FR | NL | LU
Peoplesphere

40 milliards de PIB à gagner en investissant dans nos seniors…

Le « Golden Age Index » de PwC évalue la capacité des pays membres de l’OCDE à exploiter le potentiel de leurs seniors, compris dans la tranche d’âge des plus de 55 ans. Pour la Belgique, il dévoile un potentiel de croissance de l’ordre de 10% du PIB en se penchant sur le potentiel de ses travailleurs âgés.

PwC a publié aujourd’hui l’édition belge de son « Golden Age Index » pour l’année 2015. En analysant des données comparables relatives à l’emploi et au marché du travail dans les 34 pays membres de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement économiques), le « Golden Age Index » évalue la capacité de ces pays à exploiter le potentiel que représente la main d’œuvre des travailleurs plus âgés, soit ceux de plus de 55 ans.

Comme le remarque Peter De Bley, Partner chez PwC Belgique et Global Human Resources Management Consulting Leader de PwC, la Belgique reste à la traîne en la matière au sein de l’OCDE:  « Si le taux d’emploi en Belgique des travailleurs âgés de 55 à 69 ans était similaire à celui de la Suède, meilleur élève de l’index dans l’Union européenne, le produit intérieur brut (PIB) belge pourrait grimper de 10 %, ce qui représente un gain d’environ 40 milliards d’EUR par an. »

Quel potentiel pour l’économie?

« Les travailleurs âgés constituent une immense manne de richesse potentielle pour les entreprises, l’économie et la société. D’ici 2050, les personnes de plus de 65 ans, qui forment aujourd’hui 8 % de la population mondiale, représenteront 17 %, entraînant une modification importante du ratio travailleurs/retraités. Dans notre culture, on se fonde sur l’hypothèse que l’emploi continu des travailleurs plus âgés obstruera les nouvelles opportunités d’emploi pour les plus jeunes. Selon une perspective macro-économique à plus long terme, cela ne sera néanmoins pas le cas. Les personnes qui travaillent plus longtemps augmenteront le pouvoir d’achat, ce qui aura, à son tour, un impact sur la demande d’emploi globale, produisant parallèlement une croissance du PIB. »

En prenant la Suède, classée en tête du « Golden Age Index » dans l’Union européenne, comme pays de référence, PwC a calculé l’impact sur le PIB belge dans l’hypothèse où les taux d’emploi des seniors (de 55 à 60 ans) en Belgique seraient équivalents à ceux de la Suède, en appliquant cette formule:

PIB en Belgique = taux d’emploi moyen des jeunes travailleurs et des travailleurs d’âge moyen (tranche d’âge 15-54) en Belgique x PIB par travailleur en Belgique + taux d’emploi moyen des travailleurs plus âgés (55-69) en Suède x PIB par travailleur en Belgique.

En supposant que l’emploi total dans l’économie équivaut à l’emploi dans le groupe des 15-69 et que les travailleurs à temps plein sont deux fois plus productifs en moyenne que les travailleurs à temps partiel, PwC estime qu’augmenter les taux d’emploi des seniors (55-69) au niveau de ceux de la Suède pourrait faire grimper le PIB jusqu’à 10 %, soit un gain d’environ 40 milliards EUR par an.

Qui doit agir ?

Selon les analystes du Golden Age Index, saisir ces gains potentiels nécessite des actions tant dans le chef du gouvernement belge que des entreprises belges.

Pour le gouvernement, les mesures suivantes sont requises:

1. Encourager la formation professionnelle continue afin d’augmenter l’employabilité et stimuler la motivation;

2. Adapter les priorités lors des licenciements collectifs (utiliser les qualifications ou la performance au lieu de l’admission possible à la retraite anticipée;

3. Supprimer progressivement les subsides permettant la cessation anticipée de l’activité professionnelle;

4. Assouplir le cadre d’affectation du personnel en ajustant les politiques actuelles et en permettant aux employés d’assurer une charge de travail plus légère plus tard dans leur vie.

Pour les entreprises belges, les mesures suivantes sont requises:

1. Mettre en place un changement des mentalités et de culture;

2. Mettre à profit la valeur ajoutée des seniors;

3. Offrir différents parcours professionnels en favorisant les carrières plus transversales et les fonctions plus consultatives;

4. Développer une politique RH intégrée en vue d’un emploi plus durable via la promotion de la diversité dans le recrutement et le passage vers des grilles salariales fondées sur les compétences et non sur l’ancienneté.

 

Top 5 du Golden Age Index – Classement 2013

Les résultats des pays dans l’index sont repris sur une échelle variant de 0 à 100, avec une valeur moyenne de l’OCDE pour l’année de référence 2003 fixée à 50. Les dernières données disponibles sont celles de 2013.

1. Islande – 2. Nouvelle Zélande – 3. Suède – 4. Israël – 5. Norvège – … – 27. Belgique

Le « Golden Age Index » évalue la capacité des 34 pays membres de l’OCDE à exploiter le potentiel de leurs seniors, compris dans la tranche d’âge des plus de 55 ans. Cet index identifie la performance nationale par le biais des indicateurs de marché suivants :

• Taux d’emploi des 55-64
• Taux d’emploi des 65-69
• Écart entre les sexes en termes d’emploi (hommes / femmes), 55-64
• Incidence du travail à temps partiel des 55-64
• Revenus professionnels à temps plein des 55-64 comparé à ceux des 25-54
• Âge moyen de sortie effectif du marché du travail de la main d’oeuvre
• Participation aux formations des 55-64

 

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.