FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘chômage temporaire’

Après un mois de confinement et/ou de chômage temporaire, la peur de venir (re)travailler semble s’installer auprès de nos collaborateurs.

Un sondage organisé par le cabinet conseil Hudson auprès de 144 organisations vise à mesurer l’impact du coronavirus sur l’emploi et sur les salaires au sein des entreprises belges. Il s’agit de la deuxième vague de cette enquête qui permet de comprendre comment nos organisations s’adaptent à la crise et quelles sont les principales conséquences auprès des travailleurs. Chômage temporaire, fermeture provisoire, préparation de la reprise du travail… Voici un nouveau point de situation. Lire plus

Quels sont les secteurs d’activités les plus touchés par la pandémie? Et ceux qui restent les plus actifs?

Depuis la semaine dernière (30 mars – 31 mars), une légère augmentation des jours prestés a été observée, après un net recul en mars. La moitié de nos secteurs parviennent à maintenir 50 % de jours ouvrés. Seul un secteur sur six (16%) maintient plus de 80 % de jours travaillés. Les secteurs les plus actifs sont ceux qui relèvent des secteurs cruciaux et des services essentiels, ainsi que les pharmacies. Les secteurs les plus touchés sont ceux qui sont soumis à la fermeture obligatoire ou qui ne peuvent pas appliquer la distanciation sociale, comme les coiffeurs, l’horeca, mais aussi les garages et les magasins de vêtements. Lire plus

Les entreprises belges estiment que la perte de chiffre d’affaires due à la crise du coronavirus se stabilise autour des 37%.

La pression se maintient sur les entreprises belges qui continuent d’endurer la crise du coronavirus, même si la perte du chiffre d’affaires est restée plus ou moins stable par rapport à la semaine précédente. C’est ce qui ressort d’une enquête menée auprès d’entreprises et d’indépendants et à la demande de l’Economic Risk Management Group (ERMG). Comme la semaine précédente, l’enquête révèle qu’environ quatre entreprises interrogées sur dix ont indiqué que la crise du coronavirus a réduit leur chiffre d’affaires de plus de 75 %. Lire plus

Afin de limiter l’impact du chômage temporaire, certains employeurs complètent l’allocation de chômage d’un montant de 5 à 20 euros par jour.

Sur base des calculs des salaires réalisés par le groupe Acerta pour le mois de mars de plus de 20.000 employeurs, 1 travailleur en chômage temporaire sur 10 reçoit un ‘complément chômage’ de son employeur. Pour plus de huit ouvriers sur dix, le complément va de 5 à 20 euros par jour. En ce qui concerne les employés, six sur dix reçoivent un montant entre 5 et 20 euros. Lire plus

Une réalité très diverse pour les PME face à la pandémie: télétravail, chômage temporaire ou pénurie de travailleurs!

La mesure d’aide temporaire « chômage temporaire » aide six PME sur dix (59 %). Quatre PME sur dix n’invoquent pas le chômage temporaire. Un tiers des PME peuvent miser massivement sur le travail à domicile. 10 % d’entre elles ont une pénurie de personnel et 5 % comptent de nombreux malades. Le baromètre SD Worx des intentions de recrutement des PME (de moins de 250 travailleurs) descend en piqué avec la crise du COVID-19 : les intentions d’embauche jusqu’à fin juin dégringolent. Lire plus

Retour de la tension sociale : la CSC constate des situations problématiques auxquelles sont confrontés certains travailleurs…

La tension sociale est en train de monter. Les organisations syndicales s’inquiètent, souvent à juste titre, de conditions de travail qui ne permettent pas toujours de garantir la parfaite santé et sécurité des travailleurs dans les circonstances actuelles. La CSC dresse un constat plutôt équilibré entre la reconnaissance des mesures prises par la majorité des employeurs et les abus constatés dans certains cas que l’on ne peut ‘tolérer’ aujourd’hui… Lire plus

En mars 2020, une moyenne de 20 % du nombre total de journées de travail ont été passées en chômage temporaire pour cause de force majeure.

Parmi les travailleurs mis pour cette raison au chômage temporaire, plus de la moitié n’ont même plus pu travailler une seule journée lors de la dernière semaine de mars. Chez les ouvriers placés en chômage temporaire, plus de 60 % se sont retrouvés dans cette situation tous les jours de la semaine. Mais le chômage temporaire frappe aussi durement les employés : parmi les employés placés en chômage temporaire pour force majeure lors de la semaine 13 (du 23 au 29 mars), plus de 50 % se sont retrouvés sans travail pendant toute la semaine. Lire plus

Explosion (logique) du nombre de congés maladie: les entreprises doivent faire face à une augmentation de 20% du nombre de collaborateurs concernés.

En cette période de crise du Covid-19, de nombreux Belges sont concernés par le virus, au niveau économique mais aussi au niveau de leur propre santé. Le virus a un impact considérable sur l’absence des travailleurs, mis en arrêt maladie. D’après une enquête réalisée par le secrétariat social Partena Professional auprès de 20.000 employés, le mois de mars a connu une augmentation du nombre de personnes en arrêt maladie de 20% par rapport au mois de février ainsi que des périodes de maladie plus longues. Cette augmentation, jamais observée auparavant, n’épargne aucun secteur d’activité. Lire plus

La réponse des entreprises à la crise du coronavirus? Télétravail, chômage temporaire… et un possible gel des salaires pour un tiers de nos organisations.

Tout le monde est sur le front depuis le début de la crise du Coronavirus. A côté du secteur de la santé, le monde des affaires est sur le pont pour faire face à cette crise sanitaire. Le gouvernement a pris des mesures sans précédent qui obligent entreprises et employés à s’adapter rapidement. Comment nos organisations belges gèrent-elles cette situation ? Pour tenter de répondre à cette question, Hudson effectuera des sondages réguliers. Ce vendredi 20 mars, la première enquête a été réalisée, à laquelle pas moins de 158 organisations ont participé. Lire plus

La procédure de demande du chômage temporaire est simplifiée… mais elle n’est pas automatique!

Les organisations syndicales alertent les employeurs et travailleurs qui vont peut-être un peu vite en besogne. Elles rappellent que la procédure de demande pour le chômage temporaire pour force majeure a été simplifiée et accélérée, mais qu’elle ne se fait pas automatiquement. Les employeurs doivent toujours introduire une déclaration. Les travailleurs doivent remplir le formulaire et choisir leur organisme de paiement. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.