FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘télétravail’

Mutation des espaces de travail: les bureaux vont-ils nous manquer s’ils venaient à disparaître?

Les designers se penchent eux aussi sur les enjeux des entreprises en termes d’aménagement des espaces de travail. Ils soulignent la volonté, et la capacité nouvelle, des employés à travailler depuis des lieux divers et dans diverses postures. Un nomadisme qui, lorsqu’il est possible, permet au travailleur de rassembler ses ressources ‘ailleurs’ pour un temps déterminé. Ainsi, le projet devient un prétexte central, ses objectifs propres définissant les outils, les collaborateurs et les supports qui s’associeront au gré des besoins. Voici un premier inventaire des questions posées quant à l’avenir de nos espaces de travail… Lire plus

Avant le reconfinement, le télétravail concernait encore au moins 25% des travailleurs.

Depuis l’énorme pic du mois d’avril, un nombre important de collaborateurs belges ont continué le télétravail. Bien que la situation se soit stabilisée depuis l’été, les chiffres d’Attentia montrent que les employés ont encore presté au moins un quart de leurs heures de travail depuis leur domicile en octobre. Cependant, en raison du nouveau confinement et du télétravail obligatoire depuis le 2 novembre, les statistiques de télétravail devraient repartir à la hausse ce mois-ci. Le chômage temporaire risque également d’augmenter à nouveau, car les règles ont été assouplies vendredi dernier. Lire plus

Attestations pour se rendre au travail, indemnités forfaitaires de télétravail, procédure pour le chômage temporaire… Le lockdown prévoit des mesures renforcées pour les employeurs jusqu’au 13 décembre.

En raison des chiffres alarmants et afin de lutter contre la propagation du virus Covid-19, la Belgique est à nouveau en lockdown depuis le 2 novembre 2020. Les mesures renforcées, telles que contenues dans l’Arrêté Ministériel du 1er novembre 2020, s’appliquent encore jusqu’au 13 décembre 2020 au moins. Le cabinet Lydian résume brièvement les conséquences les plus importantes pour les employeurs. Lire plus

Malgré la généralisation du télétravail, seuls 1,6 % des employeurs accordent une allocation de travail à domicile aux télétravailleurs.

Des chiffres récents du prestataire de services RH Securex montrent qu’entre mars et septembre de cette année, seuls 1,6 % des employeurs belges ont versé une ou plusieurs allocation(s) de travail à domicile à leurs travailleurs. En moyenne, cette allocation de télétravail s’élevait à 76€ par mois et par travailleur. Cette indemnité compense les frais de bureau et les coûts liés aux fournitures, aux matériaux, à l’eau, l’électricité, le chauffage, l’entretien, l’assurance, la taxe foncière et la connexion internet du domicile du travailleur qui travaille de chez lui. Tandis que 10% des employeurs enregistrent des jours de travail à domicile, ils ne versent pas forcément d’indemnités de télétravail à leurs travailleurs. Lire plus

La FGTB veut des mesures d’urgence pour que cesse la pression qui s’exercerait sur les travailleurs présentant des symptômes du virus.

La FGTB s’appuie sur les informations relayées dans la presse et une étude (peu représentative – ndlr) du PTB concernant des travailleuses et travailleurs présentant des symptômes du coronavirus et contraints d’aller travailler sous la pression de l’employeur ou par peur de perdre leurs revenus. « La mise en quarantaine est parfois intenable sur le plan financier alors qu’elle est indispensable sur le plan sanitaire ! » clame le syndicat socialiste. Lire plus

L’absentéisme de courte durée en forte diminution depuis l’intensification du télétravail.

En septembre 2020, seuls 2,3% des jours de travail ont été perdus en raison de l’absentéisme pour maladie de courte durée, soit 6,4% de moins qu’en septembre 2019. Depuis le mois de mai, après le confinement, l’absentéisme pour maladie de courte durée a enregistré une baisse considérable de -16%, constate l’entreprise de services RH Acerta. Cette diminution s’explique essentiellement par la promotion du télétravail. Lire plus

Télétravail et frustrations : les talents menacent de quitter leur employeur s’il ne règle pas les questions technologiques.

Les petites entreprises européennes ont 42 % plus de risques que les grandes entreprises de perdre leurs employés en raison des frustrations technologiques liées au travail à distance. Plus d’un quart des employés de petites entreprises européennes changeraient d’emploi pour un endroit mieux équipé pour le travail à distance. Lire plus

‘Le télétravail à domicile – l’après COVID ou le retour à l’anormal…’ Commandez votre guide pratique actuel en matière de télétravail.

En 1993, la Commission européenne présentait le télétravail comme l’un des huit développements stratégiques pour lesquels il fallait stimuler les investissements. 27 ans plus tard, un virus d’une dimension de 2/100 d’un micron provoque en moins de trois mois un séisme économique et social mondial et un bouleversement dans nos organisations de travail. Commandez sans tarder votre nouvel ouvrage de référence en la matière, un guide et une base de réflexion pour une pratique en plein essor. Lire plus

Le gel des salaires se profile pour l’année 2021: l’évolution dans l’entreprise et l’attraction de nouveaux talents passeront par d’autres avantages.

SeulEn réponse à l’impact potentiel de la pandémie de la COVID-19, 71% des entreprises ont envisagé de mettre en place de nouveaux avantages sociaux pour les employés. La majorité des employeurs belges s’attendent à ce que les salaires des nouvelles recrues restent stables, voire diminuent, en 2021, selon une étude de l’agence de recrutement Robert Half. Pour alléger l’impact de la pandémie de la COVID-19, de nombreuses entreprises introduisent de nouveaux avantages extra-légaux. Il semble également que le travail à domicile ainsi que le recrutement à distance deviennent des tendances qui perdureront après la pandémie. Lire plus

La crise a dopé le recours au télétravail qui ne concerne cependant toujours que 36% du nombre total des travailleurs.

Si la pandémie de Covid-19 n’a pas entraîné de changements majeurs dans les indicateurs du marché du travail au premier trimestre 2020, ce ne fût pas le cas au deuxième trimestre. Selon les résultats de l’Enquête sur les forces de travail du deuxième trimestre 2020, l’impact le plus important de la crise est visible au niveau du temps de travail. Au deuxième trimestre 2020, le nombre moyen d’heures effectivement travaillées était de 27,3 heures par semaine, contre une moyenne de 33 heures un an plus tôt. Enseignement majeur de cette enquête : 40 % des travailleurs à domicile le font pour la première fois au deuxième trimestre 2020. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.