FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘chômage temporaire’

Fin de la procédure simplifiée en matière de chômage temporaire pour cause de force majeure due à la pandémie du coronavirus et à la guerre en Ukraine.

Jusqu’au 30 juin 2022, les employeurs peuvent déclarer tout chômage temporaire résultant de la pandémie du coronavirus ou de la guerre en Ukraine comme du chômage temporaire pour force majeure et une procédure simplifiée s’applique pour l’introduction du chômage temporaire. De ce fait, les employeurs ne doivent pas envoyer de communications du chômage temporaire à l’ONEM et il suffit qu’ils effectuent, à la fin du mois, une déclaration de risque social (DRS scénario 5) mentionnant le nombre d’heures de chômage temporaire. Lire plus

La reprise du marché du travail se confirme avec la diminution du chômage temporaire et de l’absentéïsme de courte durée.

Le pourcentage des jours travaillés suivent une évolution positive en Belgique. L’année 2022 est la première depuis 2020 où les secteurs ont quasiment pu fonctionner sans restriction du gouvernement (mis à part ceux où le CST a été imposé pour des raisons sanitaires). Cela se constate dans l’augmentation du pourcentage des jours travaillés, durant les quatre premiers mois de l’année, qui revient à des ordres de grandeur que nous connaissions en 2019. Ceci s’explique par une double diminution ces derniers mois. Lire plus

D’un chômage temporaire à l’autre? Le chômage dit corona tend à disparaître mais les cas de force majeure restent…

En février, le chômage temporaire lié au coronavirus est à nouveau en baisse. Bien que les contraintes engendrées par la pandémie s’atténuent, le conflit entre la Russie et l’Ukraine pourrait exercer une nouvelle pression sur les employeurs. Dans ce cas, ils peuvent faire appel au chômage temporaire pour cause de force majeure. SD Worx note que le chômage temporaire dû au coronavirus a augmenté de près de 50% entre décembre 2021 et janvier 2022; en février, il a ensuite diminué de près de 20%. Lire plus

Prolongation du chômage temporaire pour venir en aide aux entreprises touchées par le conflit en Ukraine..

Le gouvernement a décidé le 15 mars qu’un système de chômage temporaire pour cause de force majeure due à la guerre en Ukraine sera instauré pour la période allant du 1er avril 2022 au 30 juin 2022, avec les mêmes modalités que le chômage temporaire pour cause de force majeure due au COVID-19 qui expire le 31 mars 2022. Lire plus

Fin programmée du régime de chômage temporaire dit ‘corona’: le retour de la lourdeur administrative pour les employeurs?

S’il n’est pas prolongé, le régime de chômage temporaire pour cause de force majeure corona expirera le 31 mars 2022. Il comporte nettement moins d’obligations et de formalités administratives que le régime de chômage économique ‘ordinaire’. La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) plaide pour une prolongation de ce système et une simplification du système ‘ordinaire’, surtout avec la crise géopolitique qui sévit. Elle estime qu’une procédure souple pour le chômage temporaire reste nécessaire en cette période d’incertitude. Lire plus

La fermeture des écoles ou la quarantaine des enfants font doubler le nombre de travailleurs en chômage temporaire.

Fin décembre, 6 % des travailleurs belges étaient contraints de rester chez eux en raison du chômage temporaire. C’est deux fois plus que lors du creux de septembre 2021 (3,1 %). Il s’agit d’un constat frappant puisque l’économie a presque entièrement repris. C’est ce qu’il ressort d’une analyse de l’entreprise de services RH Acerta sur la base des données de 260.000 travailleurs belges. Lire plus

Un salarié sur cinq concerné par du chômage temporaire lié au Covid en 2021.

Depuis presque deux ans, le chômage temporaire lié au Covid est apparu en Belgique. Son utilisation en 2021 a baissé de moitié par rapport à l’année précédente : autant nombre de jours perdus (2,25% en 2021 contre 5,66% en 2020) qu’en nombre de salariés (ils étaient 40,58% en 2020 contre 18,18% en 2021). Malgré cette baisse significative, de nombreux secteurs restent dans une situation inquiétante, comme l’horeca, les coiffeurs ou encore le secteur aérien et le secteur des arts du spectacle. Lire plus

L’emploi à Bruxelles est reparti sur une dynamique positive depuis septembre 2021: les jeunes profitent enfin de la reprise.

Le nombre de chercheurs d’emploi bruxellois reste stable en 2021 par rapport au début de la crise. En 2021, la Région bruxelloise comptait 88.780 chercheurs d’emploi en moyenne annuelle, un niveau stable par rapport à 2020 et une légère augmentation de 0,8% par rapport à 2019. Fin décembre 2021, la Région Bruxelles-Capitale comptait 87.295 chercheurs d’emploi. C’est 3.291 personnes de moins qu’en décembre 2020, une diminution de 3,6%. Lire plus

Les entreprises vont-elles bénéficier d’une prolongation du chômage temporaire suite aux mesures gouvernementales de lutte contre la pandémie?

La Fédération des entreprises de Belgique et l’UCM se déclarent compréhensives vis-à-vis des décisions du Comité de concertation de vendredi dernier. Elles insistent toutefois sur la nécessité de la part des pouvoirs publics d’intervenir avec les mesures de soutien nécessaires, et tient à souligner qu’une prolongation du régime flexible de chômage temporaire jusqu’à la fin mars 2022 s’impose. Lire plus

Le chômage temporaire, à son plus bas niveau depuis le début de la crise, concerne encore 100.000 travailleurs dans le secteur privé.

La mesure de soutien du gouvernement fédéral belge, le chômage temporaire n’a jamais été aussi bas (0,87%). Néanmoins, à la fin du mois de septembre, près de 100.000 employés du secteur privé étaient encore concernés, estime SD Worx. En janvier 2021, un salarié sur dix était encore concerné, soit près de 10% ou presque le triple qu’aujourd’hui. Il convient toutefois de noter qu’il existe des différences selon la région, le statut des travailleurs, le taille de l’entreprise et le secteur. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.