FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘SD Worx’

La vague des pertes d’emplois a bel et bien commencé dans les PME wallonnes et bruxelloises.

Bien que des signes de relance soient perceptibles dans les PME, allant de la baisse du chômage temporaire à l’augmentation des intentions de recrutement et au volume de travail attendu jusqu’à la fin septembre, SD Worx estime la perte d’emploi effective dans les PME (jusqu’à 250 collaborateurs) à 4,3 % en Wallonie et 2,4 % à Bruxelles par rapport à la fin mars. Il y a plus d’emplois perdus que de nouveaux emplois créés : pour un job créé, 2,7 jobs sont perdus (alors qu’avant le corona nous assistions à une tendance inverse). Lire plus

Le télétravail, grand bénéficiaire de la crise? 90% des employeurs wallons disent vouloir l’installer durablement dans leurs entreprises.

La crise a-t-ellr convaincu bon nombre d’employeurs de l’efficacité du télétravail rendu obligatoire par le gouvernement et a-t-elle mis en évidence les points d’attention et les critères de réussite pour le futur? La réponse semble positive. L’enquête menée conjointement par l’UWE et SD Worx avait pour objectif d’analyser l’impact du télétravail sur les entreprises durant la crise et de comparer leurs points de vue par rapport au télétravail ‘avant’ et ‘après’ la crise. Bien que se basant sur un échantillon assez réduit, elle conclut que 90% des employeurs wallons devraient proposer du télétravail après la crise alors qu’avant la crise, seuls 50% des employeurs le proposaient à leurs collaborateurs. Lire plus

Le chômage temporaire devrait se poursuivre dans 1/3 des PME pendant cet été.

La mesure temporaire qui court jusqu’au 31 août sera encore utilisée par les PME belges en juillet et en août. En moyenne, une PME sur trois déclare encore recourir au chômage temporaire, tant à Bruxelles qu’en Flandre et en Wallonie. Nous observons le besoin le plus élevé dans les PME de 20 à 50 travailleurs et dans le Limbourg. Les PME de moins de 5 travailleurs et le Brabant flamand enregistrent le besoin le plus réduit. Lire plus

Les intentions de recrutement repartent (déjà) à la hausse malgré un pessimisme ambiant très prégnant.

Les PME manifestent de nouveaux signes de reprise, tant au niveau des intentions de recrutement qu’au niveau des attentes en matière de volume de travail pour le trimestre à venir (jusqu’à fin septembre). Après avoir chuté de moitié en avril, les intentions de recrutement des PME repartent à la hausse. Une PME sur cinq veut à nouveau recruter avant fin septembre. Néanmoins, les intentions de licenciement des PME restent deux fois plus élevées qu’en mars. Et la proportion d’entreprises qui s’attendent à une réduction de l’emploi d’ici fin décembre n’a jamais été aussi élevée en 10 ans. Lire plus

Les travailleurs résignés face au New Normal sur le lieu de travail? La grande majorité semble accepter l’absence des contacts en face à face.

La crise du coronavirus a créé des conditions de travail exceptionnelles et chacun gère différemment le manque de contacts en face à face maintenant que tout se déroule le plus possible de manière digitale. Parmi les cinq « étapes du deuil » qui existent lors d’un changement soudain, c’est l’« acceptation » qui est la plus fréquente chez les employés belges. 85 pour cent des personnes interrogées ont indiqué tirer le meilleur parti de la nouvelle situation de travail sans collègues à proximité. Le nouvel équilibre exige une approche qui tienne compte des besoins des travailleurs. Lire plus

L’absentéïsme de courte durée des employés en forte diminution: attention aux effets trompeurs du télétravail.

En mai, le pourcentage d’absentéisme de courte durée (maladie de moins d’un mois) s’est réduit de moitié. Le taux est aussi inférieur de moitié par rapport au mois de mai de l’année dernière. Cette tendance s’observe pour les ouvriers comme pour les employés. En revanche, l’absentéisme de moyenne durée (de plus d’un mois et moins d’un an) a augmenté de 10 % par rapport à l’année passée. Lire plus

La relance de l’emploi, ça commence maintenant (même si ce ne sera pas simple…)!

La relance de l’emploi a débuté dans toutes les régions et provinces. Le « SD Worx Employment Tracker » mensuel sur la base de près d’un million de travailleurs du secteur privé indique que la plus forte augmentation survient dans les régions et organisations les plus touchées. L’activité affiche notamment une croissance soutenue dans les PME de moins de 20 travailleurs : de 55 % à 64 % de jours ouvrés. Les ouvriers font le plus grand retour sur le lieu de travail : de 49 % à 60 %, même s’ils restent encore un cinquième en deçà du niveau normal de jours ouvrés. Lire plus

40% des employés belges ont ‘découvert’ le télétravail pendant la pandémie: une révolution forcée vécue différemment à travers l’Europe.

Plus de six Belges sur dix (62 %) actifs pendant le confinement travaillent à domicile. Quatre employés belges sur dix (41 %) ne l’avaient jamais fait avant la crise du COVID-19. C’est ce qui ressort des premiers résultats d’une enquête menée par la CASS Business School de Londres, l’IESE Business School de Barcelone et le prestataire de services RH SD Worx. En ce qui concerne la proportion de travailleurs à domicile, la Belgique obtient un score supérieur à la moyenne, qui est de 57 % pour les six pays européens où l’enquête a été menée : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. L’enquête a ciblé les employés salariés. Lire plus

La rémunération via avantages extra-légaux a doublé au cours des deux dernières années et les travailleurs attendent davantage encore…

En deux ans, le nombre de travailleurs avec une plus grande flexibilité en matière de choix pour leurs avantages extralégaux a doublé. Les trois avantages les plus populaires de la rémunération flexible restent inchangés : des jours de vacances, l’épargne-pension individuelle et la voiture – bien que la voiture perde un peu de terrain au profit du vélo. Dans le cadre de ce mode de rémunération innovateur, l’employeur permet au travailleur de composer lui-même une partie de son enveloppe salariale, ce qui a un effet positif sur la satisfaction, l’engagement et la confiance. Lire plus

Pression sur les effectifs du secteur des soins de santé: pénurie de personnel, absentéïsme et risques juridiques liés aux heures supplémentaires…

Bien que la charge de travail dans les maisons de repos et de soins ait connu un pic en avril 2020, on constate que le taux d’activité (exprimé ici en pourcentage de jours prestés) n’a pas augmenté en conséquence. Au contraire : il a même diminué légèrement en raison des absences pour maladie (qui ont quasiment doublé entre la semaine 10 et la semaine 14). L’échange de personnel et les heures supplémentaires volontaires peuvent être des solutions pour soulager les équipes mais celle-ci comportent de réels risques juridiques. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.