FR | NL | LU
Peoplesphere

Des signes de reprise de l’emploi dans les grandes entreprises avant la rentrée: le doute subsiste quant au caractère durable de cette tendance.

Le marché du travail semble reprendre de la vigueur. Le nombre d’emplois a augmenté de 1,16% en juillet. Pour une sélection de plus de 20.000 de ses 55.000 clients en Belgique, SD Worx a comparé les données salariales de juillet 2020 avec celles de juin. Cette reprise ne donne pas pour autant la moindre certitude quant à l’évolution que nous pourrons observer au cours des prochains mois. Prudence, donc…

Le nombre de salariés à temps plein, c’est-à-dire le volume de travail, a augmenté de 1,16 % en juillet par rapport au mois précédent. Bien qu’il y ait eu une croissance par rapport au mois de juin, elle a été deux fois plus forte à la même période, l’année dernière. Les grandes entreprises font un grand pas en avant. Le nombre d’emplois dans les PME augmente de façon marginale. Enfin, les secteurs à faible croissance sont l’informatique, la santé et l’immobilier. D’autres secteurs, tels que l’hôtellerie, montrent également des signes de reprise.

L’échantillon a été prélevé exactement dans les mêmes entreprises qui emploient ensemble quelques 700.000 employés à temps plein. Ce substrat concerne une sélection de plus de 20 000 employeurs du secteur privé, tant des petites entreprises (moins de 250 employés) que des grandes (plus de 250 employés). En Flandre, la plus forte augmentation a eu lieu avec 1,39 %. En Wallonie (+0,72%) et à Bruxelles (+0,59%), la courbe a augmenté de façon un peu moins marquée. SD Worx a également fait la comparaison avec l’année précédente : en juillet 2019, le volume de travail a augmenté de 2,06% par rapport à juin 2019.

Hugues Thibaut, consultant chez SD Worx explique : « D’après nos chiffres, nous constatons une légère reprise. Le marché du travail semble reprendre de la vigueur. Les chiffres sont assurément positifs, bien que la croissance reste limitée à la moitié de l’année dernière, prudence donc. »

Les grandes entreprises plus dynamiques

Les grandes entreprises de plus de 250 salariés ont réalisé en juillet de cette année la plus forte progression par rapport au mois précédent, avec 1,97 % dans l’ensemble de la Belgique. Au niveau régional, les entreprises flamandes ont de nouveau affiché la plus forte croissance, avec 2,58 %. En Wallonie (+0,77%) et à Bruxelles (+0,62%), la hausse a été moins prononcée. Les PME de moins de 250 salariés se redressent un peu plus lentement. Ce chiffre est de +0,41% dans tout le pays. Les PME wallonnes connaissent la croissance la plus rapide avec 0,69%. À Bruxelles (+0,54%) et en Flandre (+0,32%), l’augmentation a été légèrement plus limitée, mais dans l’ensemble, la tendance est positive.

Il est évident que, compte tenu des conditions exceptionnelles de la Covid19 (fermeture, mesures spécifiques pour l’industrie hôtelière et les magasins, etc.), les augmentations restent prudentes au sein du secteur. Néanmoins, il y a un taux de nouvelles recrues tout à fait remarquable dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Une augmentation de 2,82 % pour les PME et de 3,38 % pour les grandes entreprises. Les chiffres montrent que l’on peut parler de reprise, certes, qui reste prudente.

Les secteurs du commerce de détail et de gros s’améliorent également, avec une croissance de 1,22 % pour les grandes entreprises et de 1,02 % pour les PME. Les services et l’administration (4,69 %) ainsi que les soins de santé et l’action sociale (3,21 %) progressent également rapidement dans les grandes entreprises. Pour les PME, les services et l’administration diminuent légèrement (-0,37 %) et le nombre d’emplois à temps plein dans le secteur de la santé et de l’action sociale augmente de 1,65 %.

Le secteur de la construction toujours dans le trouble

Le secteur de la construction est à nouveau touché. Le nombre d’employés à temps plein, des PME et autres sociétés de construction, a diminué de 1,06 % en juillet de cette année, par rapport au mois précédent. Pour les plus grandes entreprises, c’est le même verdict avec une diminution 1,20 % sous la même temporalité. Hugues Thibaut, consultant chez SD Worx, nuance : « Selon toute probabilité, nous pouvons expliquer cette baisse du volume de travail par les congés du secteur de la construction qui a occupé une grande partie du mois de juillet. »

Source : SD Worx

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.