FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘pandémie’

La crise socio-économique liée à la pandémie n’est pas comparable à celle de 2008: le marché du travail a été préservé (jusqu’à présent)…

Quelle évolution pour l’économie belge au lendemain du choc de la crise du COVID-19? La crise du COVID-19 a durement frappé l’économie belge, d’une façon inédite au regard des crises passées. Le rebond a été spectaculaire, mais la crise laissera des traces durables en accélérant certaines tendances de l’économie. La chute initiale de l’activité provoquée par la crise du COVID-19 a été nettement plus importante que celle observée pendant la crise financière de 2008-2009. Lire plus

Les jeunes diplômés réticents à se lancer sur le marché du travail, et ce n’est pas surprenant !

Alors que la fin de l’année universitaire est arrivée et que les employeurs espèrent recruter à tour de bras de nouveaux talents, les jeunes diplômés sont 16% de moins à se lancer sur le marché du travail que l’année dernière. Et cela, malgré une hausse de 45% de postes à pourvoir par rapport à 2020 (et 30% par rapport à 2019). « Cette baisse significative du nombre de jeunes diplômés qui se lancent dans la vie active est problématique pour le marché du travail »explique Olivier Dufour, Executive Director de Page Personnel Belgique. Toutefois, elle peut aisément s’expliquer par la brutalité avec laquelle les jeunes ont été confrontés à l’effet de la pandémie sur l’économie. Lire plus

Les employeurs devront-ils reconnaître le ‘COVID long’ comme une maladie et en tenir compte dans la réintégration des travailleurs?

Plus d’un million de Belges ont été infectés par le coronavirus. De nombreuses personnes qui contractent la maladie souffrent encore de problèmes plusieurs semaines ou mois plus tard, ce qui entraîne de sérieux désagréments dans leur vie privée et leur travail, notamment l’incompréhension qui accompagne souvent les syndromes inconnus. IDEWE appelle donc les employeurs à reconnaître la COVID de longue durée comme une maladie et à accorder une attention suffisante à une bonne réintégration. Lire plus

Absentéisme: le phénomène touche lourdement les jeunes travailleurs avec des absences de plus longue durée.

La crise sanitaire a engendré un lourd impact sur l’emploi ces derniers mois. Après plus d’un an de crise, nous commençons à également distinguer son effet sur l’absentéisme de moyenne durée (entre un mois et un an). Ce sont les jeunes travailleurs qui sont les plus touchés par ce phénomène puisque SD Worx constate une grande augmentation chez les moins de 25 ans et plus largement jusqu’au moins de 34 ans. En effet, les absences de moyenne durée ont doublé en deux ans chez les moins de 25 ans. Une tendance également à la hausse pour toutes les catégories d’âge. Lire plus

Les chiffres mensuels sur le marché du travail : le taux d’emploi revient à son plus haut niveau depuis le début de la pandémie de covid-19.

Les résultats provisoires des indicateurs mensuels sur la base de l’Enquête sur les forces de travail de Statbel, l’office belge de statistique, montrent des évolutions positives sur le marché du travail au mois de juin. Sur base de ceux-ci, le taux d’emploi des 20-64 ans du mois de juin est estimé à 71,0%, ce qui constitue le taux le plus élevé depuis la pandémie de Covid-19. Pendant ce temps, le taux de chômage est en baisse à 5,9% chez les 15-64 ans. Lire plus

Rémunérations & Pandémie: peu d’augmentations de salaire, montée en puissance des solutions flexibles et fiscalement attractives.

Le salaire de base des travailleurs belges a augmenté de 2% en moyenne cette année (indexation comprise). Il s’agit d’une augmentation inférieure à celle de l’an dernier, où le salaire de base avait progressé de 2,4% (indexation comprise). En raison de l’impact économique de la pandémie de coronavirus, moins de personnes ont bénéficié d’une augmentation salariale entre février et avril de cette année, et celle-ci a également été moins importante. En ce qui concerne la rémunération variable (ex. bonus), Hudson observe des différences entre secteurs et entre niveaux de fonction. La rémunération flexible et les éléments de rémunération fiscalement avantageux ont gagné, quant à eux, cette année fortement en popularité. Lire plus

Selon l’OIT, les femmes seront moins nombreuses que les hommes à retrouver du travail dans la période post-COVID-19.

D’après une nouvelle note de synthèse, les pertes subies par les femmes en matière d’emplois et de revenus pendant la pandémie vont persister dans un avenir proche. Selon l’Organisation internationale du Travail (OIT), les inégalités entre hommes et femmes à travers la planète, qui se sont aggravées au sein du monde du travail pendant la pandémie de COVID-19 , vont persister dans un avenir proche. Lire plus

Au niveau mondial, l’impact de la pandémie sur l’emploi et le creusement des inégalités vont laisser des traces profondes.

Les prévisions de l’OIT concernant le marché du travail mettent en évidence le danger de voir le COVID-19 laisser derrière lui des inégalités géographiques et démographiques croissantes, une hausse de la pauvreté et moins d’emplois décents. Selon une nouvelle analyse publiée par l’Organisation internationale du Travail (OIT), la crise créée par la pandémie de COVID-19 qui touche le marché du travail est loin d’être terminée et la croissance du nombre d’emplois sera insuffisante pour compenser les pertes qui ont été enregistrées jusqu’à au moins 2023. Lire plus

Les mesures sanitaires du gouvernement concernant l’accès aux commerces ont provoqué un doublement du chômage temporaire.

Un an après le début de la crise de la Covid, l’Employment Tracker de SD Worx du mois d’avril analyse l’impact sur l’emploi des mesures sanitaires prises par notre gouvernement, comme par exemple le fait de ne pouvoir faire du shopping que sur prise de rendez-vous. Cela a eu pour effet de doubler le nombre de jours de chômage temporaire dans le secteur non essentiel du commerce de détail. Lire plus

Il n’y aura pas de reprise économique durable si celle-ci n’est pas centrée sur l’humain.

Les stratégies de réponse au COVID-19 se doivent d’investir en faveur d’une reprise centrée sur l’humain, indique l’OIT à la Banque mondiale et au FMI
La reprise économique et sociale après la pandémie demandera des politiques qui favorisent le travail décent, s’attaquent à la pauvreté et aux inégalités, et encouragent une reprise verte, a déclaré le Directeur général de l’OIT lors des réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.