FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘chômage temporaire’

Selon l’OCDE, la baisse du taux d’emploi du premier trimestre n’était que le début d’une crise qui touche particulièrement les jeunes.

Le taux d’emploi de la zone OCDE – la part des personnes en âge de travailler ayant un emploi – était en baisse à 68.6% au premier trimestre 2020, contre 68.9% au trimestre précédent, la première diminution depuis début 2013. Tandis que les taux d’emploi de la zone OCDE pour les femmes et les hommes diminuaient à la même vitesse (à 61.3% et 76.1%, respectivement), le taux d’emploi des jeunes (15-24 ans), en baisse à 41.9% (contre 42.3%) était particulièrement affecté. Lire plus

Jusqu’à présent, la crise sanitaire a surtout eu un impact sur les emplois temporaires.

En tant qu’office belge de statistique, Statbel souhaite analyser l’impact de la crise du Covid-19 sur le marché du travail, en mettant rapidement à disposition des chiffres indicatifs. Sur la base des résultats provisoires tirés de l’Enquête sur les forces de travail du mois de mai, il apparaît qu’en dépit du fait que les travailleurs en chômage temporaire sont considérés comme occupés, le taux d’emploi des 20-64 ans a diminué pour le deuxième mois consécutif. Lire plus

Le chômage temporaire devrait se poursuivre dans 1/3 des PME pendant cet été.

La mesure temporaire qui court jusqu’au 31 août sera encore utilisée par les PME belges en juillet et en août. En moyenne, une PME sur trois déclare encore recourir au chômage temporaire, tant à Bruxelles qu’en Flandre et en Wallonie. Nous observons le besoin le plus élevé dans les PME de 20 à 50 travailleurs et dans le Limbourg. Les PME de moins de 5 travailleurs et le Brabant flamand enregistrent le besoin le plus réduit. Lire plus

L’ERMG confirme la reprise de l’économie, marquée par la forte diminution du chômage temporaire mais rappelle aussi que le chemin sera long…

Cette semaine les entreprises belges interrogées indiquent une baisse de leur chiffre d’affaires de 23 % par rapport au niveau d’avant crise, soit une amélioration de trois points de pourcentage en comparaison à l’enquête précédente. Les indicateurs relatifs au risque de faillite, aux problèmes de liquidité, à l’emploi, au degré d’inquiétude et aux investissements montrent également une relative amélioration cette semaine, même s’ils restent à un niveau préoccupant. Lire plus

Le report massif des jours de congés promet une deuxième partie d’année compliquée pour bon nombre d’entreprises.

Le chômage temporaire pour force majeure a été activé de façon massive par les employeurs, en particulier en avril où 42 % des heures qui auraient dû être prestées ont été chômées, en ce qui concerne les clients du secrétariat social de l’UCM. Les employeurs n’ont pas remplacé les salariés par des travailleurs de statuts différents. Durant le congé de Pâques, la « consommation » des jours de vacances annuelles a atteint 48 % de la normale. En d’autres termes, une boule de neige de congés à prendre grossit depuis le début du confinement. Lire plus

Suspension du délai de préavis pendant le chômage temporaire Corona: le Parlement adopte la proposition de loi sans effet rétroactif.

Ce jeudi 11 juin 2020, la Chambre des représentants a adopté à l’unanimité une proposition de loi visant à suspendre le délai de préavis qui est notifié par un employeur pendant le chômage temporaire Corona. Après l’avis négatif du Conseil d’Etat, il n’y a plus d’effet rétroactif de la loi. Lire plus

Jusqu’à présent, la prolongation du chômage temporaire a permis d’éviter les licenciements.

En plein lockdown, il y a eu, sur notre marché du travail belge, 15% de licenciements en moins qu’avant le déclenchement du corona. De plus l’initiative du départ venait plus souvent du travailleur que de l’employeur. La diminution des fins de contrats est surtout due à l’introduction du système de chômage temporaire, qui offre un peu de répit aux entreprises en difficulté. Le week-end dernier, le superkern a décidé de prolonger ce système jusqu’au 31 août 2020. Une bonne chose, d’après l’analyse d’Acerta. Lire plus

Le confinement a provoqué une diminution de 22% des heures de travail prestées au mois d’avril.

Près de six heures de travail sur dix (61,3%) ont été effectivement prestées en avril 2020, soit au beau milieu du confinement imposé par le coronavirus. C’est 22 % de moins qu’en avril 2019. Cette diminution s’explique principalement par l’utilisation massive du système de chômage temporaire. Par ailleurs, le nombre de jours de vacances pris a lui aussi chuté. Ceux-ci seront donc reportés à plus tard dans l’année, ce qui signifie de facto que le taux moyen de prestation d’heures de travail (73%) ne sera certainement pas atteint à la fin de l’année. Lire plus

L’analyse statistique des chiffres du marché du travail démontre le premier impact du coronavirus: c’est la durée du temps de travail qui a servi de variable d’ajustement.

En tant qu’office belge de statistique, Statbel souhaite analyser l’impact du coronavirus sur le marché du travail. C’est pourquoi Stable publie dorénavant des données mensuelles provisoires sur l’emploi et le chômage, tirées de l’Enquête sur les forces de travail (EFT). Cette enquête est harmonisée au niveau européen. Dans cette première publication, il s’agit d’examiner la durée de travail et les raisons pour lesquelles les répondants ont travaillé plus ou moins pendant la crise du coronavirus. On observe ainsi, comme prévu, une nette diminution de la durée de travail. Une personne occupée sur quatre a travaillé moins que d’habitude, voire pas du tout, au cours du mois de mars. Lire plus

Augmentation du nombre de congés parentaux grâce au dispositif ‘corona’.

1,2 % des travailleurs belges ont pris un congé parental dit ‘corona’ en mai. Les premières semaines de la mesure asont pour le moment une réussite, estime le prestataire de services RH Acerta en se basant sur les calculs des salaires de 147.500 travailleurs. Au total, quelque 3 % des travailleurs belges ont bénéficié en mai de l’une ou l’autre forme de congé parental, ce qui représente une augmentation de près d’un tiers par rapport au mois d’avril. La prolongation de la mesure du congé parental corona est d’application jusque fin juin, et Acerta s’attend à ce que ce congé reste utile pour les parents qui ne trouvent pas de solution pour garder leurs enfants, même si les écoles rouvrent partiellement leurs portes. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.