FR | NL | LU
Peoplesphere

Les titres-repas au service de la relance du secteur HORECA ?

D’après les chiffres des trois émetteurs de titres-repas en Belgique (Edenred, Monizze et Sodexo), une semaine après la réouverture des restaurants en Belgique, les bénéficiaires de titres-repas ont soutenu le secteur de l’horeca en y utilisant pour l’équivalent de 3,5 millions d’euros.

L’horeca est consciente de la valeur ajoutée du titre-repas : « Nous encourageons l’utilisation des titres-repas dans le secteur de l’horeca », déclare Thierry Neyens, président d’Horeca Wallonie. « Ils ont un impact significatif sur le chiffre d’affaires de nos restaurateurs. » Afin de faire face à la crise, le secteur souhaite stimuler davantage l’utilisation des titres-repas dans le secteur de la restauration. Thiery Neyens continue : « Les titres-repas ont été créés à l’origine pour aider les employés à acheter leur déjeuner. Le secteur de la restauration est étroitement lié à cet objectif de départ. »

Les membres de VIA (Edenred, Monizze et Sodexo) stimulent déjà régulièrement les bénéficiaires au travers de campagnes de sensibilisation au réseau varié dans lequel les titres-repas peuvent être utilisés. Olivier Bouquet, président de VIA Belgique : « Les titres-repas peuvent encore signifier beaucoup plus pour l’économie locale et le secteur de la restauration. Une augmentation de la valeur faciale des titres-repas (par exemple de 8€ à 10€) entraînerait automatiquement une hausse des volumes utilisés dans nos réseaux de restaurants, mais aussi chez les boulangers et bouchers locaux, ce qui se traduirait par une augmentation de leur chiffre d’affaires et de la création d’emplois. Cette mesure serait également positive pour le pouvoir d’achat des Belges. »

Les titres-repas jouent un rôle essentiel pour l’économie locale belge : ils ne peuvent être utilisés qu’en Belgique pour des produits alimentaires. 60% des commerçants indiquent que les titres-repas ont un effet positif sur leur chiffre d’affaire ; pour un commerçant sur trois, les titres-repas représentent même 10% de son chiffre d’affaires.

Les trois émetteurs de titres-repas appellent leurs bénéficiaires à continuer à soutenir l’horeca. Olivier Bouquet conclut : « Nous sommes très heureux que nos utilisateurs aient répondu présents pour la reprise de l’horeca. Si une majorité de nos bénéficiaires utilisent désormais l’équivalent de deux ou trois titres-repas, en plus qu’à leur habitude, par mois à destination de ce secteur, cela représenterait un sérieux coup de pouce pour les restaurants en Belgique. »

Source: VIA

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.