FR | NL | LU
Peoplesphere

« Il faut réintroduire une vraie période d’essai! »

Les organisations syndicales ont exprimé ce jeudi leur refus de réintroduire une période d’essai ‘light’. Retour sur le contenu de la proposition du Ministre Willy Borsus qui a dès aujourd’hui réaffirmé son souhait de revenir à une formule permettant aux employeurs et entrepreneurs de revoir la mesure de suppression mise en oeuvre sous la précédente législature.

En effet, le Ministre souhaite réintroduire une période d’essai dans le but de promouvoir l’emploi et de faciliter les engagements. « Nous constatons déjà des résultats très positifs dans les engagements (plus de 105.000 emplois depuis la mise en place du Gouvernement). Les perspectives annoncées sont favorables. Mais nous pouvons encore amplifier ce mouvement en facilitant les engagements et en stimulant l’emploi », précise le Ministre.

Pour rappel, avant 2014, coexistaient deux systèmes très différents pour les employés et les ouvriers. Dans le cadre du statut unique, le Ministre Borsus propose un système « entre les deux », valable pour tous, et qui reprendrait pendant la période d’essai des préavis identiques.

Les modalités du système voulu par le Ministre sont les suivantes :

La durée de la période d’essai (s’il en est décidée une) serait fixée :
– au minimum à 15 jours calendriers
– et au maximum de 6 à 12 mois (variable selon la rémunération annuelle du travailleur).

Pour quels contrats ?
Nouveauté par rapport au système d’avant 2014 : ne permettre la période d’essai que pour le CDI et maintenir les règles actuelles pour le CDD (préavis ordinaire pendant la première moitié du premier CDD avec maximum de 6 mois) : cela donne pour les employeurs une plus-value au CDI avec clause d’essai.

Un seul essai par fonction : on applique l’adage ‘Non bis in idem’. Par exemple, un employeur engage une comptable. Il quitte l’entreprise 6 mois plus tard pour revenir dans la même fonction par la suite => plus besoin de période d’essai. Par contre, s’il revient mais à un autre poste (ex : service des ressources humaines), une période d’essai sera justifiée.
Le passage d’un emploi d’intérimaire à un CDI est aussi sujet à une période d’essai.

Concertation
Pour le Ministre : « Le Gouvernement a voulu donner toute sa chance à la concertation sociale qui a abouti à un échec. Je souhaite que le Gouvernement se saisisse rapidement du dossier. Il s’agit d’une mesure qui est positive pour tout le monde, employeur comme travailleur. Via la période d’essai, un plus grand nombre de travailleurs pourront accéder non seulement à l’emploi mais aussi à des contrats à durée indéterminée. De plus, certains secteurs sont lourdement touchés par la concurrence déloyale du dumping social. Ils ont donc besoin de ce type de dispositions. Enfin, les PME sont fortement demanderesses de la clause pour pouvoir franchir des caps supplémentaires en termes d’engagement. »

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.