FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘CSC’

L’auditorat du travail requiert que les coursiers des plateformes collaboratives soient considérés comme des salariés: les organisations syndicales s’emparent du dossier.

Après 2 ans d’enquête, le ministère public estime que Deliveroo est en infraction. Les coursiers devraient être considérés comme des travailleurs salariés, et en conséquence Deliveroo devrait les déclarer comme tels, payer des cotisations de sécurité sociale et payer aux coursiers la rémunération correspondant aux barèmes et avantages en vigueur dans le secteur du transport et de la logistique. Les United Freelancers de la CSC appellent les coursiers à se joindre à l’action intentée en justice. Lire plus

L’extension du système des flexi-jobs à l’agenda du prochain gouvernement? La CSC prévient d’ores et déjà: ‘Pas question!’.

Hier, Egbert Lachaert, député pour l’Open VLD, a communiqué que son parti déposera un projet de loi pour élargir le système des flexi-jobs aux demandeurs d’emploi. Il souhaite par ailleurs étendre le système au secteur de la construction. Cette proposition est inacceptable pour la CSC bâtiment – industrie & énergie (CSCBIE) qui annonce : « Les flexi-jobs minent la sécurité sociale et poussent les travailleurs vers un statut précaire. » Lire plus

La FEB conteste le point de vue syndical: la procédure de réintégration des malades de longue durée n’est pas une machine à licencier.

Dans un écrit destiné à faire valoir son point de vue, la FEB par l’entremise de sa directrice générale, Monica De Jonghe, veut réagir à la communication de la CSC au sujet de la procédure de réintégration des malades de longue durée. Le syndicat chrétien présente en effet celle-ci comme une machine à licencier. Les données chiffrées disponibles ne peuvent véritablement lui donner tort dans la mesure où rares sont les cas de réintégration réussie. La fédération patronale veut contredire cette affirmation et précise: Le syndicat ignore en outre ce qui fait la quintessence du travail : avoir un emploi est un facteur de bonne santé et garantit un revenu et des contacts sociaux. » Lire plus

Enquête sur l’industrie 4.0: les travailleurs se sentent trop peu impliqués dans l’implémentation des nouvelles technologies et souffrent du technostress.

Le syndicat chrétien ACV-CSC METEA a chargé les instituts de recherche FTU (Université catholique de Louvain) et HIVA (KU Leuven) d’étudier les effets de l’industrie 4.0 sur le travail et les travailleurs. Le terme d’industrie 4.0 désigne l’augmentation de la numérisation qui permet une plus grande accessibilité des flux d’information et davantage de connectivité entre les opérateurs, mais aussi entre machines et opérateurs, ou encore entre les machines. L’intelligence artificielle, les big data, l’internet des objets, les machines autonomes, les cobots, le support cognitif, … tout cela participe de l’industrie 4.0. Lire plus

Le refus de la FGTB de signer l’accord professionnel prive 100.000 travailleurs de 10 euros supplémentaires chaque mois.

Le processus d’élections sociales rentre dans sa phase concrète. Pour preuve, les arguments déployés par les partenaires sociaux visent à mettre en évidence les chevaux de bataille des uns et les incohérences des autres. La CSC veut notamment insister sur le caractère incompréhensible de l’absence de signature de l’accord interprofessionnel pourtant intervenu en juin. Le refus de la FGTB de signer cet accord prive les travailleurs d’une première augmentation de salaire. Lire plus

Le congrès annuel de la CSC se clôture sur les défis de la transformation digitale et sur l’augmentation des rémunérations.

Les instances de la CSC ont tenu leur congrès annuel au cours du weekend passé. Le syndicat chrétien pose un regard à la fois inquiet et déterminé sur l’évolution du monde du travail. Que retenir du discours de clôture du président de la CSC, Marc Leemans? Tentative de synthèse et de mise en évidence des principaux thèmes de concertation à anticiper pour nos entreprises. Lire plus

793.000 travailleurs auront bientôt droit pour la première fois à une indemnité vélo.

Dans quelques mois, ces travailleurs ressentiront l’effet d’une importante décision de l’accord interprofessionnel dans leur porte-monnaie. On estime que près de 1/10 de ces travailleurs se rend déjà au travail à vélo, sans percevoir d’indemnité. Pour eux, la mesure représentera donc un gain immédiat. En ce qui concerne les travailleurs qui perçoivent déjà une indemnité vélo, 360.000 d’entre eux verront celle-ci augmenter. Les travailleurs qui percevront bientôt une nouvelle indemnité vélo ou une indemnité vélo majorée toucheront en moyenne 17 eurocentimes par kilomètre. Lire plus

Les travailleurs de l’économie plateforme sont-ils indépendants ou salariés? La justice s’empare du dossier et prévoit une décision pour fin 2021…

Comme annoncé récemment, les organisations syndicales s’impliquent désormais dans la gig economy et se préoccupent du statut des indépendants. Le cas Uber a été jugé récemment par les tribunaux américains. Dans nos contrées, c’est la société Deliveroo qui fait l’objet d’une attention particulière tant de la part des autorités fédérales compétentes que des syndicats. La CSC regrette toutefois la lenteur de la justice à prendre position en la matière. Lire plus

Au sein du comité de gestion de la sécurité sociale, les syndicats constatent l’augmentation du déficit et pointent la responsabilité du gouvernement.

Le front commun syndical, réuni au sein du Comité de gestion de la sécurité sociale, a pris connaissance du rapport sur le budget 2019-2020 et des prévisions pluriannuelles 2021-2024 de la sécurité sociale. Il relève que la sécurité sociale, exsangue, doit impérativement être refinancée et souligne que la politique menée ces dernières années menace de créer une augmentation sans précédent du déficit de la sécurité sociale à partir de 2021. En effet, les nouvelles estimations des recettes et des dépenses de la sécurité sociale annoncent un déficit plus important que prévu, même si ce n’est à priori pas un problème, étant donné que la loi oblige le Gouvernement à octroyer un financement supplémentaire au travers de la dotation d’équilibre. Lire plus

Le salaire minimum n’augmentera pas à partir du 1er juillet. La FGTB refuse de signer la CCT prévue à cet effet.

La semaine dernière, la CSC a demandé aux interlocuteurs sociaux réunis au sein du CNT de signer aujourd’hui le projet de CCT afin que le salaires minimum augmente de 1,1% dès le 1er juillet. Le syndicat chrétien a signé cette convention collective avec les autres interlocuteurs sociaux excepté un, en l’occurence la FGTB. Cela signifie que la convention collective ne peut entrer en vigueur. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.