FR | NL | LU
Peoplesphere

Honnêteté, intégrité, transparence… Les compétences attendues dans le chef des dirigeants évoluent avec le temps.

Les entreprises doivent devenir beaucoup plus durables si elles veulent encore séduire les consommateurs. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Stanton Chase, une société de recrutement spécialisée dans les profils cadres. Les PDG ont un rôle clé dans cette ambition de durabilité. Quatre entreprises sur dix citent l’honnêteté et l’intégrité comme la qualité la plus importante pour les dirigeants de demain. Les cadres supérieurs modernes sont transparents et invitent les employés et les clients à participer aux décisions importantes.

L’ESG (Environmental, Social & Governance) ou la durabilité a une influence croissante sur la politique du personnel et la direction des entreprises. Les consommateurs sont de moins en moins disposés à s’engager auprès d’entreprises dont ils ne connaissent pas le caractère durable et inclusif. Pour répondre à ces exigences des consommateurs, 62% des chefs d’entreprise sont déjà transparents sur leur processus de production et leurs matières premières.

« Aujourd’hui, le score de durabilité d’une entreprise influence également son évaluation financière », déclare Tom Goorman, fondateur de Stanton Chase Belgium. « Les entreprises recherchent aujourd’hui des PDG qui prêtent attention aux politiques durables. En clair, ils se penchent un peu moins sur les chiffres trimestriels, car à court terme, les investissements dans la durabilité pèsent de toute façon sur la rentabilité d’une entreprise. Néanmoins, plusieurs études ont prouvé que l’investissement dans la durabilité est payant à long terme. On nous demande de plus en plus souvent de jauger la motivation des candidats pour la durabilité et d’évaluer s’ils ont les bonnes compétences de leadership pour mener une telle politique. »

Les entreprises européennes plus durables

Plus de la moitié des chefs d’entreprise (57 %) déclarent avoir déjà mis en place une politique de durabilité active aujourd’hui, et 27 % prévoient de le faire. Seuls 7 % des chefs d’entreprise n’y travaillent pas encore. Avec 57%, la majorité des entreprises en Europe ont déjà mis en place des projets pour répondre aux préoccupations éthiques et environnementales des consommateurs. En Amérique du Nord, ce n’est qu’un quart. Néanmoins, la durabilité et la finalité sont très importantes pour les jeunes milléniaux, qui accèdent progressivement à des postes de direction.

« Les trois quarts des personnes interrogées sont convaincues que la sensibilisation aux questions éthiques et durables est essentielle pour l’avenir de leur entreprise. Une politique active de durabilité est donc essentielle pour convaincre les consommateurs de votre produit ou service. »

Compétences futures

L’enquête de Stanton Chase a également évalué les qualités les plus importantes de la prochaine génération de cadres supérieurs. Pour la plupart des répondants, les managers doivent avant tout disposer de solides capacités opérationnelles (44%). Il est clair que la nouvelle génération de consommateurs souhaite également des dirigeants ayant un style de leadership moderne qui reflète ce qu’ils apprécient dans une marque: l’honnêteté et l’intégrité (40%). Les autres qualités importantes sont la pensée visionnaire et stratégique (39 %) et une mentalité entrepreneuriale (39 %).

Il est frappant de constater que d’autres qualités telles que la gestion du changement (33%), la gestion du personnel (32%) et la capacité d’innovation (28%) sont moins bien notées. « Ces qualités sont évidentes pour un profil de PDG aujourd’hui et sont donc moins fréquemment mentionnées par les répondants comme des qualités importantes du dirigeant de demain », conclut M. Goorman.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.