FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘acerta’

Reprise en cours: le nombre de contrats de travail a augmenté de 4,3% au cours des six premiers mois de 2021.

Pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, l’emploi est reparti à la hausse en Belgique. C’est ce qu’il ressort d’une analyse du prestataire de services RH Acerta sur la base des données de plus de 30 000 entreprises. L’emploi a progressé de 1,4 % par rapport à janvier 2020. Seuls le secteur de l’horeca (- 5,3%) et l’industrie métallurgique et manufacturière (- 4,9%) ne sont pas (encore) revenus au niveau d’avant la crise. Les entreprises ont conclu de nouveaux contrats de travail surtout ces six derniers mois, ce qui représente une hausse de 4,3%. Lire plus

Comment soutenir en tant qu’employeur les collaborateurs impactés par les inondations et les intempéries?

Les intempéries ont ravagé notre pays et ont provoqué de nombreuses inondations et des crues exceptionnelles. Votre employé est dans l’incapacité de venir travailler? Ou bien vos activités se sont-elles à l’arrêt suite à la tempête? Nele Mertens, juriste chez Acerta, énumère les possibilités pour faire face aux conséquences. Lire plus

5,2 % des travailleurs au chômage temporaire, le niveau le plus bas depuis le début de la crise du coronavirus.

Depuis le début de la crise du coronavirus, le nombre de chômeurs temporaires n’a jamais été aussi bas que le mois dernier. En juin, 5,2% des travailleurs ont encore passé au moins un jour au chômage temporaire. 1,9% du temps de travail n’a pas été presté le mois dernier en raison du « chômage temporaire corona ». Selon Acerta, le système a fait ses preuves et les entreprises sont de plus en plus confrontées à la rareté des talents sur le marché du travail. Lire plus

De l’importance d’une vision stratégique de la formation et du développement des compétences en temps de pénurie des talents…

La pénurie sur le marché de l’emploi oblige les entreprises à miser davantage sur les formations pour recycler les travailleurs. Neuf entreprises sur dix organisent actuellement des formations pour leurs travailleurs, selon une enquête menée par la KU Leuven et le prestataire de services RH ACERTA auprès de 200 entreprises belges. Toutefois, les experts soulignent un manque de vision stratégique de la formation et du développement des travailleurs. « Les entreprises ne doivent pas perdre de vue la continuité et la survie de l’organisation », déclarent-ils. Lire plus

La crise du coronavirus a-t-elle permis de développer la relation de confiance entre le personnel et l’employeur?

En raison du travail à domicile intensif pendant la crise du coronavirus, les dirigeants d’entreprise ont maintenant davantage confiance en leur personnel en télétravail. Près de sept entreprises sur dix ont désormais confiance en leurs travailleurs en télétravail. 62% d’entre elles estiment que le travail à domicile a un effet positif sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. C’est ce qu’il ressort de la grande enquête employeurs d’Acerta. Malgré le retour progressif au bureau, les chiffres montrent que le travail à domicile restera d’actualité dans les entreprises à l’avenir. Lire plus

Déjà le grand retour de la mobilité professionnelle? 22,7 % de ruptures de contrats à durée indéterminée en plus en 2021.

Au premier semestre 2021, près d’un quart de plus (+22,7 %) de contrats de travail à durée indéterminée ont été rompus qu’en 2020. Il ne s’agit pas tant de licenciements par l’employeur (19 %) que de travailleurs qui ont démissionné ou qui sont partis d’un commun accord (65 %). Le nombre de nouveaux contrats de travail a également augmenté de 11,8 % entre janvier et juin. Lire plus

Sous l’effet de la pénurie de main d’oeuvre, les entreprises tentent de transformer les contrats à temps partiel en contrats à temps plein.

Près de 64 % des travailleurs belges ont un emploi à temps plein. D’après le prestataire de services RH Acerta, le pourcentage de travailleurs prestant 4,5 jours ou 5 jours par semaine a fortement augmenté au cours des deux dernières années, tandis que le pourcentage de travailleurs effectuant moins d’un quatre cinquièmes continue de diminuer. Dans un marché du travail tendu, de nombreuses entreprises peuvent encore trouver de bons travailleurs… au sein de l’entreprise elle-même. Lire plus

Divergences de perception entre employeurs et travailleurs quant à la gestion de la santé mentale: le risque de burn-out guette pour près d’un quart de nos collaborateurs.

56% des travailleurs sont d’avis que leur employeur se préoccupe de leur bien-être mental. Près d’un travailleur sur cinq a l’impression qu’il pourrait bientôt être victime d’un burn out. Le tableau est très différent chez les dirigeants d’entreprise : 93% d’entre eux déclarent faire de leur mieux pour améliorer le bien-être mental et le moral de leur personnel. Le retour au travail à partir du 9 juin offrira aux employeurs davantage de marge de manœuvre pour s’attaquer aux différences de perception en matière de bien-être mental. Lire plus

La retraite anticipée a ‘séduit’ plus de travailleurs pendant la pandémie : un collaborateur sur 3 n’attend pas d’avoir 65 ans pour en bénéficier.

En raison de la crise du coronavirus, davantage de Belges ont pris leur pension avant l’âge de 65 ans en 2020. Pour les travailleurs, l’augmentation s’élève à 11,6%, pour les indépendants, elle est de 3,9%. Plus d’un travailleur sur trois et plus de la moitié des indépendants qui ont pris leur pension l’année dernière l’ont fait avant d’atteindre l’âge légal de 65 ans. Le secteur où le coronavirus a eu l’effet le plus important est l’horeca : près de sept indépendants sur dix qui ont pris leur pension en 2020 l’ont fait avant l’âge de 65 ans. Lire plus

L’optimisme est de retour dans le chef des employeurs, prêts à engager et à faire face à la robotisation…

Les dirigeants d’entreprise font preuve d’optimisme quant à l’emploi dans leurs entreprises pendant la relance après la crise du coronavirus. En effet, 60 % des employeurs ne prévoient pas de devoir licencier du personnel à l’automne 2021 ni en 2022. En fait, 70 % d’entre eux estiment qu’ils devront embaucher des travailleurs supplémentaires dans les 18 prochains mois. Les dirigeants d’entreprise envisagent de prêter temporairement certains collaborateurs à une autre entreprise en vue de pouvoir conserver leur personnel après la crise du coronavirus. Par ailleurs, les travailleurs ne doivent pas craindre la robotisation : 6 entreprises sur 10 ne s’attendent pas à ce que la technologie et l’intelligence artificielle suppriment des emplois humains en 2021 ni en 2022. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.