FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘coronavirus’

Chômage temporaire pour force majeure : retour aux règles habituelles à partir du 1er septembre pour la plupart des secteurs.

L’ONEM a prévu des mesures transitoires pour la période du 1er septembre au 31 décembre en ce qui concerne le chômage temporaire consécutif à la pandémie. En effet, pendant la période du 13.03.2020 au 31.08.2020, une interprétation souple de la notion de force majeure a été adoptée et toutes les situations de chômage temporaire dues au coronavirus peuvent être considérées comme du chômage temporaire pour force majeure, même si elles résultent d’un manque de travail pour des raisons économiques et que, par exemple, il est encore possible de travailler quelques jours par semaine. Lire plus

12.300 nouveaux demandeurs d’emploi en Wallonie de juin à juillet et ce n’est pas encore l’impact de la crise sanitaire.

La Wallonie compte 219.458 demandeurs d’emploi inoccupés à fin juillet 2020. Bien que la demande d’emploi reste globalement orientée à la hausse en juillet 2020, par rapport à juillet 2019, cette augmentation (+ 3,8%) est de moindre ampleur que celle observé à un an au cours des trois mois précédents. Lire plus

La prolongation du droit passerelle de crise accordé aux indépendants est confirmée: une mesure de court terme indispensable.

Le ministre fédéral Denis Ducarme a confirmé l’adoption par le Conseil des ministres de l’arrêté royal qui prévoit la prolongation jusqu’au 31 décembre du droit passerelle de crise au profit des secteurs qui restent fermés et d’autre part la prolongation au moins jusqu’au 31 octobre du droit passerelle de soutien à la reprise au profit des secteurs du commerce non alimentaire, des coiffeurs, de l’Horeca, des forains. D’après le ministre des Indépendants, les prolongations décidées vendredi dernier participent au soutien indispensable que les travailleurs indépendants attendent. Lire plus

L’application ‘Save Your Seat’ permet de réserver sa place au bureau… Oui, il faudra se compter pour retourner au boulot.

Le nombre de cas d’infections au coronavirus est à nouveau en augmentation et les mesures de précaution se renforcent chaque jour davantage. Il est évidemment crucial de veiller au respect de la distanciation sociale, même voire surtout sur le lieu de travail. Beaucoup d’entreprises doivent instaurer une limite quant au nombre de personnes pouvant être présentes dans les bâtiments. Feuilles Excel, tableaux à adapter chaque semaine en fonction des besoins des équipes, présences en alternance… Cela prend du temps, et l’on peut vite ne pas s’y retrouver. Lire plus

Augmentation du chômage indemnisé de 7,1% en juin, et ce n’est sans doute qu’un début…

En juin 2020, 356.542 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi ont perçu une allocation, soit 23.582 de plus qu’en juin 2019 (+7,1%). Ces 356.542 allocataires se répartissent comme suit : 324.022 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps plein ou admis sur la base des études, 22.001 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi admis sur la base d’un travail à temps partiel volontaire et 10.519 chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi bénéficiant d’un complément d’entreprise. Lire plus

Nouveaux modes de consommation suite à la pandémie? C’est le secteur de l’e-commerce qui semble sortir vainqueur…

L’épidémie de coronavirus a considérablement ralenti la consommation des particuliers. Son incidence perdure toutefois au-delà de la période de confinement et le rebond de la consommation privée n’apparait pas immédiat: les consommateurs indiquent majoritairement se rendre moins fréquemment qu’auparavant dans les commerces et les établissements horeca, du fait principalement des mesures en vigueur et de la crainte sanitaire. Lire plus

Le marché du travail confronté à un choc sans précédent: nous voyons les limites de la protection sociale face à une crise inégalitaire.

Avec la crise sanitaire du COVID-19, l’économie a brusquement été plongée dans une récession sans précédent. Les conséquences humaines et économiques sont immenses. Grâce à l’action des stabilisateurs automatiques et aux mesures de soutien mises en place très rapidement, le choc sur le revenu des ménages et sur les entreprises a pu être amorti. Ce sont les pouvoirs publics qui l’ont principalement assumé. Toutefois, le Conseil Supérieur de l’Emploi a pu mettre en évidence dès aujourd’hui les profondes inégalités renforcées par la crise en cours. Lire plus

Travailleurs de retour de vacances en zone orange: privilégier une approche pragmatique en tant qu’employeur.

C’est la cruelle vérité: nous ne sommes pas préparés à gérer de manière organisée et systématique la circulation des travailleurs, même au sein de l’espace unique européen. Le cabinet Lydian revient sur les incertitudes quant à ce que les employeurs doivent ou peuvent faire concernant les travailleurs qui reviennent de zones à risque (colorées), comme le prévoit le SPF Affaires étrangères. En principe, ces règles s’appliquent entre les citoyens et le gouvernement, mais elles ont bien sûr des conséquences immédiates sur la relation de travail. Lire plus

Le congé parental 1/10, un outil favorable à une meilleure répartition des tâches familiales entre les genres?

Un an après l’introduction du système du congé parental 1/10, le régime remporte un franc succès. Un travailleur sur 500 a pris un demi-jour de congé parental par semaine au mois de juin, comme le constate le groupe de services RH Acerta sur la base des chiffres de plus de 32.000 employeurs. La nouvelle formule de congé parental permet aux parents de rester à la maison chaque mercredi après-midi pour les enfants par exemple. Et ce, sans réduire fortement leur salaire. Il est frappant de constater que pratiquement autant de pères que de mères prennent le congé parental 1/10, tandis que d’autres formes de congé parental étaient clairement plus populaires auprès des femmes que des hommes. Lire plus

Les starters et les indépendants s’accrochent à leur choix en faveur de l’entrepreneuriat malgré le stress lié au coronavirus.

Six indépendants débutants sur dix ne regrettent pas leur décision d’être devenu « leur propre patron », et ce, malgré le fait que la crise du coronavirus leur a mis des bâtons dans les roues. Six indépendants sur dix ne craignent pas non plus pour la survie de leur entreprise. Deux starters sur trois ont toutefois dû réduire leur salaire pendant le confinement. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.