FR | NL | LU
Peoplesphere

‘Cure de sommeil’ afin de compenser l’augmentation de la charge de boulot pour les collaborateurs en télétravail.

Les embouteillages ont fait leur réapparition. Pour de nombreux travailleurs, les vacances sont déjà terminées et ils doivent maintenant s’adapter à une nouvelle normalité. Surtout ceux qui s’étaient habitués à travailler presque tout le temps depuis chez eux. La disparition des trajets domicile-travail leur avait en effet fait gagner en moyenne 1 heure et 16 minutes par jour. Un temps précieux, qu’ils ont consacré à ‘se lever plus tard’ (48,7%), à ‘passer du temps en famille’ (47,2%) et à travailler (17,8%) selon une enquête menée par Protime.

Maintenant que le trafic routier a retrouvé son rythme d’avant, de nombreux ex-télétravailleurs vont regretter la période durant laquelle ils n’avaient plus à affronter ces kilomètres de bouchons et de ralentissements. Le « homeworking » leur faisait gagner en moyenne pas moins de 1 heure et 16 minutes par jour. Si, pour 20,4% des personnes interrogées, le gain n’avoisinait que 30 minutes, il atteignait jusqu’à 3 heures pour 7,7% d’entre elles.

Du temps consacré à dormir plus longtemps et… à travailler davantage

À quelle activité avez-vous consacré le temps gagné grâce à l’absence de trajet domicile-travail? Près de la moitié des travailleurs (48,7%) en ont profité pour démarrer la journée en douceur: ils ont pris le temps de se réveiller, de petit-déjeuner et de se préparer à leur aise. On observe que, plus que les hommes (43%), les femmes (53%) ont profité du temps gagné pour dormir plus longtemps.

Top 5: Comment utilisiez-vous le temps gagné le matin par l’absence de trajet domicile => travail ?

  1. Je démarrais la journée à mon aise (plus de temps pour petit-déjeuner et me préparer): 48,7% (48% des hommes et 49,4% des femmes)
  2. Je dormais plus longtemps: 47,7% (43% des hommes et 53% des femmes)
  3. J’accomplissais des tâches ménagères: 20,8% (15,6% des hommes et 26,6% des femmes)
  4. Je commençais à travailler plus tôt: 17,8% (21,4% des hommes et 13,9% des femmes)
  5. Je passais du temps en famille: 15,1% (14,2% des hommes et 16% des femmes)

Le temps gagné en fin de journée grâce à l’absence de trajet retour (travail => domicile) a été consacré par près de deux répondants sur trois (47,2%) à passer du temps en famille. ‘Effectuer des tâches ménagères’ et ‘Utiliser des médias’ suivent avec respectivement 40,9% et 30,5%.

Top 5: Comment utilisiez-vous le temps gagné en fin de journée par l’absence de trajet travail => domicile ?

  1. Passer du temps en famille: 47,2% (42,5% des hommes et 52,4% des femmes)
  2. Accomplir des tâches ménagères: 40,9% (36,2% des hommes et 46,1% des femmes)
  3. Utiliser des médias (regarder la TV, parcourir les réseaux sociaux,…): 30,5% (28,2% des hommes et 33% des femmes)
  4. Loisirs: 29,1% (30,7% des hommes et 27,2% des femmes)
  5. Faire du sport: 25,6% (28,4% des hommes et 22,4% des femmes).

« Le retour au bureau, et donc l’obligation d’effectuer les navettes et d’affronter les embarras de circulation, suscite manifestement des sentiments mitigés. Quid de ce temps que l’on pouvait consacrer à de bons moments? Sera-t-on en mesure de continuer à travailler aussi productivement? Depuis le début de la pandémie, le concept de ‘temps’ a pris une importance nouvelle. Aujourd’hui, il est essentiel de bien se concerter en équipe à ce sujet. En tant que travailleur, vous devez savoir ce que vous voulez: comment se présente votre semaine de travail idéale? N’hésitez pas à en parler à votre manager. Quant à ce dernier, il doit en permanence être à l’écoute de son équipe! Dans cette réalité nouvelle, un rôle essentiel est dévolu à un système moderne d’enregistrement horaire. Un tel système vous permet de prendre le pouls de votre équipe, et de conserver une vue d’ensemble », souligne Sophie Henrion, porte-parole de Protime.

 

Source : l’enquête en ligne a été réalisée entre le 17 février et le 1er mars 2021 par l’agence iVOX pour le compte de Protime. 1.000 travailleurs belges francophones qui, depuis le début de la pandémie, travaillent souvent ou constamment depuis leur domicile, ont été interrogés. L’enquête est représentative en termes de genre, d’âge et de diplôme. La marge d’erreur maximale est de 3,02%.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.