FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘acerta’

Quel montant moyen pour l’indemnité de télétravail? 68 euros/mois.

Le nombre d’employés qui perçoivent une indemnité de télétravail a triplé depuis le début de la crise du coronavirus. Cependant, les indemnités de télétravail constituent l’exception plutôt que la règle, car début 2021, seul 1,8 % des employés belges en bénéficiait. Acerta indique qu’il reste maintenant à voir si le plafond exonéré d’impôts et de cotisations sociales revu à la hausse entraîne encore une augmentation du nombre d’indemnités de télétravail. Toutefois, une chose est certaine : « Toutes les catégories du personnel des entreprises belges commencent tout doucement à vraiment être convaincues de l’importance du télétravail dans le cadre de la nouvelle méthode de travail post-coronavirus », affirment les experts du télétravail du secrétariat social. Lire plus

Pénurie de personnel au sein des soins de santé: face à la diminution du nombre de candidats, les pouvoirs publics doivent renforcer l’attractivité du secteur.

L’année dernière, le nombre de nouvelles recrues dans le secteur des soins de santé a diminué de 11 %. C’est d’autant plus frappant que le score de ce secteur est bien meilleur que celui des autres secteurs professionnels, où la baisse du nombre de nouveaux contrats à durée indéterminée signés dépasse les 20 %. Ces dernières années, ce sont surtout les trentenaires qui se sont dirigés vers des professions du secteur des soins. La crise du coronavirus n’a d’ailleurs pas mis fin à cette tendance. Lire plus

Le secteur des soins confronté à l’explosion de l’absentéisme au coeur de la pandémie: la pression psycho-sociale devient intenable.

Les chiffres d’absentéisme pour maladie sont pas moins de 36% supérieurs à la moyenne dans tous les secteurs. Les contaminations au coronavirus parmi le personnel soignant ne sont pas la seule cause de l’absentéisme pour maladie. La pression psychosociale depuis plusieurs mois fait également payer un lourd tribut, déclare l’IDEWE. Lire plus

Bien-être au travail et pandémie : la mise en place d’une politique de prévention concerne désormais 40% de nos entreprises.

Seuls 43 % des entreprises de notre pays dispose d’une politique préventive concernant le bien-être physique et mental sur le lieu de travail. Près d’un cinquième (18 %) des entreprises n’entreprend pas encore d’actions concrètes pour améliorer le bien-être de ses travailleurs, malgré la crise du coronavirus. Et un tiers des entreprises qui ont élaboré des mesures en matière de bien-être au travail l’ont fait en suivant leur intuition. Pourtant, presque toutes les entreprises admettent accorder une grande importance au bien-être au travail. Lire plus

Le budget mobilité n’intéresse pas les travailleurs… Et pourquoi cela changerait en 2021 ?

Le budget mobilité soufflera ses deux bougies le 1er mars. Aujourd’hui, le système touche 1,5 travailleur sur 1000 qui prétendent à une voiture de société. Début 2020, il s’agissait d’un sur 10 000. Un manque d’alternatives écologiques abordables à la voiture de société classique et la complexité de l’administration, tant pour l’employeur que pour le travailleur, mettent des bâtons dans les roues du budget mobilité. Lire plus

Déplacements domicile-lieu de travail: la pandémie a ruiné les efforts de promotion en faveur des transports en commun.

En ce qui concerne la mobilité en 2020, l’année du coronavirus, la voiture reste le moyen de transport le plus populaire pour se rendre au travail. Un employé belge sur cinq dispose d’une voiture de société. C’est 5,5% de plus qu’en 2019. Par ailleurs, lorsque nous nous sommes rendus sur notre lieu de travail, nous l’avons fait à vélo dans un cas sur trois, parfois en combinaison avec un autre moyen de transport. Près de 15% des Belges se rendent désormais toujours au travail à vélo. Lire plus

75% des employés belges ont reporté des jours de vacances de 2020 à 2021, une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente.

Fin 2020, il restait encore des jours de congés extralégaux à 75% des employés, qui ont dû les reporter en 2021. C’est 7% de plus qu’en 2019. Les employés belges ont déplacé en moyenne 2,5 jours de vacances à cette année. Étant donné qu’environ 2,1 millions de Belges ont le statut d’employés, cela signifie que de nombreux jours de vacances n’ont pas été pris en 2020. Lire plus

La diminution de l’absentéisme de courte durée se confirme: une preuve de résilience?

Au cours des trois derniers mois, le Belge s’est déclaré moins souvent malade par rapport à l’année précédente. En novembre et en décembre 2020, 1,8 % des heures de travail ont en moyenne été perdues en raison d’absentéisme pour maladie de courte durée (absence de moins d’un mois). Ce chiffre est d’un quart inférieur à celui de novembre – décembre 2019. Il s’agit également d’une baisse de près de 30 % par rapport au premier confinement. Cette tendance positive pourrait indiquer le bon niveau de résistance au surmenage du côté des travailleurs.  Hypothèse non explorée : elle peut aussi être le résultat de la non-déclaration d’absences dans le cadre du télétravail. Lire plus

En 2020, les travailleurs belges du secteur privé ont en moyenne travaillé 11 jours de moins qu’en 2019.

En 2020, le nombre d’heures d’absence du travailleur belge moyen dans le secteur privé est 40 % plus élevé qu’en 2019. Cette augmentation représente 11 jours supplémentaires, selon le baromètre du secrétariat social Acerta. L’incidence du coronavirus est on ne peut plus claire au vu des deux pics évidents observés dans les chiffres des absences. Ce ne sont pas tant les absences pour cause de maladie ou les crédits-temps supplémentaires tels que le congé parental corona qui expliquent cette croissance des absences, mais bien le chômage temporaire. Lire plus

Signes d’espoir sur le marché de l’emploi : plusieurs secteurs d’activités recrutent massivement.

Malgré la pandémie de coronavirus, le personnel occupé a augmenté dans certains secteurs en 2020. Ce sont surtout les entreprises des secteurs informatique (+4,2 %), agricole et horticole (+4,1%) et des professions libérales (+2,4%) qui emploient davantage de personnes qu’un an auparavant. L’horeca (-16,4%) ainsi que les secteurs de la culture (-11,7%) et de l’intérim (-9,8%) enregistrent les baisses les plus importantes. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.