FR | NL | LU
Peoplesphere

L’intérim, un contrat de travail mal perçu qui pourrait être la formule préférée des nouvelles générations?

Seulement 15% des candidats à l’emploi envisagent de se diriger vers l’intérim en 2021, selon une étude menée par le cabinet de recrutement Page Personnel (PageGroup). Alors que la société commence à apercevoir la lumière au bout du tunnel après plus d’un an de crise sanitaire et de confinements successifs, les candidats à l’emploi recherchent un sentiment de sécurité sur le marché de l’emploi.

« Depuis toujours, l’interim est perçu comme une forme de contrat de travail précaire. Or, il n’est pas forcément plus précaire qu’un CDI. Les avantages de l’intérim sont nombreux, et sa flexibilité l’a rendu indispensable sur le marché de l’emploi en 2020 » explique Olivier Dufour, Executive Director de Page Personnel Belgique. L’intérim semble aussi être la forme de travail la plus en adéquation avec les nouvelles générations de travailleurs.

Injustement malaimé du marché du travail

La crise épidémique et le chamboulement du marché du travail qu’elle a entraîné ont renforcé le besoin de sentiment de sécurité dans le chef des travailleurs et des candidats à l’emploi. C’est la raison pour laquelle seulement 15% d’entre eux envisagent de postuler à des postes d’intérimaires en 2021. Interpellant, quand on sait que c’est l’intérim qui a permis au marché de l’emploi de se maintenir à flot lorsque certains secteurs ont stoppé leurs recrutements pendant les confinements successifs. Un type de contrat de travail qui ne mérite pas forcément sa réputation de précaire.

« La mauvaise perception du contrat d’intérimaire nous vient de la génération de nos parents. Quand ce type de contrats fût mit en place, il était surtout destiné aux petits boulots temporaires dans le secteur de la construction, plutôt synonyme de précarité. Aujourd’hui, l’intérim est un contrat de travail plébiscité par de nombreux secteurs et apprécié par les travailleurs. En réalité, un travailleur intérimaire n’est pas moins en sécurité qu’un travailleur en CDI. Les mentalités doivent encore évoluer » explique Olivier Dufour.

Si certaines idées reçues doivent encore évoluer, le contrat de travail intérimaire est tout sauf un mode de travail dépassé. Plus en adéquation avec l’idée du monde du travail que se font les jeunes générations, l’intérim pourrait avoir de beaux jours devant lui. Le contrat intérimaire offre de nombreuses possibilités d’apprentissage, il permet de réaliser et de toucher à de nombreux métiers avant de s’orienter définitivement.

« L’intérim, c’est le futur. Les jeunes, désireux de mener une balance vie professionnelle/vie privée la plus équilibrée possible, commencent petit à petit à se tourner vers l’intérim. Nous sommes dans un marché de candidats, non plus un marché de clients. C’est-à-dire que ces jeunes trouveront toujours de nombreuses opportunités pour réaliser les différentes carrières auxquelles ils aspirent. Il est évident que l’intérim n’est pas synonyme de précarité mais bien de liberté » conclut Olivier Dufour.

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.