire plus

En pleine période de payement des pécules de vacances, les entreprises doivent s’interroger quant à la planification des congés de leurs travailleurs.

Plus de 70 000 employés du secteur privé ont déjà reçu leur double pécule de vacances au cours des quatre premiers mois de cette année, selon un calcul du secrétariat social Acerta. Il s’agit surtout de travailleurs actifs dans de grandes entreprises. Ce sont surtout les entreprises du secteur financier et des services qui paient le pécule de vacances tôt. En ce qui concerne les vacances, la question se pose également de savoir comment planifier les jours de congé économisés cette année. Durant les vacances de Pâques, les travailleurs ont déjà pris beaucoup moins de vacances (-30 %). Si cette tendance se poursuit pendant les mois d’été, le taux occupation sera menacé à l’automne, affirme-t-on du côté d’Acerta, sur la base d’une analyse de données de plus de 32.000 employeurs. Lire plus

En avril, 34% de l’ensemble des travailleurs ont été mis au chômage temporaire en raison de la pandémie.

En avril, le nombre de chômeurs temporaires a augmenté de moitié par rapport à la fin du mois de mars. Plus d’un employé sur trois et plus de la moitié des ouvriers ont été mis au chômage temporaire et contraints de rester chez eux durant au moins un jour le mois dernier. Au total, au moins 11 % des travailleurs ont été mis au chômage temporaire pendant la totalité du mois d’avril. Lire plus

La crise du coronavirus a freiné les ardeurs des nouveaux indépendants: le nombre de starters a diminué de 50% par rapport aux années précédentes.

La crise du coronavirus, une véritable désillusion pour les indépendants débutants. En mars et avril, le nombre d’entrepreneurs débutants a chuté de moitié par rapport à une année moyenne. L’horeca est le secteur qui enregistre la plus forte de baisse d’entrepreneurs débutants. Toutefois, cette diminution de moitié n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle, car nous craignions des conséquences encore plus lourdes. Lire plus

Le coronavirus va-t-il modifier durablement la mobilité autour de Bruxelles via l’augmentation du télétravail?

Selon une analyse menée par le groupe Acerta, nous nous dirigeons vers une réduction du temps et du nombre de kilomètres perdus dans les trajets domicile-lieu de travail. Le coronavirus devrait provoquer un changement de mentalité qui ancrera le télétravail plus structurellement dans les entreprises. C’est à Bruxelles que le potentiel de télétravail est le plus important : 6 travailleurs sur 10 font la navette jusqu’à Bruxelles depuis une autre région. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.