FR | NL | LU
Peoplesphere

L’Employer Branding, une discipline essentiellement digitale désormais.

78% des Belges s’informent sur la marque d’employeur – la réputation d’une entreprise ou organisation en tant qu’employeur – des entreprises qui les intéressent avant d’y postuler. Les résultats de l’enquête menée par Randstad auprès de 11.000 candidats s’inscrivent dans une certaine normalité. Nous pourrions même les qualifier de rassurants… Profitons de cette occasion pour mettre en évidence la prise de pouvoir des outils digitaux dans la promotion de la marque employeur de nos entreprises.

En effet, le groupe RH s’est intéressé à la manière dont le public s’enquiert des marques d’employeur et se forge une idée des employeurs potentiels. « Les réponses au questionnaire révèlent la grande importance dévolue aux canaux numériques, même si les sources plus traditionnelles sont encore loin d’être supplantées », nuance-t-il.

Place au digital.
• Le site Internet de l’entreprise ou organisation en question est le principal canal de vérification de la notoriété de l’employeur (43% – mais seulement 31% chez les profils moins qualifiés).
• On retrouve en deuxième position l’avis de la famille et des amis (42%). Un chiffre qui grimpe encore chez les femmes (46%) et les jeunes (50%).
• L’annonce générale dans les médias reste une source importante pour vérifier la marque d’employeur. 24% des répondants s’en informent via la presse papier, 35% sur Internet.
• Les réseaux sociaux jouent également un rôle clé. Facebook remporte la palme avec 23% des répondants menant leur enquête par ce biais pour évaluer l’attractivité d’un employeur potentiel. Chez les jeunes, ce chiffre atteint même les 40%. LinkedIn doit se contenter d’un 17%, avec un pic de 25% chez les candidats haut qualifiés. Twitter ne fait qu’un piètre 6%, mais double son score (12%) chez les jeunes.
• Les sites d’offres d’emploi représentent 22%, mais plafonnent à 17% chez les profils moins qualifiés.
• La publicité (radio, TV, affiches, bannières en ligne) reste, avec 22% des répondants, un canal non négligeable pour se faire une image de l’employeur. Chez les jeunes, ce canal atteint même les 32%.(ndlr : il serait intéressant ici d’analyser la manière dont sont consommés désormais les média traditionnels – radio et TV – puisqu’il apparaît désormais que l’audience en ligne gagne chaque jour en importance.)

Remèdes aux pénuries ?
Selon cette étude, les entreprises voient dans l’employer branding la deuxième stratégie la plus importante pour faire face à la pénurie qui règne sur le marché du travail. Le public se prépare de mieux en mieux à postuler. Le candidat moyen pour un emploi recourt à de nombreux canaux différents pour s’informer sur la marque d’employeur de l’entreprise pour laquelle il souhaite travailler. Les sites Internet des entreprises constituent à cet égard la principale source d’information. Et bien que l’impact des réseaux sociaux ne soit pas encore écrasant, Facebook est un canal largement utilisé par les jeunes pour mesurer la réputation de futurs employeurs. Cela dit, les canaux très traditionnels, comme la famille, les amis et connaissances, demeurent très importants.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.