FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘CSC’

Grève nationale dans le secteur privé le 29 mars: le blocage autour du prochain AIP se durcit.

La FGTB et la CSC veulent un Accord interprofessionnel (AIP) pour 2021 et 2022. Cet accord bénéficierait à 4 millions de salarié.e.s. Les deux syndicats annoncent cependant que « malheureusement, les employeurs refusent toute possibilité d’augmenter les salaires au-delà de 0,4%, ce qui empêche un dialogue constructif. » C’est pourquoi ils appellent à une journée d’actions et de grève nationale dans le secteur privé le 29 mars. Lire plus

La réduction de l’écart salarial entre femmes et hommes, un des principaux enjeux du prochain accord inter-professionnel.

Cette année, la Journée Internationale des femmes coïncide avec les négociations de l’AIP (Accord Interprofessionnel) 2021-2022. Les discussions sont pour l’instant suspendues : en tant que syndicat, la CSC veut dénoncer une norme salariale de 0,4% qui enferme les négociations dans un carcan ! Cette de marge salariale ne permettrait qu’une augmentation de 6€ brut/mois pour le salaire minimum (sachant que 68% des travailleurs·euses qui touchent le salaire minimum sont des femmes ) et de 9€ brut/mois pour beaucoup de fonctions essentielles, majoritairement occupées par des femmes ! Lire plus

Nouvelle mobilisation syndicale en front commun ce jeudi dans le cadre du (prochain?) accord professionnel

Les organisations syndicales appellent à la mobilisation en Front Commun (FGTB, CGSLB et CSC) pour faire entendre la voix des travailleurs et des travailleuses et obtenir un accord interprofessionnel juste. « Une marge salariale plafonnée à 0,4% pour les deux prochaines années n’est ni suffisante, ni justifiée. Il s’agit d’une véritable gifle assénée aux travailleurs et travailleuses. » Ce jeudi 25 février, les 3 syndicats manifesteront devant la banque nationale. Lire plus

Négociations sociales difficiles en vue: le Conseil Central de l’Economie fixe à 0,4% l’augmentation maximale du coût salarial pour 2021-2022.

Le Conseil central de l’économie (CCE) a publié ce jeudi son Rapport technique sur les marges maximales disponibles pour l’évolution du coût salarial sur la période 2021-2022. Le calcul des marges maximales disponibles pour l’évolution du coût salarial, selon la méthode fixée par la Loi, était cette fois compliqué par l’impact de la crise du coronavirus et de la deuxième vague de contaminations en Europe à partir d’octobre. Lire plus

Première décision du SPF Sécurité Sociale: les conditions de travail fixées par UBER sont incompatibles avec la qualification de travailleur indépendant.

Début juillet 2020, un chauffeur indépendant prestant comme chauffeur pour UBER, dépose un dossier à la Commission Relation de Travail. Il est soutenu dans cette démarche par la CSC United Freelancers, la CSC Transcom et le Collectif des Travailleurs du Taxi. La Commission Relation de Travail du SPF Sécurité Sociale vient de rendre la première décision, en Belgique, relative au statut social d’un chauffeur UBER et conclut que les conditions de travail fixées par UBER sont incompatibles avec la qualification de travailleur indépendant. Un débat essentiel alors que le gouvernement prévoit de s’atteler à la révision des spécificités des statuts d’indépendant et de salarié. Lire plus

Elections sociales: la CSC sort nettement majoritaire à l’issue du scrutin.

Le SPF Emploi Travail et Concertation sociale publie aujourd’hui les résultats des élections sociales. Il ne s’agit toutefois pas encore de chiffres vraiment définitifs, car certaines élections doivent encore avoir lieu et une partie des résultat doit encore être traitée. Toutefois, les grandes tendances sont claires. La CSC obtient 57,50% des sièges dans les Comités pour la prévention et la protection au travail (CPPT) et 55,71% des sièges dans les Conseils d’entreprise. Au niveau national, on constate un très léger glissement au profit de la CGSLB et au détriment de la FGTB et de la CSC. Lire plus

Le droit à l’action collective syndicale est-il menacé par les récentes décisions de justice?

Après un deuxième jugement condamnant les actions syndicales considérées comme des entraves méchantes à la circulation et sévèrement sanctionnées à ce titre, les organisations syndicales se demandent si elles seront encore en mesure de faire entendre leurs voix? Lire plus

La CSC décerne son prix ‘Citron’ à l’ensemble du secteur intérimaire pour son ‘mépris de la concertation sociale’.

Sur la base d’une analyse des plaintes et des mauvaises pratiques enregistrées dans le secteur, la CSC décerne depuis plusieurs années un prix “Citron” particulièrement déshonorant aux plus grands cow-boys du secteur du travail intérimaire. Cette année, le prix “citron” n’est pas attribué à une entreprise spécifique de travail intérimaire, mais bien à Federgon, la fédération patronale des entreprises du secteur du travail intérimaire, qui est “distinguée” pour le mépris qu’elle affiche envers la concertation sociale (sic), alors que les travailleurs intérimaires ont été lourdement pénalisés par la crise du coronavirus. Lire plus

Jurisprudence : l’indemnité de protection contre le licenciement dans le cadre d’un crédit-temps à mi-temps doit être calculée sur base des prestations à temps plein.

Dans un arrêt du 22 juin 2020, la Cour de cassation a cassé un arrêt de la Cour du travail de Mons. Dans cette affaire, co-introduite par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, la Cour du travail avait estimé que la victime avait été licenciée pour avoir pris un crédit-temps pour s’occuper de son enfant de moins de 8 ans. Elle avait dès lors droit à une indemnité forfaitaire équivalant à 6 mois de rémunération brute. La Cour de cassation s’est prononcée sur le mode de calcul de cette indemnité : elle doit être calculée sur la base du salaire à temps plein avant la prise du crédit-temps à temps partiel. Lire plus

Un devoir de vigilance pour les entreprises belges: les ONG et les syndicats veulent faire pression pour inscrire cette responsabilité dans un cadre légal.

Deux usines détenues par les sociétés belges Sioen et Seyntex fabriquent des uniformes de l’armée belge et de la Police en utilisant une main d’oeuvre roumaine sous-payée et forcée de travailler en été sous des températures suffocantes, selon un article publié dans l’hebdomadaire Knack. Les syndicats et mouvements associatifs proches revendiquent une loi belge sur le « devoir de vigilance », indispensable afin de responsabiliser davantage les entreprises.  Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.