FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘temps de travail’

75% des employés belges ont reporté des jours de vacances de 2020 à 2021, une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente.

Fin 2020, il restait encore des jours de congés extralégaux à 75% des employés, qui ont dû les reporter en 2021. C’est 7% de plus qu’en 2019. Les employés belges ont déplacé en moyenne 2,5 jours de vacances à cette année. Étant donné qu’environ 2,1 millions de Belges ont le statut d’employés, cela signifie que de nombreux jours de vacances n’ont pas été pris en 2020. Lire plus

Contrats fixes ou temporaires pour remplir les postes vacants? En Europe, les employeurs belges restent parmi les plus attachés aux solutions stables.

Une entreprise belge sur quatre engage déjà de la main-d’œuvre flexible mais reste en retard sur les pays voisins. en effet, les employeurs belges préfèrent engager du personnel fixe pour de nouvelles positions. Pas moins d’un travailleur sur deux pourvoit un poste vacant (52 %). Selon une enquête internationale menée par le prestataire de services RH SD Worx, trois positions sur dix sont occupées par des travailleurs internes après une formation. Seul un poste sur cinq est assuré par un travailleur flexible. La Belgique se distingue ainsi de ses voisins comme la France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Lire plus

Prêts à mettre l’augmentation effective du temps de travail au centre des débats?

Décembre 2020 est entamé. Dixième mois de crise. A moins d’être sourds et aveugles, nous entrons doucement dans une période au cours de laquelle nous pourrons affirmer que nous disposons désormais du recul nécessaire… Finies les prédictions aléatoires. Nous voyons bien maintenant vers quoi nous nous dirigeons, à tout le moins en ce qui concerne l’organisation du travail de demain. Un rapide point de situation sur ce que nous conserverons de ces aller-retours entre confinement, déconfinement, post-confinement… Lire plus

Le planning du temps de travail, un soutien à la croissance du business?

En 2015, Be Burger a déboulé sur le marché du hamburger avec un concept redoutablement bien ficelé et suffisamment de moyens financiers pour ouvrir 7 restaurants en l’espace de quelques années. Les actionnaires se tournent désormais vers la France, en s’appuyant notamment sur un système de franchise. La croissance repose bien entendu sur un concept et un marketing attractifs mais aussi sur un modèle d’organisation RH qui mesure et optimise la productivité des équipes en place. Lire plus

Quelles alternatives au licenciement afin de réduire les coûts des entreprises sévèrement touchées par la crise du coronavirus?

La crise du COVID-19 a provoqué un tremblement de terre économique sans précédent. Les entreprises voient leur chiffre d’affaires diminuer et sont contraintes, entre autres, de réduire leurs frais de personnel. Le licenciement est la méthode de réduction des coûts de personnel la plus ‘directe’ mais certainement pas la seule option qui se présente aux dirigeants d’entreprise. Quelles sont les alternatives envisageables selon le groupe Securex? Lire plus

Il reste un nombre très élevé de jours de vacances à ‘consommer’ avant la fin de l’année… Un réel défi pour les employeurs.

Le mouvement de rattrapage est enfin entamé. En septembre, les chiffres des vacances étaient supérieurs à ceux de 2019 dans huit secteurs sur dix. En moyenne, 7 % de jours de vacances de plus ont été pris qu’au cours du même mois l’année dernière. Depuis juillet, nous avons à nouveau pris plus de jours de vacances, mais il y a toujours un retard à rattraper. Pour les employeurs, c’est un véritable défi d’assembler le puzzle, d’étaler les vacances et de les faire prendre avant la fin de l’année. Lire plus

Les travailleurs belges ont bien pris leurs congés cet été mais la vigilance reste de mise face au surplus de congés à prendre en fin d’année.

En dépit de la crise du coronavirus, des mesures de chômage temporaire et du confinement appliqué par de nombreuses entreprises, les Belges ont repris, cet été, leurs habitudes de congés. Cela a permis de compenser partiellement les chiffres exceptionnellement bas du printemps. A la fin du mois d’août, selon les statistiques d’Attentia, les salariés avaient en moyenne pris 12% moins de congés légaux que l’année précédente (soit en moyenne un jour et demi de moins). Il semble donc que l’énorme surplus redouté perdure à l’automne. Les employeurs ne peuvent qu’encourager leur personnel à planifier suffisamment tôt le solde de leurs jours. Lire plus

Forte augmentation du congé parental (+35%) sous l’effet de la pandémie.

La prise du congé parental augmente fortement en période de coronavirus. Depuis mai, le nombre de collaborateurs en congé parental a fortement progressé : +21% en mai et encore +7% en juin par rapport au mois précédent. Fin juin, le prestataire de services RH SD Worx comptait près de 35 % de parents en plus en congé parental (par rapport au même mois l’année dernière), même s’il y a des différences régionales. La plus forte augmentation par rapport à l’année dernière se situe à Namur, suivie par le Brabant wallon, Liège et Bruxelles. Lire plus

La flexibilité du temps de travail s’installait doucement dans nos habitudes, avant que la COVID-19 ne chamboule tout…

En 2019, l’année précédant l’apparition du coronavirus (COVID 19) dans notre pays, plus de 20.000 salariés et indépendants ont été interrogés par Stable sur l’organisation du travail et l’aménagement de leur temps de travail. Les questions ont été ajoutées à l’Enquête sur les forces de travail. Il y apparaît que 20,6% des personnes occupées doivent adapter leur temps de travail au moins une fois par semaine parce que le travail le nécessite. Un plus petit nombre encore ne doit pas le faire sur une base hebdomadaire mais au plus quelques fois par mois (16,1%) et 16,8% moins d’une fois par mois. Un peu moins de la moitié des personnes occupées âgées de 15 ans et plus (46,3 %) ne doivent jamais modifier leur horaire de travail. Retour rapide sur l’année 19, il y a quelques mois seulement alors que nos repères ont été chamboulés depuis lors. Lire plus

Le confinement a provoqué une diminution de 22% des heures de travail prestées au mois d’avril.

Près de six heures de travail sur dix (61,3%) ont été effectivement prestées en avril 2020, soit au beau milieu du confinement imposé par le coronavirus. C’est 22 % de moins qu’en avril 2019. Cette diminution s’explique principalement par l’utilisation massive du système de chômage temporaire. Par ailleurs, le nombre de jours de vacances pris a lui aussi chuté. Ceux-ci seront donc reportés à plus tard dans l’année, ce qui signifie de facto que le taux moyen de prestation d’heures de travail (73%) ne sera certainement pas atteint à la fin de l’année. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.