FR | NL | LU
Peoplesphere

L’économie digitale invite l’intérim à repenser son modèle.

Déjà évoquée lors du forum de Davos, la transformation digitale en cours amène tous les secteurs d’activités à repenser leurs modèles et en quelque sorte à se réinventer. Les acteurs du marché RH n’échappent pas à la règle. Le groupe Manpower annonce une transformation majeure de son organisation et une campagne de recrutement massif afin de mieux répondre aux nouveaux comportements des candidats notamment.

Alors que ses anciennes composantes volent en éclat, le nouveau monde du travail du 21e siècle est en train d’émerger. ManpowerGroup l’a appelé le Human Age 2.0. Pas moins de 70% des 210 responsables RH sondés lors de la récente enquête ‘Workforce Agility’ de ManpowerGroup, enquête réalisée en partenariat avec Peoplesphere, placent la recherche de personnel qualifié en tête de leurs priorités actuelles.

Le recours au travail flexible s’impose comme la solution la plus prisée. Dans un horizon de 3 à 5 ans, 48% des entreprises interrogées s’attendent à faire davantage appel aux formules de travail flexible. “La recherche de performance dans un environnement complexe et incertain oblige les entreprises à adapter leur main d’œuvre que ce soit en qualité ou en quantité sur des cycles plus en plus courts. Nous avons voulu répondre à ce besoin et aux nouvelles conditions de marché en repensant notre rôle d’intermédiation entre les entreprises et les candidats” explique Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup.

Avec le soutien d’équipes de spécialistes marketing et de recruteurs ‘digitaux’, les médias sociaux et les communautés virtuelles sur le web forment la colonne vertébrale du nouveau modèle de recrutement. Le site du recruteur attire chaque mois près de 250.000 visiteurs et a permis de constituer une database de 800.000 candidats. Le groupe RH est suivi par plus de 30.000 personnes sur les réseaux sociaux. “Il s’agit de créer des communautés virtuelles rassemblant les candidats autour de nos marques et de leurs métiers au niveau national ou local. Nous observons une montée en puissance des recrutements via les réseaux sociaux. Le bouche à oreille se fait via le smartphone.” conclut Philippe Lacroix

Les réseaux et les canaux digitaux s’imposent comme les principales ressources. « Le temps où le consultant plaçait des annonces et attendaient la visite des candidats en agence est largement révolu. Les agences traditionnelles de Manpower laissent place progressivement à des centres de recrutement plus importants où les différentes business units de ManpowerGroup travaillent ensemble. Ces nouveaux centres ont déjà été aménagés à Bruxelles (Woluwe), Anvers, Waregem, Bruges, Louvain, Seneffe ou Charleroi (Aéropole). »

 

Pour soutenir cette transformation et anticiper sa croissance, ManpowerGroup prévoit le recrutement d’une centaine de profils en 2016 ‘pour imaginer le recrutement de demain’. De nombreux postes sont à pourvoir pour les différentes marques du groupe sur les marchés porteurs de l’IT, l’Engineering et la Finance. Les profils concernent des fonctions de consultants, des consultants ‘digitaux, des experts en législation et administration ou des managers d’équipe.

Recrutement : de l’art vers la science

« Avec l’avènement des réseaux sociaux, les individus sont devenus des ‘candidats à vie’ et y dévoilent leurs préférences, leurs compétences et leur cursus. Le cv est social et la priorité doit être donnée à une connectivité rapide et efficace. C’est la raison qui a poussé ManpowerGroup à entamer une transformation progressive de son réseau d’agences en intégrant de nouveaux services en amont et en aval. Aujourd’hui, le sourcing des candidats est piloté par des spécialistes du marketing et des nouveaux médias. Une équipe de recruteurs digitaux effectue un premier screening des candidats à distance et constitue des pools de candidats à disposition de l’ensemble des consultants. Les agences traditionnelles situées en rue cèdent peu à peu la place à des centres de recrutement plus importants abritant différents business units du groupe. Dans ces nouveaux centres, les consultants se concentrent sur leur métier RH : l’évaluation des softs skills – toujours plus cruciaux aujourd’hui – et la délégation des candidats dans la bonne entreprise. Certains consultants se spécialisent également dans l’établissement des plannings des candidats travaillant en pause dans les secteurs de l’industrie, de la logistique ou de l’horeca. Enfin, en aval, des équipes de spécialistes administratifs apportent du support pour la gestion des tâches administratives. »

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.