FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘acerta’

En vacances avec la voiture de société: mieux vaut prendre toutes les précautions dans une charte d’utilisation…

Les vacances d’été approchent. Que faire si votre collaborateur part en vacances avec sa voiture de société et… a un accident ? Ou souhaite installer un porte-bagages ? Et peut-il utiliser sa carte de carburant à l’étranger ? Catherine Langenaeken, experte en mobilité chez Acerta Consult, répond à quelques questions fréquemment posées. Qui est responsable en cas de dommage ou d’accident? Lire plus

Pas plus de 15 jours de vacances en vue pour les indépendants en phase de démarrage de leurs activités.

Les indépendants qui démarrent une nouvelle activité prennent en moyenne 15 jours de vacances au cours de leur première année. C’est ce qui ressort d’une enquête menée le prestataire de services RH Acerta auprès de plus de 1 000 indépendants qui ont démarré il y a un an à un an et demi. Quatre personnes sur 10 estiment avoir pris suffisamment de vacances l’année dernière, mais 4 personnes sur 10 également souhaitent planifier davantage de vacances à partir de la deuxième année. Lire plus

Proposer un environnement de travail équilibré et des perspectives de carrière reste le meilleur moyen de freiner les envies d’ailleurs.

Un travailleur sur deux dans notre pays (49 %) n’a pas du tout postulé pour un emploi ni répondu à une offre d’emploi au cours des six derniers mois. C’est moins qu’à la même période un an plus tôt (55 %). Ce sont en particulier les travailleurs qui ont le sentiment d’avoir un emploi durable avec, entre autres, des perspectives de carrière claires, des formations et une attention sur le bien-être mental, qui postulent nettement moins ailleurs. « Ceux qui ont une carrière durable se sentent aussi mieux mentalement et sont plus motivés dans leur travail. Les entreprises qui veulent attirer et retenir les meilleurs profils doivent en tenir compte sur un marché de l’emploi en pénurie », déclare Acerta. Lire plus

De plus en plus de travailleurs parcourent plus de 30 kilomètres à vélo pour se rendre au travail.

La distance que les Belges parcourent à vélo pour se rendre au travail augmente. Près d’un travailleur sur cinq qui se rend au bureau à vélo parcourt plus de 30 kilomètres par jour. Il s’agit d’une hausse de 11 points de pourcentage par rapport à 2016. Sept pour cent des travailleurs cyclistes roulent même plus de 50 kilomètres par jour dans le cadre de leurs déplacements domicile-lieu de travail. Fait remarquable : les travailleurs plus âgés sont presque aussi nombreux que les jeunes à pédaler jusqu’au travail. Lire plus

Bilan 3 ans après l’introduction du congé parental 1/10: une popularité en hausse, répartie équitablement entre les papas et les mamans.

Il y a trois ans, le gouvernement fédéral introduisait la possibilité pour les parents de prendre un congé parental 1/10 par enfant pendant 40 mois. Aujourd’hui, un travailleur sur 300 (0,33 %) fait appel à cette mesure. C’est sept fois plus qu’il y a trois ans. Il s’agit principalement de parents âgés de 35 à 41 ans. Il est frappant de constater que les mères et les pères font un usage égal du congé parental 1/10. Les chiffres sont moins équilibrés pour les autres formes de crédit-temps. Lire plus

Augmentation de 10% du nombre de personnes présentant un handicap qui exercent une activité professionnelle grâce aux petites entreprises notamment.

Au cours des cinq dernières années, nous constatons une augmentation de 10 % du nombre de personnes en situation de handicap limitant leur capacité de travail, que ce soit sur le plan physique ou mental, en activité sur le marché régulier de l’emploi. Sur le marché du travail, 1 travailleur sur 409 présente un handicap – hors entreprises de travail adapté. Lire plus

64 % des Belges actifs sont convaincus qu’ils vont trouver un emploi chez un autre employeur dans les prochains mois.

Plus de 6 Belges sur 10 pensent qu’ils peuvent, s’ils le veulent, trouver un emploi similaire auprès d’un autre employeur en quelques semaines ou mois. La confiance est particulièrement élevée chez les travailleurs de la vingtaine (80%) et de la trentaine (75%). Mais malgré la lutte acharnée que se livrent les entreprises pour attirer de nouveaux talents, 1 travailleur sur 3 souhaite rester chez son employeur actuel pendant le reste de sa carrière. Ce pourcentage est toutefois nettement inférieur chez les travailleurs de la vingtaine (24%) que chez les travailleurs de la cinquantaine (47%). Lire plus

Augmentation du nombre de travailleurs étrangers dans le secteur des soins de santé malgré les freins linguistiques, culturels et administratifs…

8,3 % des travailleurs du secteur des soins de santé n’ont pas la nationalité belge dans notre pays. La part des travailleurs étrangers dans ce secteur a augmenté de 33 % au cours des sept dernières années. Pourtant, sur le plan de la diversité des nationalités, les soins de santé sont à la traîne par rapport à la plupart des autres secteurs. Toutefois, la pénurie de personnel et de main-d’œuvre dans le secteur recèle un grand potentiel pour attirer les travailleurs étrangers. Selon Acerta, « les différences linguistiques et culturelles ainsi que la reconnaissance des diplômes étrangers restent néanmoins des obstacles majeurs qui doivent encore être surmontés ». Lire plus

Sans afficher et mettre en oeuvre une vraie politique climatique, les employeurs partent avec un temps de retard dans la guerre des talents.

Six travailleurs sur dix affirment que la présence ou l’absence de politique climatique influence leur choix d’un nouvel employeur. Une grande partie des travailleurs belges aimeraient également que leur employeur les aide à adopter un mode de vie plus durable, notamment en favorisant l’accès à des prêts verts pour la rénovation (43 %) ou l’achat d’électricité verte pour leur maison (52 %). Les entreprises qui tiennent compte du climat et de l’environnement ont une longueur d’avance pour gagner la guerre des talents sur le marché de l’emploi. Lire plus

Statut d’indépendant à titre complémentaire ou principal: un entrepreneur sur 20 saute le pas dans les deux premières années d’activités.

4,5 % des indépendants qui ont démarré une activité complémentaire en 2020 sont entre-temps devenus indépendants à titre principal. Il convient de souligner que la pandémie de coronavirus n’a pas réprimé l’esprit d’entreprise des indépendants. Dans les années précédant la pandémie également, 5 % en moyenne des indépendants sont passés d’une activité complémentaire à une activité principale en l’espace de deux ans. Les chiffres sont supérieurs à la moyenne dans les secteurs des professions libérales, des consultants et de la construction. Ce sont surtout les trentenaires qui se sont lancés pour devenir indépendants à temps plein pendant la crise du coronavirus. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.