FR | NL | LU
Peoplesphere

Hyper-connectés, même en vacances… Pourquoi ?

A votre avis, pour quelles raisons sommes-nous en grande majorité de plus en plus connectés, même pendant nos chères vacances ? L’humeur de Peoplesphere n°205 vous soumet une proposition d’explication intitulée en toute simplicité : ‘Mon mac, mon amour…’

« Vive les vacances. Elles sont clairement plus attendues que les années précédentes. Même si nous avons l’impression de chanter un refrain identique chaque année, reconnaissons que ces quelques derniers mois ont été particulièrement éprouvants sur bien des plans… Les causes de la fatigue générale que nous ressentons sont variées. Elles sont concrètes aussi. Et elles justifient un besoin de sérénité vraiment ESSENTIEL.

Il y a logiquement, dès l’ouverture de cette période de repos annuel, une question qui se pose avec de plus en plus d’acuité: est-il possible de retrouver le calme voire l’apaisement lorsque l’on est hyper-connecté?

Pour bon nombre d’entre nous, une relation fusionnelle s’est installée avec équipements personnels. Smartphones, tablettes, laptops nous accompagnent désormais partout. Vraiment partout ! C’est notre bureau que nous emmenons avec nous à l’autre bout du monde ou encore dans la chambre à coucher…

Essayons de comprendre la nature de cette ‘addiction’. Ce n’est pas une contrainte irrépressible qui s’exerce sur les travailleurs, quel que soit leur niveau de responsabilités dans l’organisation. La liberté de chacun est un acquis sur lequel il est impensable de revenir. … Notre constat? Ce qui nous ‘colle’ à nos engins portables, c’est avant tout le besoin d’information et de lien social avec nos partenaires professionnels. Un besoin fondamental dans une société où la relation avec autrui est sans doute le bien le plus précieux. Un besoin créé de manière artificielle ? Peut-être à l’origine s’agissait-il de développer le sentiment d’appartenance tout en offrant aux collaborateurs le top de la technologie digitale au fur et à mesure de son évolution… Depuis, la création et l’entretien du lien social est au centre de nos objectifs prioritaires en tant que People Managers. Notre capacité à être connecté, librement, avec nos pairs représente un bel avantage pour l’entreprise bien sûr, mais pour chaque individu également ! Car nous sommes ‘nés pour vivre ensemble’.

Que dire alors à celles et ceux qui revendiquent un droit à la déconnexion? Ils bénéficient d’une certaine audience puisque l’on envisage même de l’inscrire dans la Constitution. Or, cela entretiendrait forcément un rapport de méfiance entre le travailleur et l’entreprise. Par ailleurs, il est prouvé aujourd’hui que la prise de distance, même sur une courte période, provoque un stress plus grand encore. Mais surtout, il semble nécessaire de rappeler que le progrès durable ne se réalise qu’avec l’engagement volontaire des travailleurs. Et jamais à leurs dépens. »

Jean-Paul ERHARD

Version intégrale à lire dans votre Peoplesphere n°205 (édition FR)
Pour lire le dossier dans son intégralité, abonnez-vous au magazine (http://www.peoplesphere.be/fr/abo/) ou commandez votre édition (print ou pdf – 15 euros tvac) via email à l’adresse : info@peoplesphere.be

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.