FR | NL | LU
Peoplesphere

Le secteur non-marchand réagit déjà au budget fédéral avec un préavis de grève.

Nous sommes prêts à parier que ce n’est que le début d’une longue série… La CSC annonce dès ce lundi à l’aube une première action qui se tiendra le 24 novembre prochain. Le budget fédéral est vivement contesté compte tenu des restrictions annoncées notamment sur les dépenses de sécurité sociale. Les entités régionales sont elles aussi sous pression.

La CSC l’annonce : « Le Non Marchand contre-attaque. Les politiques d’austérité montrent leurs dégâts, en terme d’emplois comme en terme d’inclusion… Contre une société de l’exclusion, le Non Marchand présente des solutions où la Santé, le Social, la Culture,… permettent à chacun-e de trouver une place. »

Le syndicat argumente comme suit : « Depuis des années, les divers gouvernements (fédéral, régionaux, communautaires) mettent sous pression les budgets des secteurs Non Marchand. Alors que les besoins augmentent (vieillissement de la population, nombreuses exclusions des jeunes, attaque sur les chômeurs, les invalides, exclusion culturelle et numérique…..), les services n’arrivent plus à répondre à cette croissance des demandes. Bien plus, ils n’arrivent plus à trouver des travailleurs qui acceptent les conditions de travail dégradées, les salaires ridicules, … Pire, on constate une augmentation du turn-over et du burn-out dans le personnel. »

En Front Commun Syndical, le Non Marchand a déposé devant chaque gouvernement un cahier de revendications visant à répondre à ces enjeux. La CSC regrette que « la réponse se trouve dans l’élaboration des budgets : rien de prévu pour répondre à nos demandes ! Au contraire, le dernier budget adopté, le Fédéral, va chercher les marges dans la Santé et la sécurité sociale. Et pourtant il y a des moyens. Le tax shift a libéré des sommes importantes dans ces organisations/ institutions, qui ne sont pourtant nullement soumises à la concurrence étrangère. Sans financement alternatif, ce qui contribue au déficit budgétaire. Les syndicats ont demandé aux autorités de chiffrer cette marge de manœuvre. Sans réponse à ce stade ! »

C’est pourquoi l’ensemble du secteur Non Marchand (fédéral, régional, communautaire, francophone et néerlandophone) appelle à une journée d’action le 24 novembre. Un préavis de grève a été déposé dans l’ensemble des commissions paritaires du secteur, pour permettre à un maximum de travailleurs de participer à une grande manifestation nationale à Bruxelles. A cette occasion, le Front Commun Syndical rencontrera les différents gouvernements.

Source : CSC

 

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.