FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘coronavirus’

Bilan du marché du recrutement en 2020: une diminution de 35% et de nombreux postes qui restent vacants.

La crise du coronavirus a mis le marché du travail à l’arrêt en 2020 : les recrutements ont baissé de 35% par rapport à 2019 au cours de l’année écoulée, marquée par l’épidémie de covid-19. C’est en tout cas ce que montrent les chiffres du secrétariat social Group S. Victime d’une implosion totale des postes vacants, l’horeca est le secteur le plus durement touché par la crise du coronavirus. En Belgique, les secteurs de l’audiovisuel, de l’événementiel, de l’esthétique et de la coiffure ont eux aussi subi un recul en matière de recrutement en 2020. Lire plus

Le chômage temporaire au secours des PME pour tenir le coup pendant le premier trimestre de 2021.

Au premier trimestre 2021, en moyenne quatre PME sur dix occupant jusqu’à 250 travailleurs (39,9%) souhaitent recourir à la mesure d’aide « chômage temporaire pour cause de coronavirus », soit une augmentation par rapport à septembre (35,0%). Dans le secteur de l’industrie et de la construction, la part grimpe désormais à plus de six PME sur dix. La diminution du travail et la fermeture sont les principales raisons. Moins d’un quart désigne la quarantaine des collaborateurs comme motif. Une PME sur dix analyse cet appel en raison de la fermeture de l’école ou de la crèche des enfants de leurs collaborateurs. Lire plus

L’année 2020 a mis un terme à la diminution ininterrompue du chômage bruxellois depuis 7 ans.

Fin décembre, la Région Bruxelles-Capitale comptait 90.586 chercheurs d’emploi. C’est 3.564 personnes de plus qu’en décembre 2019, une augmentation de 4,1%. Le chômage continue donc d’augmenter et ce malgré les mesures comme le chômage temporaire, le droit passerelle ou le moratoire sur les faillites. En novembre, le chômage avait augmenté de 2,7% par rapport à 2019. L’augmentation est aussi importante chez les jeunes, la Région bruxelloise comptant 9.976 jeunes chercheurs d’emplois, 14,4% de plus qu’en décembre 2019. C’est sur ces chiffres qu’Actiris clôture l’année 2020 et en dresse le bilan. Lire plus

Les contrôles éclair concernant le télétravail sont annoncés pour tout le mois de janvier dans le secteur tertiaire.

Les contrôles éclair sont des contrôles annoncés dans des secteurs sensibles à la fraude et organisés pendant une certaine période (généralement un mois), par analogie avec les campagnes BOB et les ‘marathons de contrôle de vitesse’, par exemple. Ces contrôles sont coordonnés et réalisés au niveau local par les cellules d’arrondissement, présidées par l’auditeur du travail et composées des services d’inspection sociale fédéraux, rejoints éventuellement par les services d’inspection régionaux, la Police, le SPF Finances, le SPF Economie, etc. Lire plus

Bilan 2020 pour le marché de l’emploi wallon: les mesures de lutte contre la crise ont permis de limiter à 3% l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi.

Le bilan de l’année 2020, en matière d’emploi, est marqué par la crise sanitaire. À partir de mars 2020, la demande d’emploi s’est orientée à la hausse, après quasi six années de baisse successives jusqu’à descendre à moins de 200.000 personnes. L’ensemble des mesures rapidement prises par le Gouvernement et par le Forem lors de la crise ont permis de limiter cette hausse. Ainsi, en moyenne en 2020, la demande d’emploi en Wallonie est de 3 % plus élevée qu’en 2019. Lire plus

Les employés sont-ils satisfaits de la manière dont leur entreprise et leurs managers ont géré la crise du coronavirus?

Ce qui joue un rôle crucial dans l’expérience du plaisir au travail? Une marge de décision suffisante pour les employés combinée à la façon dont un manager traite son équipe. Et les managers belges s’en sortent très bien, avec 63% de satisfaction quant à leur rôle de motivation au sein de leur équipe. 43% des salariés sont satisfaits de la manière dont leur employeur a abordé la crise du coronavirus au sein de leur entreprise. Néanmoins, un tiers des répondants ont éprouvé moins de plaisir au travail pendant cette période de crise. Lire plus

Les PME, vecteurs de la relance économique? 25% d’entre elles envisagent déjà de recruter pendant le premier trimestre.

Au premier trimestre 2021, un quart des PME belges (27,2%) souhaitent recruter à nouveau : la reprise se poursuit, surtout grâce à l’augmentation des intentions de recrutement dans les PME de l’industrie et de la construction, et dans les secteurs non essentiels. Cependant, nous n’avons pas encore retrouvé le niveau d’avant la crise, lorsqu’en moyenne une PME sur trois (34,0%) avait des projets d’embauche. Lire plus

15% des entreprises belges ont épuisé leur trésorerie malgré les mesures de soutien des autorités face à la crise.

La pandémie de COVID-19 a fait fortement chuter l’activité économique en Belgique. De nombreuses entreprises ont été contraintes de suspendre (ou de réduire fortement) leurs activités à la suite des mesures sanitaires, de perturbations dans les chaînes d’approvisionnement, ou encore de la chute de la demande pour les produits et services qu’elles proposent. Malgré la baisse du chiffre d’affaires, une grande partie des obligations financières (notamment à l’égard des fournisseurs, des employés, des autorités fiscales, etc.) demeure, conduisant à l’épuisement des réserves de liquidités des entreprises. Lire plus

Le point sur les mesures d’aides à l’emploi prolongées, inaugurées ou supprimées en 2021.

Le début d’une année nouvelle marque généralement aussi le début d’une série de nouvelles mesures dans le domaine RH. Tout d’abord, de nombreuses mesures adoptées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus resteront en place au cours des premiers mois de 2021. À quoi devons-nous nous attendre sur le plan socio-juridique? SD Worx propose un aperçu récapitulatif des mesures qui seront prolongées au-delà du 1er janvier et des nouvelles dispositions sur le point d’entrer en vigueur. Lire plus

Contraintes économiques + pénuries : 2021 pourrait être une année très compliquée en matière de recrutement…

Les trois quarts des entreprises belges ne pourront plus engager de nouveaux travailleurs en 2021. Celles qui souhaitent néanmoins le faire l’année prochaine craignent de se heurter à une pénurie sur le marché de l’emploi. Plus de la moitié des entreprises (55 %) considèrent cette pénurie comme un véritable obstacle. « Le coronavirus freine les intentions d’embauche pour l’année prochaine, mais il est tout de même positif de constater qu’un quart des entreprises souhaitent embaucher de nouveaux travailleurs au vu des circonstances », concluent les spécialistes du marché de l’emploi d’Acerta et de la KU Leuven. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.