FR | NL | LU
Peoplesphere

La FGTB veut ré-attirer l’attention sur l’impact du travail continu sur la santé et la famille en organisant la journée du travail de nuit et en équipe.

Le 24 juillet 2021, la Centrale générale de la FGTB organisait la première journée en l’honneur des travailleurs de nuit et en équipes. Ces travailleurs sont plus souvent sujets à des problèmes de santé physique et mentale, et leur régime de travail a un lourd impact sur leur vie familiale. Cette flexibilité du travail permet, par ailleurs, aux entreprises et aux secteurs qui la pratiquent de fonctionner en continu. Il est donc temps de rendre hommage à tous les travailleurs concernés en reprenant cette année cette forme de ‘célébration’.

Pourquoi le 24/7 ? Parce que ce rythme de travail permet à la société de fonctionner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le travail dit « en équipes » se déroule selon une succession de plusieurs équipes de travailleurs sur un même lieu de travail. Ces équipes se relaient pour effectuer les mêmes tâches. Il peut s’agir d’un système avec 2, 3, 4 équipes consécutives ou plus, ou d’un système d’heures interrompues (par exemple, tôt et tard). Le terme « 24/7 » fait référence à la flexibilité de ces travailleurs. Ils sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Le travail de nuit et en équipes pèse lourd sur les travailleurs et travailleuses concerné.es. Ces personnes, particulièrement celles qui sont en poste la nuit, sont plus susceptibles de connaître des problèmes de santé, physique et mentale. Citons des problèmes cardiovasculaires, des biorythmes perturbés, un risque accru de cancer… Les femmes qui travaillent en équipe sont plus exposées au risque de fausses couches, à des perturbations de leurs cycles menstruels et à des problèmes de fertilité.

Le manque de sommeil, ou le sommeil perturbé, est un problème courant chez les travailleurs et travailleuses de nuit. Les rythmes sont en effet inversés. Sous un angle pratique : la difficulté d’accès à certains services, aux courses, aux banques, etc., entraîne par ailleurs des problèmes d’organisation au quotidien. Ainsi qu’un risque accru pour la santé. En effet, la société a tendance à attendre de ces travailleurs qu’ils soient « actifs » en journée, alors qu’ils devraient se reposer.
Le travail de nuit et en équipes a également un impact sur la vie sociale et familiale. Les contacts avec les amis, les membres de la famille et les proches sont souvent compliqués. Dans le cas du travail de nuit, il est fréquent que les travailleurs « manquent » des moments importants. Les activités scolaires et les réunions de famille, par exemple. Ce qui crée un stress et une pression supplémentaires.

Afin d’alléger les conséquences négatives de ce régime de travail, la FGTB rappelle que des mesures peuvent être mises en œuvre. Lesquelles?

  • une politique de prévention sur mesure, axée sur l’information et la sensibilisation dans les domaines de la santé, de la sécurité et du bien-être au travail (sommeil, alimentation, exercice physique, etc.) ;
  • une pension anticipée pour les travailleurs et travailleuses qui ont travaillé longtemps de nuit ou en équipes ;
  • la réduction collective du temps de travail, qui peut aider à humaniser et à rendre plus faisable le travail de nuit et en équipes.;
  • embaucher du personnel supplémentaire, pour augmenter l’effectif et créer une situation plus confortable.;
  • une approche plus humaine du travail, par exemple en ajustant les heures de début et de fin des postes ou en limitant le nombre de nuits travaillées ;
  • une occupation plus proportionnée dans les équipes, pour mettre fin à la chasse aux primes et au sursalaire.

Source: FGTB

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.