FR | NL | LU
Peoplesphere

Résultats pour le tag: ‘coronavirus’

Chômage temporaire pendant la deuxième vague de coronavirus : 14,4% des travailleurs restent concernés.

Lors du pic de la deuxième vague de coronavirus (novembre-décembre 2020), 60 % de travailleurs belges en moins ont été confrontés au chômage temporaire que lors du pic de la première vague. En décembre 2020, ce sont en moyenne 0,82 jours de travail qui n’ont pas été prestés en raison du chômage temporaire, par rapport à 4,4 en avril. Cette baisse du chômage temporaire s’explique en grande partie par les nombreux jours de congé pris lors des derniers mois de l’année. Selon Acerta, notre économie se remettait aussi doucement des lourdes conséquences du premier confinement. Lire plus

2021, une année de transition? Les perspectives du marché du travail s’améliorent lentement mais les pertes de productivité sont bien présentes.

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise du coronavirus a encore légèrement baissé en janvier, pour s’établir à 12 %. Cette modeste amélioration tient principalement à la poursuite du redressement du chiffre d’affaires dans les secteurs de la vente au détail non alimentaire, de la vente en gros et des activités immobilières. Pour l’ensemble de l’année 2021, l’amélioration attendue par rapport au chiffre d’affaires actuel reste limitée, mais les perspectives pour l’année prochaine se sont nettement améliorées, ce qui se reflète également au niveau des plans d’investissement pour 2022. Lire plus

Blue Monday : comment garder la motivation pour lutter contre la charge mentale liée à la crise?

Un Blue Monday encore plus sombre cette année, c’est un fait. 4 employeurs sur 10 sont préoccupés par le maintien d’une bonne santé mentale au sein de leur personnel. C’est la conclusion d’une étude récente commandée par l’agence de recrutement Robert Half. Depuis la pandémie, 38% des entreprises belges investissent davantage dans des programmes visant à soutenir le bien-être mental de leurs employés. Lire plus

La deuxième vague de la crise sanitaire moins rude pour l’activité économique? Les indépendants sont en tout cas beaucoup moins nombreux à demander le droit passerelle.

En moyenne, environ 26.400 indépendants ont fait appel à cette mesure de soutien auprès d’Acerta ces trois derniers mois, ce qui représente 70 % de demandes en moins pour le droit passerelle par rapport à la première vague. En décembre 2020, 12,5% des indépendants belges en activité principale ont profité de l’aide proposée par le gouvernement sous la forme d’un droit passerelle pour la crise du coronavirus. La moyenne des trois derniers mois s’élève donc à 13,7%. Le nombre de demandes a baissé de 71 % par rapport au nombre de demandes introduites pendant la première vague, constate Acerta sur base des chiffres relatifs à plus de 190.000 indépendants en activité principale. Lire plus

Un effet ‘corona’ sur le phénomène de l’absentéisme? Les absences de courte durée diminuent tandis que les chiffres concernant les maladies plus longues augmentent.

En décembre, il y a eu moins d’absences au travail pour cause de maladie (<1 mois)– par contre sur une base annuelle, les absences à moyen terme (>1mois < 1 an) sont en augmentation. Globalement, on observe une augmentation sur l’année de l’absentéisme total, qui passe de 5,35 % en 2019 à 5,96 % en 2020. Pour chaque 100 jours de travail, six jours ont été perdus pour cause de maladie en 2020. L’augmentation la plus importante concerne les absences pour maladie à moyen terme: les absences pour maladie d’un mois à un an ont augmenté de 20 % pour atteindre 3,22 % en cette année 2020 marquée par le corona. La part des absences pour maladie de courte durée (moins d’un mois) reste quasiment stable: 2,72% (contre 2,67% en 2019). Lire plus

Bilan du marché du recrutement en 2020: une diminution de 35% et de nombreux postes qui restent vacants.

La crise du coronavirus a mis le marché du travail à l’arrêt en 2020 : les recrutements ont baissé de 35% par rapport à 2019 au cours de l’année écoulée, marquée par l’épidémie de covid-19. C’est en tout cas ce que montrent les chiffres du secrétariat social Group S. Victime d’une implosion totale des postes vacants, l’horeca est le secteur le plus durement touché par la crise du coronavirus. En Belgique, les secteurs de l’audiovisuel, de l’événementiel, de l’esthétique et de la coiffure ont eux aussi subi un recul en matière de recrutement en 2020. Lire plus

Le chômage temporaire au secours des PME pour tenir le coup pendant le premier trimestre de 2021.

Au premier trimestre 2021, en moyenne quatre PME sur dix occupant jusqu’à 250 travailleurs (39,9%) souhaitent recourir à la mesure d’aide « chômage temporaire pour cause de coronavirus », soit une augmentation par rapport à septembre (35,0%). Dans le secteur de l’industrie et de la construction, la part grimpe désormais à plus de six PME sur dix. La diminution du travail et la fermeture sont les principales raisons. Moins d’un quart désigne la quarantaine des collaborateurs comme motif. Une PME sur dix analyse cet appel en raison de la fermeture de l’école ou de la crèche des enfants de leurs collaborateurs. Lire plus

L’année 2020 a mis un terme à la diminution ininterrompue du chômage bruxellois depuis 7 ans.

Fin décembre, la Région Bruxelles-Capitale comptait 90.586 chercheurs d’emploi. C’est 3.564 personnes de plus qu’en décembre 2019, une augmentation de 4,1%. Le chômage continue donc d’augmenter et ce malgré les mesures comme le chômage temporaire, le droit passerelle ou le moratoire sur les faillites. En novembre, le chômage avait augmenté de 2,7% par rapport à 2019. L’augmentation est aussi importante chez les jeunes, la Région bruxelloise comptant 9.976 jeunes chercheurs d’emplois, 14,4% de plus qu’en décembre 2019. C’est sur ces chiffres qu’Actiris clôture l’année 2020 et en dresse le bilan. Lire plus

Les contrôles éclair concernant le télétravail sont annoncés pour tout le mois de janvier dans le secteur tertiaire.

Les contrôles éclair sont des contrôles annoncés dans des secteurs sensibles à la fraude et organisés pendant une certaine période (généralement un mois), par analogie avec les campagnes BOB et les ‘marathons de contrôle de vitesse’, par exemple. Ces contrôles sont coordonnés et réalisés au niveau local par les cellules d’arrondissement, présidées par l’auditeur du travail et composées des services d’inspection sociale fédéraux, rejoints éventuellement par les services d’inspection régionaux, la Police, le SPF Finances, le SPF Economie, etc. Lire plus

Bilan 2020 pour le marché de l’emploi wallon: les mesures de lutte contre la crise ont permis de limiter à 3% l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi.

Le bilan de l’année 2020, en matière d’emploi, est marqué par la crise sanitaire. À partir de mars 2020, la demande d’emploi s’est orientée à la hausse, après quasi six années de baisse successives jusqu’à descendre à moins de 200.000 personnes. L’ensemble des mesures rapidement prises par le Gouvernement et par le Forem lors de la crise ont permis de limiter cette hausse. Ainsi, en moyenne en 2020, la demande d’emploi en Wallonie est de 3 % plus élevée qu’en 2019. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.