FR | NL | LU
Peoplesphere
Peoplesphere
1 2 3 4 5 6
carousel bootstrap by WOWSlider.com v5.6m

Retour au travail après un cancer du sein: Pink Ribbon pointe la nécessité de mettre en place et de partager les bonnes pratiques.

La reprise du travail après un cancer du sein est une étape importante à tous points de vue ; elle mérite beaucoup d’attention et de soutien. En effet, la réintégration se passe rarement sans problème. Il est crucial que les patientes soient bien informées à ce sujet dès le début du traitement. Outre la famille, l’employeur et les collègues, les prestataires de soins jouent aussi un rôle important à cet égard. Telle est la conclusion de l’étude Exploration de type « practice based evidence » axée sur la poursuite/la reprise du travail pour les patientes atteintes du cancer du sein en Belgique. Notre pays ne dispose toutefois pas encore d’une ligne directrice claire pour la mise en place de « bonnes pratiques » dans ce domaine, compte tenu, d’une part, de la réalité du secteur des soins et, d’autre part, des découvertes scientifiques. Lire plus

En 2020, les travailleurs belges du secteur privé ont en moyenne travaillé 11 jours de moins qu’en 2019.

En 2020, le nombre d’heures d’absence du travailleur belge moyen dans le secteur privé est 40 % plus élevé qu’en 2019. Cette augmentation représente 11 jours supplémentaires, selon le baromètre du secrétariat social Acerta. L’incidence du coronavirus est on ne peut plus claire au vu des deux pics évidents observés dans les chiffres des absences. Ce ne sont pas tant les absences pour cause de maladie ou les crédits-temps supplémentaires tels que le congé parental corona qui expliquent cette croissance des absences, mais bien le chômage temporaire. Lire plus

Que trouvons-nous dans le top 10 des outils de rémunération flexible?

Le COVID-19 influence également nos préférences en matière de rémunération. L’importance de la santé s’introduit d’ailleurs dans notre rémunération en 2020. Du moins si le travailleur peut choisir via un plan de rémunération flexible, déclare SD Worx. Dans le top 10 des avantages les plus populaires, l’assurance hospitalisation pour les membres de la famille fait le plus grand pas en avant, suivie par le vélo en leasing, les indemnités vélo et les assurances santé complémentaires. Les jours de congé supplémentaires sont moins prisés. Lire plus

Le temps consacré à la formation a diminué de près de 40% en 2020, une tendance inquiétante à l’heure où nos entreprises se transforment.

En 2020, le temps consacré à la formation a diminué de 39 % par rapport à 2019. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en avril (-91%) et mai (-79%). Étant donné que le nombre de jours prestés n’a baissé que de 10%, les périodes d’inactivité (y compris le chômage temporaire) ne sont pas la cause principale de cette baisse. Lire plus

Vivre plus longtemps? Un échantillon de 10.000 Belges se prononce sur la nécessité de repenser le travail, la sécurité sociale et nos modes de vie.

Entre septembre et décembre, 10.000 Belges se sont penchés sur la question de l’allongement de l’espérance de vie, la leur mais aussi celle de leurs enfants et petits-enfants. Car une vie plus longue a des répercussions majeures sur notre société. L’assureur vie NN et le bureau de recherche indépendant Indiville ont interrogé 10.000 Belges au sujet des adaptations nécessaires au sein de notre société pour qu’une vie longue signifie aussi une vie heureuse. Lire plus

475.000 Belges actuellement au bord de la rupture? La résilience des travailleurs semble mise à rude épreuve…

La résilience globale du travailleur belge a diminué de manière significative par rapport à la période pré- COVID-19. C’est en tout cas ce que montrent les chiffres du bureau d’étude Ally Institute asbl, spécialisé dans le stress et le burn-out. Les chercheurs, sous la direction de l’experte Elke Van Hoof, prévoient qu’environ 475.000 Belges craqueront au travail dans les 12 à 18 mois à venir. L’étude souligne cependant qu’il n’y a aucune raison de paniquer. Lire plus

L’indicateur de mesure du bien-être des Belges est en baisse depuis 2008. Comme un signe annonciateur…

Le bien-être des Belges se dégrade depuis 2008. Après une embellie entre 2015 et 2018, l’indicateur de bien-être du Bureau fédéral du Plan diminue à nouveau en 2019. En cause, une dégradation de la santé et des relations sociales. La crise de la Covid-19 va encore accentuer la dégradation du bien-être en 2020. C’est ce qui ressort du rapport sur les indicateurs complémentaires au PIB publié aujourd’hui. Lire plus

La convention collective n°149 sur le télétravail établie par le CNT, à considérer comme le document de référence pour nos entreprises désormais.

Depuis le début de la pandémie l’an dernier, le télétravail est un instrument important dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Pour de nombreuses entreprises, où le télétravail était tout au plus organisé occasionnellement, cela a nécessité un bouleversement subit et obligatoire de leur organisation du travail. Les employeurs et les travailleurs se sont adaptés au mieux, mais la demande d’un « cadre législatif » se faisait de plus en plus pressante. La CCT n°149 élaborée par le Conseil National du Travail doit répondre à cet objectif. Lire plus

Toutes les générations de cadres peinent à s’adapter face à la crise: la complexité des processus, l’adoption des nouvelles technologies et l’isolement en cause.

Les cadres supérieurs de plus de 55 ans se sont mieux adaptés que leurs collègues de la Génération Z (les « digital natives ») à l’évolution radicale de leur situation professionnelle pendant la pandémie de COVID-19. Les jeunes cadres bataillent contre les processus métier, les plus de 55 ans sont sceptiques à l’égard des nouvelles technologies… C’est ce qui ressort d’une étude commanditée par ABBYY, une société de Digital Intelligence, portant sur l’utilisation de la technologie et la productivité. L’étude a sondé 4.000 employés dans quatre pays (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne et France). Lire plus

Absentéisme et pandémie : l’impact se marque surtout au niveau des absences de longue durée mais le pire est peut-être à venir.

Les chiffres du secrétariat social de Securex démontrent que sur l’année écoulée, les salariés ont perdu davantage d’heures de travail dues au chômage que dues à la maladie (9,6% contre 7,3%). Les absences de courte et moyenne durée ont baissé l’an dernier, mais nous pourrions assister à une explosion des chiffres dans la période post chauvin. En cause, un niveau de stress perçu comme étant très élevé, à considérer comme une bombe à retardement selon les experts de Securex. Lire plus

This website is brought to you by Quasargaming.com's online Fruitautomaten games such as Speelautomaten and Gokautomaten.