FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘acerta’

50% des travailleurs prévoient de retourner à mi-temps sur leur lieu de travail dès que cela sera autorisé.

47 % des Belges veulent retourner au bureau à mi-temps dès qu’ils le pourront à nouveau. Pour près de 4 participants sur 10, la vaccination représente également un facteur décisif dans le retour au bureau à mi-temps. Acerta et StepStone appellent les entreprises à entamer le dialogue avec leur personnel dès maintenant. De cette façon, elles peuvent éviter l’apparition d’un fossé profond entre les travailleurs qui veulent revenir et ceux qui préfèrent continuer à travailler à domicile. Lire plus

Impact du travail à domicile sur le volume de prestations: nous devons élaborer des accords clairs afin d’éviter de foncer droit dans le mur.

La moitié des travailleurs belges (49 %) déclarent qu’ils prestent désormais plus d’heures par semaine à la maison que précédemment au bureau. La moitié estime en outre que le télétravail augmente la productivité par rapport au bureau. Les chiffres publiés conjointement par Acerta et StepStone montrent que le travail à domicile occupe également une place importante dans la relance après le coronavirus. Cependant, il y a aussi des dangers selon les experts en travail à domicile d’Acerta, car 64 % des travailleurs connaissent aujourd’hui une charge de travail plus importante qu’avant le coronavirus. Lire plus

Le chemin de croix des travailleurs licenciés : la recherche d’un nouvel emploi dure encore plus longtemps depuis le début de la pandémie.

Le délai moyen dans lequel les travailleurs trouvent un nouvel emploi après un licenciement est passé de 4,5 à 5,9 mois en 2020. Selon l’analyse menée par Acerta, non seulement les travailleurs ont pris plus de temps l’an dernier pour traiter leur licenciement, mais la situation économique incertaine a également joué un rôle. En outre, le coronavirus a également fait traîner en longueur les procédures de candidature dans les entreprises. Les entreprises ont déployé plus d’efforts en 2020 pour aider les travailleurs licenciés à trouver un nouvel emploi ailleurs : Acerta a lancé 170 % de trajets d’accompagnement de licenciement volontaire en plus. Lire plus

Quels sont désormais les choix des travailleurs en matière de rémunérations alternatives?

Un nombre croissant de travailleurs optent pour des avantages extralégaux qui s’inscrivent totalement dans le cadre du télétravail depuis le coronavirus. Ainsi, un deuxième écran, une chaise de bureau ou d’autres accessoires pour le poste de travail à domicile sont 31% plus populaires aujourd’hui qu’en 2020. De plus, 32% de travailleurs en plus choisissent un vélo par l’intermédiaire d’un plan cafétéria. Les jours de vacances supplémentaires connaissent aussi un regain de popularité: cette année, 24 % de travailleurs en plus prennent des jours de congé supplémentaires dans leur package salarial flexible par rapport à l’année dernière. Les avantages sociaux et de santé, comme l’épargne-pension ou l’assurance hospitalisation, restent populaires. Lire plus

Vacances de printemps : les travailleurs préfèrent ne pas trop ‘consommer’ leurs jours de congé.

Comment les parents qui travaillent s’organisent-ils pour faire face à la (soudaine) prolongation des vacances scolaires ? Le prestataire de services‑RH Acerta a constaté que pendant la semaine de vacances scolaires supplémentaire qui a précédé les vacances de Pâques, la proportion de congés avait augmenté en moyenne de 22,7 %, en restant toutefois faible (1,6 %), et que la proportion de chômage temporaire avait augmenté de 18,9 %, alors que durant la semaine de congé d’automne supplémentaire de l’année dernière, ce sont surtout les chiffres relatifs aux congés qui avaient augmenté. Lire plus

Quel montant moyen pour l’indemnité de télétravail? 68 euros/mois.

Le nombre d’employés qui perçoivent une indemnité de télétravail a triplé depuis le début de la crise du coronavirus. Cependant, les indemnités de télétravail constituent l’exception plutôt que la règle, car début 2021, seul 1,8 % des employés belges en bénéficiait. Acerta indique qu’il reste maintenant à voir si le plafond exonéré d’impôts et de cotisations sociales revu à la hausse entraîne encore une augmentation du nombre d’indemnités de télétravail. Toutefois, une chose est certaine : « Toutes les catégories du personnel des entreprises belges commencent tout doucement à vraiment être convaincues de l’importance du télétravail dans le cadre de la nouvelle méthode de travail post-coronavirus », affirment les experts du télétravail du secrétariat social. Lire plus

Pénurie de personnel au sein des soins de santé: face à la diminution du nombre de candidats, les pouvoirs publics doivent renforcer l’attractivité du secteur.

L’année dernière, le nombre de nouvelles recrues dans le secteur des soins de santé a diminué de 11 %. C’est d’autant plus frappant que le score de ce secteur est bien meilleur que celui des autres secteurs professionnels, où la baisse du nombre de nouveaux contrats à durée indéterminée signés dépasse les 20 %. Ces dernières années, ce sont surtout les trentenaires qui se sont dirigés vers des professions du secteur des soins. La crise du coronavirus n’a d’ailleurs pas mis fin à cette tendance. Lire plus

Le secteur des soins confronté à l’explosion de l’absentéisme au coeur de la pandémie: la pression psycho-sociale devient intenable.

Les chiffres d’absentéisme pour maladie sont pas moins de 36% supérieurs à la moyenne dans tous les secteurs. Les contaminations au coronavirus parmi le personnel soignant ne sont pas la seule cause de l’absentéisme pour maladie. La pression psychosociale depuis plusieurs mois fait également payer un lourd tribut, déclare l’IDEWE. Lire plus

Bien-être au travail et pandémie : la mise en place d’une politique de prévention concerne désormais 40% de nos entreprises.

Seuls 43 % des entreprises de notre pays dispose d’une politique préventive concernant le bien-être physique et mental sur le lieu de travail. Près d’un cinquième (18 %) des entreprises n’entreprend pas encore d’actions concrètes pour améliorer le bien-être de ses travailleurs, malgré la crise du coronavirus. Et un tiers des entreprises qui ont élaboré des mesures en matière de bien-être au travail l’ont fait en suivant leur intuition. Pourtant, presque toutes les entreprises admettent accorder une grande importance au bien-être au travail. Lire plus

Le budget mobilité n’intéresse pas les travailleurs… Et pourquoi cela changerait en 2021 ?

Le budget mobilité soufflera ses deux bougies le 1er mars. Aujourd’hui, le système touche 1,5 travailleur sur 1000 qui prétendent à une voiture de société. Début 2020, il s’agissait d’un sur 10 000. Un manque d’alternatives écologiques abordables à la voiture de société classique et la complexité de l’administration, tant pour l’employeur que pour le travailleur, mettent des bâtons dans les roues du budget mobilité. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.