FR | NL | LU
Peoplesphere

Les travailleurs intérimaires restent très vulnérables face aux risques pour leur sécurité et leur santé.

La Direction générale du Contrôle du bien-être au travail (SPF Emploi) organise une campagne relative à la sécurité et la santé des travailleurs intérimaires. Cette campagne s’inscrit dans le cadre d’une campagne européenne organisée par le Comité européen des hauts responsables de l’Inspection du travail. Elle comporte aussi un volet relatif aux travailleurs intérimaires transfrontaliers.

Cette campagne, qui vise l’amélioration des conditions de sécurité et de santé des travailleurs intérimaires, est organisée durant l’année 2018. Les principaux objectifs poursuivis par cette campagne nationale sont d’une part de promouvoir et améliorer la santé et la sécurité des travailleurs intérimaires ; et d’autre part d’informer les employeurs (agences intérimaires et entreprises utilisatrices), les travailleurs intérimaires et les partenaires sociaux afin de les sensibiliser à la sécurité et la santé des travailleurs intérimaires.

Le recours au travail intérimaire a considérablement augmenté ces dernières années. Or, les travailleurs intérimaires appartiennent à un groupe de travailleurs vulnérables. En effet, différentes études démontrent que les travailleurs temporaires seraient plus souvent victimes d’accident du travail que les travailleurs de l’entreprise même. La cause pourrait en être qu’ils sont moins informés des risques pour leur sécurité et leur santé.

Lors de la campagne menée en 2009 par le Contrôle du bien-être au travail dans le secteur de l’emploi temporaire, plusieurs lacunes avaient déjà été souvent identifiées : « Dans la moitié des cas, les fiches de poste de travail manquaient, étaient mal remplies ou incomplètes », explique Luc Van Hamme, coordinateur de la campagne pour le Contrôle du bien-être au travail. « Dans 60% des cas, les formulaires d’évaluation de la santé manquaient. Chez les utilisateurs, l’analyse des risques étaient souvent non effectuée, la formation appropriée non fournie, ou les équipements de protection individuelle étaient manquants,… « 

Garantir la santé et la sécurité des intérimaires !

Le Contrôle du bien-être au travail mettra cette campagne européenne en œuvre via une campagne d’inspection nationale portant sur le respect de la réglementation relative au bien-être dans les agences de travail intérimaires et les entreprises qui font appel à des travailleurs intérimaires.

L’ensemble des huit directions régionales de l’inspection du travail belge (Contrôle du bien-être au travail) seront mobilisées. Ainsi, au moins 32 agences intérimaires et 160 entreprises utilisatrices seront contrôlées.

Kris Peeters, Ministre de l’Emploi: « La sécurité et le bien-être au travail doivent être appliqués de la même manière pour les employés intérimaires que pour les autres employés. En participant à une campagne européenne, nous pouvons échanger nos expériences et apprendre les uns des autres. Cela permet également de résoudre les problèmes transfrontaliers. La Belgique coopère toujours pleinement dans ce type de campagnes. »

Collaboration internationale

Enfin, il est important de souligner que la campagne européenne comporte un volet transfrontalier qui ciblera les agences de travail intérimaire étrangères qui détachent des travailleurs intérimaires en Belgique. Ce volet sera réalisé par des équipes communes d’inspecteurs des deux pays. Ces équipes contrôleront tant l’agence intérimaire que les utilisateurs. Dès lors, la Belgique a entamé des démarches afin de constituer des équipes avec les collègues français, polonais, portugais, roumains et espagnols.

L’analyse des données collectées au cours de cette nouvelle campagne nationale permettra également à l’inspection de réaliser une étude comparative entre les résultats obtenus cette année et les résultats obtenus en 2009.

Lien utile  – Site Internet de la campagne européenne :
https://www.european-temporary-work-campaign.eu/

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.