FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘acerta’

Passer temporairement dans une autre entreprise pendant la crise? Une option réaliste pour 66% des travailleurs belges à condition de garantir leur salaire.

Deux Belges sur trois déclarent qu’ils aimeraient travailler temporairement ailleurs si le besoin s’en faisait sentir. Par exemple, pour donner un coup de pouce dans le secteur des soins, où l’on manque actuellement de mains, ou dans les entreprises qui, en dépit ou précisément à cause du coronavirus, ont beaucoup de travail supplémentaire. Selon l’enquête menée par le groupe Acerta, le personnel dans l’horeca, dans le secteur de la communication et de l’événementiel et dans le tourisme est favorable à un échange temporaire. Il y a toutefois deux conditions importantes pour le Belge : la perspective de pouvoir retourner auprès de son employeur d’origine, ainsi que le maintien du salaire et des conditions de travail. Lire plus

Impact de la pandémie sur le bien-être mental des travailleurs: malgré les efforts reconnus des employeurs, le stress augmente et les attentes en matière de soutien restent.

Le coronavirus a un poids important sur le bien-être mental du Belge actif.  Malgré la reconnaissance des efforts déployés par les employeurs en matière de sécurité et d’hygiène sur le lieu de travail, quatre travailleurs sur dix ressentent davantage de stress au travail en raison de la crise du coronavirus prolongée. Un quart déclare aussi que la crise du coronavirus les rend moins heureux sur leur lieu de travail. Quatre sur dix ne trouvent pas toujours le soutien nécessaire auprès de leur patron. Lire plus

Le marché de l’emploi à l’arrêt? Les engagements et les ruptures de contrats sont en forte diminution.

Le coronavirus provoque une remarquable stagnation du marché de l’emploi. Depuis le confinement, le nombre de ruptures de contrats de travail à durée indéterminée a diminué de 15 % en Belgique. Les nouveaux contrats de travail ont également connu une baisse jusqu’à 41 %. Autre rupture de tendance marquante : durant le confinement, la rupture de contrat a plus souvent été initiée par l’employeur. Auparavant, la décision de rompre le contrat venait surtout des collaborateurs. Lire plus

Les travailleurs indépendants profitent de la possibilité de racheter des années d’études pour augmenter le montant de leur pension.

Depuis la simplification de la procédure de rachat, deux fois plus d’indépendants rachètent une ou plusieurs années d’études. En 2020, malgré la crise du coronavirus, nous comptions fin juillet déjà plus de dossiers validés par rapport à la même période l’année précédente. Le succès croissant peut être attribué à la simplification de la procédure de rachat depuis le 1er décembre 2017, mais ce sont surtout les simulations claires de l’impact du rachat sur la pension finale qui incitent les indépendants à racheter des années d’études. Lire plus

Chômage temporaire pour force majeure: 4 entreprises sur 10 devraient y recourir au-delà du 1er septembre.

42 % des entreprises pourront encore recourir au « chômage temporaire pour cause de force majeure » en raison du coronavirus à partir du 1er septembre. Pour pouvoir y prétendre, les entreprises doivent démontrer qu’elles ont dû enregistrer au moins 20 % de chômage temporaire pour cause de force majeure au deuxième trimestre. Il est également frappant de constater que pas moins de 43 % des entreprises n’ont pas invoqué le chômage temporaire au cours du deuxième trimestre. Toutefois, cela ne signifie pas que ces entreprises ne rencontrent plus d’obstacles. Une entreprise sur cinq souhaite réduire les frais salariaux en diminuant les bonus ou la rémunération variable. Lire plus

Le partage des travailleurs, une option réelle afin d’éviter les licenciements collectifs et de limiter le recours au chômage temporaire?

Malgré les nombreux avantages, le partage de travailleurs n’est pas encore ancré dans l’économie belge à l’heure actuelle. Le groupe de services RH Acerta lance une plateforme de partage du personnel à destination des entreprises. Au moyen de ce projet, baptisé Bridge, il souhaite offrir aux entreprises des alternatives au chômage temporaire et aux licenciements collectifs en raison de la crise du coronavirus. Les travailleurs peuvent adhérer volontairement et recevoir l’opportunité de travailler temporairement dans une autre entreprise. Ils retourneront ultérieurement chez leur employeur initial. Les entreprises intéressées peuvent s’inscrire sur cette plateforme de partage si elles connaissent un surplus ou un manque (temporaire) de personnel pour l’instant. Lire plus

L’épanouissement est au rendez-vous pour celles et ceux qui ont décidé de passer du statut de salarié à celui d’indépendant.

Sept indépendants sur dix ayant lancé leur propre entreprise au cours de l’année écoulée sont plus heureux que lorsqu’ils étaient salariés. À peine un sur dix se plaint de son changement de statut. Par ailleurs, les indépendants mettent en moyenne 11.000 euros de côté avant de se lancer, tandis que six sur dix débutent sans disposer de véritable business plan. Lire plus

La réaction des employeurs face à l’instauration du chèque consommation? 11% d’accord, 64% en désaccord…

L’Arrêté Royal relatif au chèque consommation a été approuvé : à partir du 17 juillet, il est possible de récompenser les travailleurs et de soutenir en même temps l’horeca et le secteur de la culture et du sport. L’entreprise de services RH ACERTA a sondé les employeurs sur leurs projets en la matière. Sur 100 employeurs, 11 ont indiqué qu’ils feraient bénéficier leurs travailleurs du chèque. 64 employeurs sur 100 n’étaient pas encore convaincus. Les 25 % restants ont encore jusqu’à la fin de l’année pour se décider. Ce chèque peut être demandé facilement, son rapport brut-net est intéressant et il poursuit un double but : récompenser les travailleurs et soutenir les secteurs de la culture et du sport ainsi que l’horeca. Lire plus

Le congé parental 1/10, un outil favorable à une meilleure répartition des tâches familiales entre les genres?

Un an après l’introduction du système du congé parental 1/10, le régime remporte un franc succès. Un travailleur sur 500 a pris un demi-jour de congé parental par semaine au mois de juin, comme le constate le groupe de services RH Acerta sur la base des chiffres de plus de 32.000 employeurs. La nouvelle formule de congé parental permet aux parents de rester à la maison chaque mercredi après-midi pour les enfants par exemple. Et ce, sans réduire fortement leur salaire. Il est frappant de constater que pratiquement autant de pères que de mères prennent le congé parental 1/10, tandis que d’autres formes de congé parental étaient clairement plus populaires auprès des femmes que des hommes. Lire plus

Les starters et les indépendants s’accrochent à leur choix en faveur de l’entrepreneuriat malgré le stress lié au coronavirus.

Six indépendants débutants sur dix ne regrettent pas leur décision d’être devenu « leur propre patron », et ce, malgré le fait que la crise du coronavirus leur a mis des bâtons dans les roues. Six indépendants sur dix ne craignent pas non plus pour la survie de leur entreprise. Deux starters sur trois ont toutefois dû réduire leur salaire pendant le confinement. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.