FR | NL | LU
Peoplesphere

Discrimination à l’embauche: les critères raciaux restent à l’origine de 43% des cas signalés en région bruxelloise.

A l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, Actiris Inclusive, le service anti-discrimination d’Actiris, établit un état des lieux des cas de discriminations à l’embauche qui lui ont été signalés. En 2020, Actiris Inclusive a reçu 215 signalements de chercheurs d’emploi bruxellois victimes de discrimination. Dans 43% des cas, ces signalements sont effectués sur base de critères « raciaux ». Malgré l’implication croissante de nombre d’employeurs, le phénomène reste bien présent sur le marché de l’emploi.

En décembre 2019, Actiris a transformé son service anti-discrimination pour qu’il devienne “Actiris Inclusive – service anti-discrimination”. Sa mission ? Etre le point de contact, offrir une écoute attentive et un accompagnement professionnel et sur mesure aux chercheurs d’emploi bruxellois victimes de discrimination.

En 2020, Actiris Inclusive a reçu 215 signalements allant de demandes d’informations à des cas flagrants de discrimination à l’embauche. Pour ces signalements, 108 venaient de femmes et 107 venaient d’hommes. La moitié de ces signalements a eu lieu entre janvier et mars 2020: le début de la crise du coronavirus (et donc, du confinement) va de pair avec une nette baisse du nombre de signalements, probablement liée à une baisse du nombre d’offre d’emplois. Après le premier assouplissement des mesures, le nombre de signalements a augmenté. Suite au reconfinement, le nombre de signalements a de nouveau baissé durant les 3 derniers mois de 2020.

Sur quelles bases ont eu lieu ces signalements ? 43% d’entre eux l’ont été sur base de critères « raciaux ». Ces critères regroupent la nationalité, la couleur de peau ou encore l’origine ethnique. 21% des signalements sont faits sur base de critères philosophiques ou religieux, 14% sur base du genre et 13% sur base de l’âge. Les discriminations sur base de la langue, de la santé, du handicap ou de l’orientation sexuelle sont en dessous des 3%. Il est important de noter que les signalements sont analysés avec une approche intersectionnelle permettant d’identifier si la discrimination se base sur plusieurs critères combinés. Dans les chiffres cités ci-dessus, c’est le facteur le plus important qui est pris en compte.

60% des signalements viennent de Bruxelles-Ville et des communes dites du « croissant pauvre » de la Région bruxelloise comme Molenbeek, Anderlecht et Schaerbeek. Ils proviennent généralement de jeunes chercheurs d’emploi (25% entre 27 et 31 ans). Le nombre de signalements diminue avec l’âge : plus la population est âgée, moins elle postule mais il est aussi possible que les demandeurs d’emploi plus âgés soient moins enclins à signaler une discrimination.

Les collaborateurs de première ligne d’Actiris Inclusive sont déterminés à trouver une solution, pour et avec les personnes discriminées en les accompagnant et en les guidant dans leur recherche d’emploi, avec, entre autres, l’aide des conseillers emplois. Pour le suivi sur le volet discriminatoire Actiris Inclusive assiste les personnes discriminées sur la dimension psycho-sociale mais aussi dans le suivi de leur dossier vers les organisations concernées : Unia (8 dossiers) et l’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes (1 dossier).

Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de l’Emploi: « Il est important de souligner que la crise sanitaire n’a pas diminué les cas de discriminations. Et le monde économique succombe encore, souvent de manière inconsciente, à la tentation du rejet de la différence. Actiris Inclusive est une des solutions pour combattre ces discriminations et augmenter la diversité sur le marché de l’emploi. »

Fatima Zibouh, responsable d’Actiris Inclusive – service anti-discrimination: « Les chiffres nous montrent deux choses : que la discrimination à l’embauche est encore trop présente en Région bruxelloise, mais aussi que de plus en plus de chercheurs et chercheuses d’emploi signalent leur discrimination chez Actiris Inclusive, mais il ne s’agit encore que de la partie visible de l’iceberg. Après un an d’existence du service, on veut rappeler qu’on est là pour eux, surtout dans cette période de crise. Que ce soit pour de l’information, de l’orientation solution ou de l’accompagnement vers l’emploi, chaque personne touchée par la discrimination à l’embauche ne doit pas hésiter à faire appel à nos services en nous contactant au 0800.35.089. »

Cathy Van Remoortere, directrice Marché de l’Emploi et Inclusion chez Actiris: « En 2019, en tant que service public, nous avons fait le choix de créer Actiris Inclusive et de restructurer notre aide aux chercheurs et chercheuses d’emploi victimes de discrimination. Un an plus tard, la crise du coronavirus est arrivée. Malgré cette situation hors du commun, un travail titanesque a été effectué pour fournir ce service au public. Nous avons dépassé nos prévisions prouvant par-là l’indispensable travail restant à accomplir en termes de lutte contre la discrimination. »

Source: Actiris

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.