FR | NL | LU
Peoplesphere

La Wallonie observe, elle aussi, une diminution structurelle de son taux de chômage.

Troisième élément du triptyque de l’emploi en Belgique, voici les chiffres de la demande d’emploi en Wallonie au mois de juin 2018. Même tendance que dans les autres régions du pays: le chômage y est en net recul, et ce de manière continue depuis 4 ans maintenant.

Chaque mois depuis 4 ans, la demande d’emploi wallonne est en recul par rapport à l’année précédente. En comparaison avec juin 2017, on constate une diminution de près de 18.000 demandeurs d’emploi (-8,5%) et toutes les catégories d’âge sont concernées par ce recul.

Fin juin 2018, la Wallonie compte 133.531 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations (dont 1.528 en Communauté germanophone) et 26.644 jeunes en stage d’insertion professionnelle (dont 148 en Communauté germanophone). À ceux-ci s’ajoutent d’autres demandeurs d’emploi inoccupés (D.E.I.) : 18.971 personnes inscrites obligatoirement et 12.735 demandeurs d’emploi qui se sont librement inscrits, pour un total de 191.881 D.E.I. Ceux-ci représentent 12,2 % de la population active wallonne. Ce taux de demande d’emploi était de 13,3 % à fin juin 2017, et de 13,9 % à fin juin 2016.

Parmi ces 191.881 D.E.I. :

  • 52 % sont des hommes ;
  • 18 % sont âgés de moins de 25 ans, 27 % ont 50 ans et plus ;
  • 46 % sont au plus diplômés de l’enseignement secondaire du 2ème degré ;
  • 24 % sont inoccupés depuis moins de six mois et 41 % depuis deux ans et plus.

Le mois de juin est un mois charnière marqué par de faibles évolutions mensuelles, tantôt à la hausse tantôt à la baisse. Bien que les premières inscriptions des jeunes après leurs études aient lieu, le nombre de jours ouvrables en fin de mois de juin peut expliquer les évolutions divergentes d’une année à l’autre.

Cette année, le nombre de D.E.I. en Wallonie à fin juin est quasi stable par rapport au mois dernier : + 0,1 %, soit 233 personnes de plus dans la demande d’emploi.

17.795 demandeurs d’emploi de moins qu’en juin 2017 (écart annuel)

Chaque mois depuis 4 ans, la demande d’emploi wallonne est en recul à un an d’écart. Cela signifie qu’à chaque fin de mois, le nombre de D.E.I. enregistrés est plus faible qu’à la fin du même mois de l’année précédente. Le premier semestre 2018 s’achève sur une diminution de 8,5 % du nombre de D.E.I., équivalant à 17.795 personnes de moins qu’à fin juin 2017.

Cette baisse résulte d’évolutions différenciées selon la situation administrative des personnes inscrites et selon leurs caractéristiques sociodémographiques.

D’un point de vue administratif, à un an d’écart, on enregistre les évolutions suivantes :

Demandeurs d’emploi demandeurs d’allocations : – 8,6 % (soit – 12.530 p.);
Jeunes en stage d’insertion : + 8,8 % (soit + 2.166 p.);
Demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement : – 24,5 % (soit – 6.165 p.);
Demandeurs d’emploi inscrits librement : – 9,0 % (soit – 1.266 p.).

La baisse observée de juin 2017 à juin 2018 se vérifie parmi tous les groupes d’âge des D.E.I.

– Personnes âgées de moins de 25 ans : – 7,5%
– Personnes âgées de 25 à moins de 30 ans : – 9%
– Personnes âgées de 30 à moins de 40 ans : – 10,1%
– Personnes âgées de 40 à moins de 50 ans : – 10,4%
– Personnes âgées de 50 ans et plus : – 6,2%

La tendance est au recul quelle que soit la durée d’inoccupation des personnes, à l’exception de celles inoccupées depuis un an à moins de deux ans (+ 2,7 %). Les diminutions sont particulièrement notables parmi les personnes le plus récemment entrées dans la demande d’emploi (- 17,4 % parmi les personnes inoccupées depuis six mois à moins d’un an, et – 16,8 % parmi celles inoccupées depuis moins de six mois).

La gestion des offres d’emploi par le Forem

En juin 2018, le Forem a diffusé 26.390 offres d’emploi (celles émanant d’autres SPE non comprises), ce qui représente une hausse de 37 % par rapport au mois de juin 2017.

Si cette progression traduit en partie l’évolution de la demande de travail des entreprises en Wallonie, elle peut également être le reflet du nombre croissant d’entreprises ayant recours au Forem pour diffuser leurs offres d’emploi.

Source : Le Forem

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.