Résultats pour le tag: ‘chômage temporaire’

Le chômage temporaire à la hausse depuis l’été dernier: un filet de sécurité nécessaire lorsque le marché de l’emploi est sous tension.

Au cours des mois d’été de cette année, le chômage temporaire en Flandre a grimpé d’environ 15% par rapport à 2022. En Wallonie, le nombre de chômeurs temporaires a quant à lui augmenté de 20,5% en août; En octobre 2023, la Flandre et la Wallonie comptaient un quart de chômeurs temporaires de plus qu’en octobre 2022. Ce sont les secteurs de la construction, la logistique et l’alimentation qui connaissent la hausse la plus élevée. Lire plus

Pas de nouvelle vague de chômage temporaire suite à la crise énergétique.

Le chômage temporaire est actuellement à son niveau le plus bas depuis 3 ans. En 2022, 1,1% des heures ouvrables dans les entreprises belges n’ont pas été prestées parce que les travailleurs étaient au chômage temporaire. C’est presque aussi peu qu’avant la crise du coronavirus. Un peu plus d’un Belge sur dix (11,7%) a encore été confronté au chômage temporaire en 2022. Lire plus

Rétention ou rotation du personnel? Le recours au chômage temporaire semble provoquer le départ des travailleurs.

Selon une étude menée parAcerta sur l’impact du chômage temporaire sur la rotation du personnel dans les entreprises, il apparaît que deux fois plus de départs de travailleurs dans les entreprises qui ont eu recours au chômage temporaire pendant au moins 60 jours ces deux dernières années que dans les entreprises qui n’ont pas fait appel au chômage temporaire. Pourtant, le système belge de chômage temporaire a également un effet positif sur la rotation du personnel. Lire plus

Moins de congés parentaux et de chômage temporaire, plus d’absentéïsme… Le temps de travail presté équivaut à 78,8% des heures ouvrables dans nos entreprises.

Le nombre d’heures prestées dans les entreprises belges retrouve presque son niveau d’avant la crise du coronavirus pour la première fois. Près de 80 % de toutes les heures ouvrables dans les entreprises belges ont été effectivement prestées au cours du premier semestre de cette année. Nous sommes ainsi presque revenus au niveau d’avant la crise du coronavirus. Cette année, le congé parental et les autres formes de crédit-temps sont nettement moins populaires que les années précédentes. Lire plus

La hausse des coûts provoque le ralentissement de l’économie: la problématique d’augmentation des salaires est de plus en plus difficile à soutenir.

La hausse substantielle des coûts des entreprises entraîne une contraction de l’activité économique : leur rentabilité étant sous pression, nombre d’entre elles sont contraintes de réduire leur production. L’effet négatif sur la croissance semble déjà visible en septembre et s’accentuerait davantage au dernier trimestre de 2022. Une reprise suivrait néanmoins au cours de l’année suivante. Ce résultat, qui ressort d’une nouvelle enquête de la BNB, menée en collaboration avec plusieurs fédérations d’entreprises et d’indépendants, semble donc confirmer que l’économie belge se dirige vers une courte récession, dont l’ampleur est limitée, bien que l’incertitude demeure très élevée. Lire plus

Fin de la procédure simplifiée en matière de chômage temporaire pour cause de force majeure due à la pandémie du coronavirus et à la guerre en Ukraine.

Jusqu’au 30 juin 2022, les employeurs peuvent déclarer tout chômage temporaire résultant de la pandémie du coronavirus ou de la guerre en Ukraine comme du chômage temporaire pour force majeure et une procédure simplifiée s’applique pour l’introduction du chômage temporaire. De ce fait, les employeurs ne doivent pas envoyer de communications du chômage temporaire à l’ONEM et il suffit qu’ils effectuent, à la fin du mois, une déclaration de risque social (DRS scénario 5) mentionnant le nombre d’heures de chômage temporaire. Lire plus

La reprise du marché du travail se confirme avec la diminution du chômage temporaire et de l’absentéïsme de courte durée.

Le pourcentage des jours travaillés suivent une évolution positive en Belgique. L’année 2022 est la première depuis 2020 où les secteurs ont quasiment pu fonctionner sans restriction du gouvernement (mis à part ceux où le CST a été imposé pour des raisons sanitaires). Cela se constate dans l’augmentation du pourcentage des jours travaillés, durant les quatre premiers mois de l’année, qui revient à des ordres de grandeur que nous connaissions en 2019. Ceci s’explique par une double diminution ces derniers mois. Lire plus

D’un chômage temporaire à l’autre? Le chômage dit corona tend à disparaître mais les cas de force majeure restent…

En février, le chômage temporaire lié au coronavirus est à nouveau en baisse. Bien que les contraintes engendrées par la pandémie s’atténuent, le conflit entre la Russie et l’Ukraine pourrait exercer une nouvelle pression sur les employeurs. Dans ce cas, ils peuvent faire appel au chômage temporaire pour cause de force majeure. SD Worx note que le chômage temporaire dû au coronavirus a augmenté de près de 50% entre décembre 2021 et janvier 2022; en février, il a ensuite diminué de près de 20%. Lire plus

Prolongation du chômage temporaire pour venir en aide aux entreprises touchées par le conflit en Ukraine..

Le gouvernement a décidé le 15 mars qu’un système de chômage temporaire pour cause de force majeure due à la guerre en Ukraine sera instauré pour la période allant du 1er avril 2022 au 30 juin 2022, avec les mêmes modalités que le chômage temporaire pour cause de force majeure due au COVID-19 qui expire le 31 mars 2022. Lire plus

Fin programmée du régime de chômage temporaire dit ‘corona’: le retour de la lourdeur administrative pour les employeurs?

S’il n’est pas prolongé, le régime de chômage temporaire pour cause de force majeure corona expirera le 31 mars 2022. Il comporte nettement moins d’obligations et de formalités administratives que le régime de chômage économique ‘ordinaire’. La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) plaide pour une prolongation de ce système et une simplification du système ‘ordinaire’, surtout avec la crise géopolitique qui sévit. Elle estime qu’une procédure souple pour le chômage temporaire reste nécessaire en cette période d’incertitude. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.