FR | NL | LU
Peoplesphere

Elections sociales: la CSC sort nettement majoritaire à l’issue du scrutin.

Le SPF Emploi Travail et Concertation sociale publie aujourd’hui les résultats des élections sociales. Il ne s’agit toutefois pas encore de chiffres vraiment définitifs, car certaines élections doivent encore avoir lieu et une partie des résultat doit encore être traitée. Toutefois, les grandes tendances sont claires. La CSC obtient 57,50% des sièges dans les Comités pour la prévention et la protection au travail (CPPT) et 55,71% des sièges dans les Conseils d’entreprise. Au niveau national, on constate un très léger glissement au profit de la CGSLB et au détriment de la FGTB et de la CSC.

“La CSC obtient une nouvelle fois un excellent résultat. La victoire de la CSC est incontestable. Nous obtenons la majorité absolue en sièges au niveau national, tant pour les comités PPT que pour les conseils d’entreprise. La CSC arrive aussi en tête dans tous les collèges électoraux, tant chez les jeunes que chez les ouvriers, les employés et les cadres ! Quiconque termine le Tour de France avec 50 minutes d’avance sur le reste du peloton est clairement le gagnant,” constate Marc Leemans, le président de la CSC.

“Il n’a jamais été aussi important que les travailleurs puissent élire leurs délégués et les mandater”, affirme le président de la CSC. “Cela fait des mois que la concertation sociale fonctionne à un rythme très élevé dans les entreprises. Travailler en toute sécurité et dans le respect des conditions sanitaires est une préoccupation majeure. Il n’est donc pas étonnant que la CSC enregistre des résultats particulièrement bons dans les hôpitaux et les maisons de repos. Le taux de participation encore très élevé à ces élections sociales, malgré les circonstances exceptionnelles, souligne aussi l’importance de la concertation sociale ».

En outre, la CSC tient à remercier expressément chacune et chacun pour le bon déroulement des élections sociales dans un contexte particulièrement difficile. Grâce à l’actuel ministre de l’Emploi, à son prédécesseur et à leurs cabinets, aux collaborateurs du SPF, aux collègues des autres syndicats et des employeurs et surtout grâce aux candidates, aux candidats et à toutes celles et ceux qui sont allés voter, la concertation sociale dans les entreprises repose à nouveau sur des bases solides pour les prochaines années.

De son côté, la FGTB annonce se maintenir et gagner des points dans le secteur non marchand: « Malgré un contexte particulièrement compliqué dû au covid-19 (report de la date initiale, suspension de la procédure, mise en place en urgence d’un vote par correspondance et d’un vote électronique sécurisé… ), les travailleuses et travailleurs ont tenu à s’exprimer, démontrant leur intérêt pour la démocratie économique dans l’entreprise et la confiance qu’ils placent dans les délégué.é.s. Le maintien de nos résultats obtenus en 2016, tant pour le CE que pour le CPPT. En voix, la FGTB enregistre une progression dans les CE. »

Elle revendique donc une progression dans le non-marchand en Flandre et en Wallonie, tant pour le CE que pour le CPPT (entreprises de 50 à 99 travailleurs) et tant en nombre de voix que de sièges.
Elle annonce aussi une progression du nombre de femmes élues dans les CPPT et les CE. La FGTB se veut combative dans l’entreprise et dans la société en général. « Ces résultats très positifs nous encouragent à défendre plus que jamais nos valeurs et notre projet de société. Tirer les leçons de la crise, c’est aussi se rendre compte qu’on ne sauvera pas l’économie sans protéger celles et ceux qui la font fonctionner. Le salaire minimum et l’amélioration des revenus du monde du travail restent au cœur de notre combat syndical et s’inscrit dans un projet de société plus juste sur tous les plans (social, économique, environnemental, égalité femmes/hommes). »

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.