FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘coronavirus’

Bilan mensuel de l’ERMG : lègère reprise de l’activité en décembre et les premiers signes d’impact négatif du télétravail sur la productivité.

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus a atteint 14 % en décembre, ce qui correspond à une amélioration de 3 points de pourcentage par rapport à la situation qui prévalait en novembre. L’assouplissement de certaines mesures restrictives début décembre, comme la réouverture des magasins non essentiels, a eu un effet fortement positif sur le chiffre d’affaires du secteur du commerce et celui des activités immobilières, et une légère amélioration a été enregistrée dans de nombreux autres secteurs d’activité. Fait remarquable, le recours au travail à domicile sous sa forme actuelle aurait un impact négatif sur la productivité des employés. Lire plus

L’économie belge se redresse progressivement après le choc sévère provoqué par le coronavirus, mais le déficit budgétaire reste insoutenable.

L’activité économique en Belgique accuse cette année un repli de 6,7 %, sous l’effet des restrictions imposées pour enrayer la propagation de la pandémie de COVID-19. Ce recul est moins prononcé que ce qu’on craignait initialement, mais il est malgré tout plus de trois fois supérieur à celui enregistré lors de la crise financière mondiale de 2008-2009. Lire plus

Face à la crise, les citoyens et travailleurs privilégient plus que jamais la multimodalité et les solutions de mobilité individuelles.

Les fédérations du secteur de l’automobile – Traxio, Renta et FEBIAC – proposent un regard rétrospectif sur l’année 2020 pour un secteur durement éprouvé par la pandémie et la crise socio-économique qui en découle. Les ventes de véhicules se sont effondrées, sans surprise… Mais cette analyse permet de constater également l’évolution du comportement de nos citoyens en matière de mobilité : il apparaît que pendant la période COVID, le Belge a davantage misé sur une approche multimodale. Les déplacements, motorisés ou non, effectués dans le cadre des loisirs restent très nombreux et compensent en partie la diminution des déplacements domicile – lieu de travail. Lire plus

Un travailleur sur sept confronté au chômage temporaire en cette fin d’année, soit 3 fois moins que lors de la première vague.

En novembre, un travailleur sur sept (14 %) du secteur privé a été confronté au chômage temporaire dû au coronavirus (contre presque le triple en avril, soit 36%). Le nombre de travailleurs qui ont été au chômage temporaire pendant au moins un jour en novembre s’élève à environ un tiers du chiffre d’avril. Le chômage temporaire a atteint 5,29% des jours théoriques à prester au mois de novembre, c’est-à-dire deux fois plus qu’en octobre, mais n’en est qu’à un quart du pic de la crise d’avril, où plus de 20% (21,82%) des jours ont été sacrifiés au chômage temporaire. Les jours de chômage temporaire ont doublé, mais se limitent (provisoirement) à un quart du pic atteint pendant la première vague de la crise du Covid-19. Lire plus

Nouvelle progression de 5% des chiffres du télétravail en novembre et légère hausse du chômage temporaire.

Le nouveau confinement et les mesures anti-corona qui l’accompagnent ont à nouveau provoqué une hausse des chiffres du télétravail au sein des entreprises belges. La part du télétravail dans le total des heures prestées en novembre a progressé de 5% par rapport au mois précédent. De même, le chômage temporaire s’inscrit en légère hausse, ce qui est sans doute le résultat d’un assouplissement des conditions appliquées pour faire appel à ce régime. Lire plus

Chèques consommation: 4% des travailleurs bénéficient de ce bonus jusqu’à présent. Un démarrage lent assuré par une majorité de PME.

Qui sont les bénéficiaires des chèques consommation? Selon une analyse menée par le groupe SD Worx, plus de 6 employeurs sur 10 octroyant le chèque consommation sont des PME de moins de 100 employés. La nouvelle mesure temporaire ‘Chèque consommation’ a déjà été appliquée par un employeur sur 50, ce qui représente une belle évolution sur les quatre derniers mois avec une tendance continue durant le mois de novembre. En moyenne, il s’agit de chèques d’une valeur moyenne de 212€. Actuellement,4 % des travailleurs bénéficient de ce bonus. Le mois de décembre semble encourageant pour connaitre une dernière croissance dans l’octroi de ce chèque. Lire plus

Comment la crise sanitaire mine la confiance à long terme des travailleurs quant à leurs compétences…

Plus de 6 Belges sur 10 estiment qu’ils ne conviendront plus à leur emploi actuel dans les cinq ans à venir. Selon une enquête réalisée par l’entreprise de services RH Acerta et le bureau d’enquête Indiville menée auprès de plus de 2000 collaborateurs, 37% des sondés s’attendent à correspondre encore à leur travail d’ici cinq ans et 36% prévoient avoir toujours leur place chez leur employeur actuel. Un sentiment légèrement inquiétant alors que nous savons qu’il est impératif d’investir dans la formation dans la période que nous traversons. Lire plus

Les recrutements ont repris depuis cet été mais les contrats à durée indéterminée se font rares.

Des chiffres récents, issus du portefeuille de clients belges du prestataire de services RH Securex, montrent une diminution globale du taux de recrutement durant la période avril-septembre 2020 par rapport à la même période en 2019. La diminution des recrutements a cependant été moins marquée durant l’été 2020 que durant les mois d’avril et de mai. Au cours du mois de septembre 2020, il y a eu 10 % de recrutements en moins par rapport à septembre de l’année dernière. Lire plus

L’intérim reprend doucement, à un niveau pourtant inférieur de 8% par rapport à l’année dernière.

Au mois d’octobre 2020, le nombre d’heures d’intérim prestées a augmenté de +3,46% par rapport au mois précédent (en données corrigées des variations saisonnières et des effets de calendrier). Cette hausse résulte d’une évolution positive dans les deux segments : le nombre d’heures prestées a augmenté de +3,99% du côté des ouvriers et de +2,81% du côté des employés. Lire plus

Attractivité des employeurs: le secteur des soins de santé souffre terriblement du coronavirus.

En période de crise, les entreprises perdent de leur attractivité en tant qu’employeurs. Selon une nouvelle note de recherche de Randstad Research, il en irait de même pour l’attractivité des professions. Les métiers de la santé sont en outre plus gravement impactés par la crise du coronavirus que les métiers sans lien avec les soins de santé. Cette baisse d’attractivité s’élève à au moins 10% pour sept métiers sur dix dans le secteur des soins de santé, contre à peine une profession sur dix en dehors de ce secteur. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.