FR | NL | LU
Peoplesphere

Nouvelle hausse du nombre d’emplois salariés vacants: 213.822 jobs restent en attente de candidats répondant aux attentes.

Statbel, l’office belge de statistique, a publié aujourd’hui la mise à jour du nombre d’emplois vacants dans les entreprises belges au 2ème trimestre 2022. Celui-ci a augmenté de 3,86% au cours de la période écoulée, attestant à nouveau de la réalité quotidienne vécue par les entreprises et à leurs difficultés de recrutement.

Le taux de vacance d’emploi – le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total de postes au sein de l’entreprise – augmente principalement dans le secteur des autres services, dans celui des sciences et services et dans le non marchand.
Le taux de vacance d’emploi des postes d’intérim reste nettement supérieur à celui des postes fixes.

Au deuxième trimestre 2022, les entreprises belges offraient 213.822 emplois vacants contre 205.877 au premier trimestre 2022.

Le taux de vacance d’emploi – le nombre d’emplois vacants par rapport au nombre total d’emplois dans l’entreprise – a lui aussi progressé en passant de 4,83% à 4,97%.

Le nombre d’emplois vacants a progressé dans les 3 régions avec respectivement une augmentation de 3.588 postes vacants en Région flamande, de 2.540 en Région de Bruxelles-Capitale et de 1.818 en Région wallonne par rapport au premier trimestre 2022.

Avec 67% de l’ensemble des emplois vacants en Belgique, la Région flamande reste la région du pays présentant le plus grand nombre d’emplois vacants. Elle est suivie par la Région wallonne avec 20% et la Région de Bruxelles-Capitale avec 13%.

Le taux de vacance d’emploi reste plus élevé en Région flamande (5,60%) qu’en Région de Bruxelles-Capitale (4,25%) et qu’en Région wallonne (3,90%).
Type d’entreprises et type d’emplois

Il y a 5,03 fois plus d’emplois vacants dans les grandes et moyennes entreprises que dans les petites entreprises. Le taux de vacance d’emploi reste toutefois plus élevé dans les petites entreprises (6,76%) que dans les grandes et les moyennes (4,72%).

Bien que davantage d’emplois vacants soient offerts pour des postes fixes (86,41%), le taux de vacance d’emploi est nettement supérieur pour les postes d’intérim (20,69%) que pour les postes fixes (4,44%).
Répartition selon le secteur d’activité (NACE)

Plus de trois quarts (76,7%) des emplois vacants se trouvent dans cinq secteurs économiques: le secteur non-marchand, les sciences et services, l’industrie, le commerce et la construction.

Le taux de vacance d’emploi augmente principalement dans le secteur des autres services (+1,77 point de pourcent), dans celui des sciences et services (+0,67 point) et dans le non marchand (+0,36 point). Par ailleurs, ce taux devient le plus élevé dans le secteur de l’information et communication (9,13%) et le plus faible dans le secteur des activités immobilières (2,72%).

Source: Statbel

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.